• E.L.M.S pour TheLinkFwi@

LA GUADELOUPE REPRÉSENTÉE PAR DES COLLÉGIENS A LA ROBOTIC FIRST INTERNATIONAL


Depuis le 14 Mars jusqu'au 21 des Collégiens représentent la Guadeloupe à la Roboic First International, à Montréal Canada.Depuis le 14 Mars jusqu'au 21 des Collégiens représentent la Guadeloupe à la Roboic First International, à Montréal Canada.
robo.jpg

L'homme à la tête de cette compétition novatrice, c'est Sébastien Reyt représentant de l'université de Sherbrooke, en Guadeloupe (également rotarien et membre de l'Archipel des sciences), qui a mis la communauté scolaire et scientifique de Guadeloupe en relation avec Alain Tremblay, directeur du centre Laurent Baudoin, organisateur de la compétition de robotique.

Plusieurs collèges font partis de cette première délégation guadeloupéenne parmi eux on compte : Charles-de-Gaulle (Morne-à-l'Eau), Michelet et Front de mer (Pointe-à -Pitre), Maurice Satineau (Baie-Mahault), Saint-John-Perse et Alexandre-Isaac (Les Abymes) sont investis dans l'opération. Les élèves ont pu se préparer une semaine avant leur départ, dans une salle mise à leur disposition au Collège de Front de Mer. Ce sont donc Ils seront huit jeunes, âgés de 14 ans et scolarisés en 4e à prendre part à la compétition de robotique. Ils ont préparé leurs robots avec des légos qui sont chargés de certaines missions (techniques, informatiques). Les autres élèves (ils étaient 21 au départ) auront la possibilité de visiter une entreprise d'automatisation et pourront bénéficier d'un stand à l'aéroport pour faire admirer leur savoir-faire.

Cette délégation est composée de : Nathan Toto (collège Alexandre Isaac, Les Abymes) ; Quentin Cornano (collège Michelet, Pointe-à-Pitre) ; Victor-Emmanuel Dabrion (collège Les Abymes bourg) ; Guyévin Laviolette Sinivassin (collège Maurice Satineau, Baie-Mahault) ; Yannick Visive (collège Alexandre Isaac, Boisripeaux, Les Abymes) ; Axel Marsac (dollège Front de mer, Pointe-à-Pitre) ; Yolane Horn (collège Saint-Jonh-Perse, Grand-Camp, Les Abymes) ; Dylan Sicot (collège Charles-de-Gaulle, Morne-à-l'Eau) ; Kevin Citadelle (enseignant en technologie, collège Saint-Jonh-Perse, Grand-Camp, Les Abymes) ; Heddy Gally (enseignante en technologie, collège Maurice Satineau, Baie-Mahault) ; Sébastien Mathias (enseignant en technologie, collège Charles-de-Gaulle, Morne-à-l'Eau) ; Jean-Bernard Tassius (enseignant en technologie, collège Alexandre Isaac ) ; Grégory Potiron (directeur de l'Archipel des sciences) ; Sophie Vingadassalom (Journaliste, Guadeloupe 1ère).

robo2.jpg

Qu'est ce que la Robotic First International du Quebec ?

La compétition Robotic FIRST, un concours international de robotique sous l’égide de la NASA, auquel participent plus de 52 000 élèves provenant de 2 900 écoles secondaires à travers le monde. Leur défi? Concevoir un robot capable de réaliser des actions bien précises, et ce, en seulement six semaines.

Cet événement annuel est parrainé au Québec par l’organisation Robotique FIRST Québec et ici en Estrie par l’Université de Sherbrooke, plus particulièrement grâce à l’implication du professeur-chercheur spécialisé en robotique et directeur du centre de recherche 3IT, François Michaud.

Lors de la première édition québécoise de la compétition en 2012, les équipes avaient comme mandat de fabriquer un robot capable de jouer au basketball. L’équipe du Séminaire de Sherbrooke s’était particulièrement démarquée en remportant la « Distinction du président ». En 2013, les robots devaient saisir et lancer des frisbees dans des cibles et l’école La Frontalière de Coaticook avait alors remporté le titre de recrue de l’année; l’an dernier, le défi à relever s’intitulait la « passe aérienne ».

Pour sa première participation à ce concours d'envergure internationale, souhaitons à la Guadeloupe une bonne chance !

#guadeloupe #Quebec #monde #roboticfirst

67 vues0 commentaire