• E.L.M.S

DANY LAFERRIERE A REÇU L’ÉPÉE ACADÉMICIEN A LA MAIRIE DE PARIS !


L'écrivain Canadien d'origine haïtienne Dany Laférière a reçu à l'Hotel De Ville de Paris, l'épée d'Académicien des mains de Jean d'Ormesson. Cette remise d'épée intervient avant la cérémonie officielle qui se tiendra Jeudi sous la Coupole de l'Académie Française.
laferriereepee.jpg

Près de 400 personnes ont assisté à la cérémonie de remise de l’épée d’académicien à Dany Laferrière, dans les salons majestueux de l’Hôtel de ville de Paris, ce mardi soir. Ce rassemblement solennel, organisé par le Comité de l’épée, est le prélude à l’intronisation officielle de l’écrivain canadien d’origine haïtienne sous la coupole de l’Académie française, jeudi après-midi. Devant un panel d’invités, dont des membres de la famille de Dany Laferrière et plusieurs « immortels », avec parmi eux Hélène Carrère d’Encausse, secrétaire perpétuel de l’Académie, l’écrivain et académicien français Jean d’Ormesson a remis son épée au romancier canadien-haïtien. Une épée créée et fabriquée en Haïti par le sculpteur haïtien Patrick Vilaire et qui représente la divinité vaudou Legba. Clin d'oeil à son compatriote écrivain, Vilaire a ajouté au bout de l'épée une minuscule bulle d'encre. Tout un symbole. L'arme, c'est l'écriture. Le combat, la littérature.

Dans son discours, Jean D'Ormesson n'a pas tari d'éloges concernant la carrière de l'écrivain : « J’aime que soient représentés à l’Académie tous les spectres littéraires », a-t-il ajouté en s’adressant à Dany Laferrière. « Je te tutoie et pourtant je tutoie très peu de monde. Nous nous sommes vus seulement deux ou trois fois. Comment cela s’est-il passé ? J’ai eu pour toi une espèce de coup de foudre. On s’est envoyé des lettres. Les miennes étaient stupides. Les tiennes étaient irrésistibles. Jeudi ce sera une grande cérémonie, un dîner de gala. Je pense à ta grand-mère, à ta mère, à tes sœurs, ces femmes qui ont été autour de toi, ainsi qu’à tous les autres », a conclu avec une certaine émotion Jean d’Ormesson, qui aura 90 ans en juin.

l'épée à la main Dany Laferière n'a pas manqué de rendre hommage aux femmes de sa vie. Particulièrement sa mère et sa grand-mère soulignant « que leurs vies méritaient d’être contées ». « Je suis né en Haïti, mais je suis devenu écrivain au Québec. Je suis un être en trois morceaux répartis entre Haïti, Montréal et Miami. Montréal n’est pas une succursale littéraire de Paris, mais un réel lieu d’invention ». A finit par conclure l'écrivain.

Sa Carrière :

dany2.jpg

Né à Port-au-Prince en avril 1953, Dany Laferrière a grandi à Petit-Goâve.Il y écrit pour le journal Le Petit Samedi soir et fait partie del’équipe de Radio Haïti. Il quitte son pays natal à la suite de l’assassinat deson collègue et ami, le journaliste Gasner Raymond. Il s’installe au Québec oùil occupe plusieurs emplois avant de commencer à écrire.

Son premier roman, Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer,paraît en 1985 (VLB). Le succès est immédiat et les réactions nombreuses.Laferrière devient alors l’un des principaux représentants d’une nouvellegénération d’écrivains dans le paysage littéraire québécois.

Dany Laferrière écrit ensuite Éroshima, L’Odeur du café, Le Crides oiseaux fous… En 2006, le Prix du Gouverneur général du Canada estdécerné à son album jeunesse Je suis fou de Vava.

Durant la période où il vit entre Montréal, New-York et Miami, Dany Laferrièrerédige ce qu'il appellera sonAutobiographie américaine, un grandprojet regroupant une dizaine de ses titres et qui dresse un portrait del’Amérique, d’Haïti à Montréal, en passant par les États-Unis. Il réside àprésent principalement à Montréal.

Dany Laferrière mène, parallèlement à ses activités littéraires, unecarrière de journaliste et de chroniqueur, tout en faisant quelques apparitionsà la télévision et au cinéma. Il a également scénarisé quelques longs-métrages,le plus souvent des adaptations cinématographiques de ses romans.

Les livres de Dany Laferrière ont été traduits dans une douzaine de langues,dont le coréen et le polonais. Laferrière a publié une demi-douzaine de livres depuis 2005 aux Éditions duBoréal au Canada et aux Éditions Grasset en France, dont L'Énigme du retourqui a remporté un grand succès. Il a mérité le prix Médicis et le Grand Prix dulivre de Montréal en 2009, ainsi que le Grand Prix littéraire internationalMetropolis Bleu et le Prix des libraires en 2010. Son plus récent livre L'Art presque perdu de ne rien faire aégalement connu un grand succès. Il a aussi publié Tout bouge autour de moi, à propos du séisme en Haïti et Journal d'un écrivain en pyjama chezMémoire d'encrier.

Dany Laferrière a été nommé Personnalité de l’année 2009 lors du GalaExcellence La Presse/Radio-Canada en janvier 2010.

Le 12 décembre 2013, Dany Laferrière a été élu à l’Académie française. Il occupe le fauteuil numéro 2. Il a été fait Officier de l'Ordre national du Québec en 2014.

E.L.M.S pour TheLinkFwi@ l'Actualité en un clic !!

#haiti #littérature #canada #monde #caraïbe #danylaferrière

15 vues0 commentaire