• E.L.M.S

LE CYCLOTRON EN GUADELOUPE : UN SUICIDE ECONOMIQUE !


Pour un Patrick Bourguet, la Guadeloupe n'aurait pas les moyens financiers pour une installation d'un cyclotron sur son territoire. Le Cyclotron ne pourra fonctionner sur l'île qu'à l'aide de fortes subventions ! Les défenseurs du projet s'insurgent !

cyclotron.jpg

Il y a un mois François Hollande en visite aux Antilles (Guadeloupe et Martinique) se disait favorable à l'implantation d'un cyclotron dans chaque des deux îles. Ses déclarations mettaient fin aux querelles qui opposaient les deux îles sur le dossier mais selon Martin Baumer (journaliste d'investigation à Outremer 1ère) dans son enquête révèle qu'aucun dossier de demande d'exploitation n'a été envoyé aux autorités compétentes, ce qui sous-entend que les dates évoquées par le président de Région Victorin Lurel sont impossibles à tenir !

Même si pour certains experts il est indispensable que les trois DFA disposent chaqu'un d'un Tepscan, la Guadeloupe serait loin de l'accueillir comme le souhaitait Victorin Lurel et bon nombre de guadeloupéens.

Martin Bourguet auteur d'un rapport concernant le Cyclotron en Guadeloupe, interviewé par la 1ère estime qu'aucun industriel ne serait intéressé par exploité le cyclotron dans l'archipel, à moins de très importantes subventions, ce que l'Etat n'est pas près d'assurer, il ne reste qu'au CHU (déjà endetté) de le financier et vu la situation financière de l'Hopital le Cyclotron est loin de voir le jour en Guadeloupe. De plus, toujours selon l'expert, le projet pourrait être interdit par la Justice car le projet serait non conforme à la Législation Française.(AMM). L'expert parle donc de Suicide économique pour la Guadeloupe.

julie.jpg

En réaction aux propos tenu par l'expert, les défenseurs du projet, représentés par Julie Aristide, Martin Bourguet ne serait pas neutre dans le dossier qui oppose Guadeloupe et Martinique, l'objectif serait de trouver des arguments même falasieux pour justifier l'installation unique en Martinique, car il n'a jamais été question qu'un industriel exloîte le cyclotron de la Guadeloupe et les autorisations ont bel et bien été déposées. Pour la porte parole du projet : contrairement à ce que le "rapport" révèle, le Projet Guadeloupe serait déjà très avancé et le Cyclotron serait livré aux dates convenues.

Vous l'aurez compris le bras de Fer Guadeloupe / Martinique continue, où lobbying coup bas et menace ont surpassé les besoins des populations !

Ecoutez les ici :

E.L.M.S pour TheLinkFwi@ l'Actualité en un clic !!

#guadeloupe #martinique #Tepscan #cyclotron #santé #société

69 vues0 commentaire