• E.L.M.S pour TheLinkFwi@

BAISSE DES TARIFS HOSPITALIE : LES CLINIQUES DE GUADELOUPE EN COLERE !


Décidés par le Gouvernement, les tarifs des cliniques privées sont en baisse de 2,5% pour 2015. La fédération de l'hospitalisation privée de la Guadeloupe parle d'une "démolition du secteur privé de la santé".

choisy.jpg

Début mars, le gouvernement a annoncé aux représentants des cliniques et hôpitaux la baisse des tarifs des cliniques privées de 2,5% pour 2015 ainsi que ceux des hôpitaux publics. Objectif : ralentir les dépenses de l'Assurance maladie.

Pour la fédération de l'Hospitalisation Privée (FHP) de la Guadeloupe, c'est la consternation. Elle parle de « démolition du secteur privé de la santé » et estime que « cette mesure incompréhensible va plonger, en plus de plusieurs cliniques déjà en difficulté, d'autres établissements dans le rouge et se traduira incontestablement par des conséquences graves pour l'emploi dans ce secteur en Guadeloupe » .

La FHP s'estime lésée également par rapport aux hôpitaux publics, qui subissent une baisse un peu moindre (1%). « Celle-ci est largement compensée par l'augmentation d'autres enveloppes budgétaires auxquelles les cliniques privées n'ont pas accès (notamment +2,6% en Migac (1)).

Sans oublier les reprises de déficit consenties aux établissements publics. Mais il n'est nullement dans nos intentions d'opposer le secteur public au secteur privé, qui se doivent d'être complémentaires, et encore plus de nos jours. Nous réclamons juste une équité d'analyse et de traitement » .

La Fédération souligne aussi « que sur la période 2010-2014, les tarifs des cliniques privées sont restés stables (- 0,16%) pour une inflation de 7% alors que leurs charges ont explosé de plus de 20% au cours de la même période » .

Dans la mesure où le secteur estime qu'il est « au bout du bout des efforts possibles, il existe, avec ces nouvelles mesures sans contrepartie, une réelle menace sur l'emploi existant et la prise en charge des patients » . Les cliniques privées annoncent donc qu'elles devront prendre des mesures d'ajustement dans leur branche, car les charges du personnel représentent souvent bien plus de 50% de leur structure de coût.

A savoir :

Les cliniques privées de la Guadeloupe regroupent 12 établissements qui assurent chaque année la prise en charge de 285 000 patients. Plus de 2 000 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) travaillent en leur sein et 246 médecins y exercent. Elles prennent en charge : 66% du MCO (médecine/chirurgie/obstétrique), 51% des interventions chirurgicales, 70% de la chirurgie ambulatoire, plus de 26 000 passages dans un service d'urgences, un accouchement sur quatre, 75% des soins de suite et de réadaptation, 9% d'hospitalisations psychiatriques, 93% des patients dialysés, 49% de la chimiothérapie et 73% de l'activité de l'hospitalisation à domicile (HAD).

TheLinkFwi@ l'Actualité en un clic !!

#guadeloupe #santé #société #hôpital #clinique

8 vues0 commentaire