• E.L.M.S pour TheLinkFwi@

UNE PRESIDENCE A L'AEC POUR LA GUADELOUPE !


La Guadeloupe est devenue membre de l'AEC, et obtient une présidence.

ACS.jpg

Dans le cadre de son adhésion à l’AEC (Association des Etats de la Caraïbe), la Région Guadeloupe, représentée par la présidente de la Commission cooperation, Thérèse Marianne-Pépin, participait à la XXe réunion du conseil des ministres, mardi, sur le site d’Antigua, au Guatemala, en présence du ministre des affaires étrangères des Etats membres. En qualité de membre associé de l’AEC, elle a défendu les intérêts de la Guadeloupe en participant de manière active aux différents débats. Il était question notamment de l’adhésion de Saint-Martin en qualité de membre associé en son nom propre et des élections des présidents des comités. En 2014, la Guadeloupe occupait la présidence du comité spécial sur la prévention des risques de catastrophe et la vice-présidence du comité spécial sur le transport. Cette année, il était proposé de renouveler ces candidatures aux mêmes fonctions car des projets initiés cette année sont en cours de réalisation. Mais c’est finalement le Mexique et Cuba qui se chargeront respectivement cette année de ces présidences.

La République d'Haïti a obtenu quant à elle, la Présidence du bureau exécutif.

En revanche, la Guadeloupe a obtenu la présidence du Conseil des représentants nationaux du fonds spécial qui porte des projets tels que le réseau des carnavals caribéens. Cela lui permettra d’avoir une visibilité importante du carnaval guadeloupéen dans ce réseau. Et la vice-présidence du comité spécial sur le transport.

caraïbe.jpg

Qu'est ce que l'AEC ?

L'Association des Etats de la Caraïbe créée le 24 Juillet 1994 à Carthagène en Colombie a pour fonction,

  • Le renforcement et le développement des processus régionaux de coopération, d'intégrations afin de créer un espace économique, culturel, social, scientifique et technologique élargi dans la région

  • La préservation de l'intégrité environnementale de la mer des Caraïbes

  • De promouvoir le développement durable dans la Grande Caraïbe pour concilier développement économique et respect de l'environnement

Il existe cinq Comités spéciaux sur :

  • le Développement du commerce et les relations économiques extérieures

  • le Tourisme durable

  • le Transport

  • les Catastrophes naturelles (fréquentes dans la zone, et jugées prioritaires car souvent dévastateurs : les inondations et les tremblements de terre, les cyclones ou tempêtes tropicales touchant toute la zone, mais aussi les houles de tempête affectant les zones côtières les plus peuplées, les glissements de terrains dans les zones montagneuses, les incendies de forêt et les autres risques liés à la déforestation, et dans une moindre mesure la sécheresse, le risque épidémiologique, les risques liés au volcanisme, les tsunamis, les tornades, et les épizooties ou pestes agricoles).

  • le Budget et l’administration

25 pays y sont membres et 8 états associés parmi lesquelles on trouve désormais la Guadeloupe et Saint-Martin (partie française) ainsi que la Martinique.

#guadeloupe #caraïbe #politique

9 vues0 commentaire