• TheLinkFwi@

La danseuse noire-américaine Misty Copeland entre dans l’histoire.


La danseuse Misty Copeland a été promue mardi danseuse étoile à l’American Ballet Theatre à New York, première noire-Américaine à accéder à ce titre depuis la création de la célèbre compagnie il y a 78 ans.

La danseuse étoile, Misty Copeland, 32 ans, vient d’être promue danseuse étoile au prestigieux American Ballet Theater. Une victoire pour la danseuse, née dans une famille pauvre et chaotique, dont elle s'est séparée à 15 ans pour poursuivre son rêve.

De la pauvreté à la Gloire.

Misty Coperland, n'avait rien d'une danseuse étoile, quand elle a vu le jour dans une famille pauvre de Kansas City dans l'Etat du Missouri en 1982. Elevée seule par sa mère, auprès de ces cinq frères et soeurs la petite Misty vit dans le dénument le plus total. Sa mère travaillait beaucoup, elle enchaînait les petits boulots ,pour pouvoir nourrir ses cinq enfants. La petite Misty n'avait que deux ans quand sa mère, quitte son père pour s'installer à Bellflower, banlieue ouvrière de Los Angeles. Les temps sont durs pour la petite famille, qui connaît les galères fiancières, et les "motels". A cette époque Misty n'avait aucune idée de son don pour la danse. Elle espérait juste de meilleurs lendemains.

C’est un documentaire retraçant la carrière de Nadia Comaneci, célèbre gymnaste qui a obtenu la note parfaite de 10 aux J.O. de Montréal en 1976, qui lui donne envie de reproduire des mouvements sportifs. Misty a 7 ans mais ne fréquente pas encore d’école de danse. C’est sa chorégraphie sur I Want Your Sex de George Michael qui permet à Misty, alors âgée de 13 ans, d'être nommée capitaine de l’équipe de pom-pom girls de son collège. Ses premiers pas de danse s’exécutent sur un terrain de basket… Douée, elle sera rapidement repérée par son professeur de danse, qui l'a prendra sous son aile. C'est elle qui la présentera à la Chorégraphe Cindy Bradley co-fondatrice du Ballet de San Pedro Californie. La chorégraphe finit par s'attacher à Misty et toutes les deux, noueront une relation mère-fille.

A l’époque, la mère de Misty vient de quitter son quatrième mari et de déménager dans un motel californien très éloigné de la salle de danse. Cindy propose à Sylvia d’héberger sa fille pour faciliter sa scolarité et ses leçons de danse. La chorégraphe vient de se marier et a un petit garçon de 2 ans. Cette famille d’adoption l’accueille à bras ouverts. Intégrée dans la famille de sa professeure de danse, Cindy Bradley, elle décide à 15 ans de demander l’émancipation et de se consacrer à sa passion. Si la mère de la jeune ballerine accepte le contrat signé par les deux parties, deux ans après, elle demande à sa fille, qui remporte des compétitions et fait un stage au sein du ballet de San Francisco, de quitter les Bradley. Elle leur reproche de lui avoir volé sa fille et de lui avoir lavé le cerveau.Elle engage un avocat pour la forcer à rentrer chez elle. Pendant plusieurs mois, les procès s'enchaînent et leur relation se détériore.Cette bataille autour de l’adolescente fait la une des médias. Très affectée, Misty danse moins, elle pense même à quitter la danse.

A l'âge de 18 ans, elle est repérée parmi 150 candidates pour intégrer une école de danse, mais quelques mois après, elle encaisse un nouveau coup dur : fracture d’une des vertèbres lombaires. Elle doit vivre avec un corset 23 heures par jour ce qui l'oblige à abandonner la danse pendant un an.Au même moment, un médecin à qui elle avait confié n’avoir jamais eu ses règles lui prescrit la pilule. En dix jours, elle passe de la jeune tige déliée à la femme pulpeuse : considérée comme "obèse" elle avait du mal à accepter son nouveau corps. Dans une interview accordée au "The New Yorker", elle confiait sa souffrance, en ces mots : « Après les répétitions, je commandais deux douzaines de donuts et je les mangeais toute seule dans mon appartement. Je pesais à peine plus de 45 kilos, mais je me sentais tellement grosse. Un inconnu, dans un club, m'a répondu : "Y'a pas moyen", quand je lui ai dit que j’étais une ballerine. Il m’a fallu cinq ans pour comprendre comment mon corps fonctionnait et comment allonger mes muscles. » A cause de ses rondeurs, elle a souvent échoué lors d’auditions en raison de ce physique-ovni et on lui a à plusieurs reprises conseillé de se tourner vers le hip-hop.

Autre souffrance pour Misty, le racisme qu'elle a connu dans le milieu de la danse : Elle raconte ainsi l’anecdote d’une amie qui surprend les propos d’un directeur de casting à son sujet : "Sa couleur de peau ne convient pas au ballet et surtout pas pour LeLac des cygnes."

Mais à force de combattivité, elle a joué dans plusieurs ballets. En 2012, à 29 ans, elle obtient le rôle-titre dans une production de l’American Ballet Theater, Firebird. Et continue de jouer malgré 6 fractures de fatigue au niveau du tibia gauche. Malgré les galères, le racisme, les blessures physiques, la jeune danseuse a poursuivi ses rêves de réussites, et n'a jamais lâcher même quand elle rencontrait des difficultés.

Sa notoriété grandissante, Misty Copeland est devenue l'une des égéries de la campagne « I Will What I Want », pour la marque de vêtements Under Armour, aux côtés des sportives Lindsey Vonn et Kelley O'Hara. Elle y défend sa volonté d’être ballerine malgré ses différences et veut montrer qu’elle est capable de démonter les clichés du monde du ballet.

Sa couleur de peau l’a aussi motivée à représenter toute une communauté encore peu visible dans son milieu. Le déclic ? Son arrivée dans la troupe de l’American Ballet Theater à 18 ans. « C’est là que je me suis rendu compte que j’étais la seule femme noire dans une compagnie de 80 danseurs. Je me suis sentie complètement seule et isolée. C’est là que j’ai compris. J’ai senti comme une responsabilité de représenter tous ces danseurs qui m’ont précédé et n’ont pas eu de reconnaissance, même jusqu’à aujourd’hui. »

Barack Obama premier président noir, lui voue une admiration sans faille, au point de la nommé membre permanente de son Council of Fitness, Sport and Nutrition, le département qui lutte contre l’obésité et qui promeut l’opération "Let’s move" de Michelle Obama.La ballerine a aussi récemment mis en place "Project Plié" un programme qui vise à dispenser des cours de danse gratuits dans les milieux défavorisés. Aujourd’hui, Misty Copeland est la première danseuse afro-américaine à danser Le Lac des cygnes. La première soliste afro-américaine depuis vingt ans. La troisième de l’histoire.

En Avril dernier , elle fait la couverture du TIMES, qui la désigne comme l'une des 100 personnes les plus influentes du monde.

Depuis le 30 Juin, Misty Coperland, est devenue danseuse étoile à l’American Ballet Theater à New York. Elle est ainsi, la première Afro-Américaine à accéder à ce titre depuis la création de la célèbre compagnie il y a 78 ans.

Un vrai exemple de réussite. ELMS pour TheLinkFwi@l'Actualité en un clic !!

#USA #danse #société #Monde #MistyCoperland

72 vues0 commentaire

Qui sommes-nous ? 

Créé en 2012, The Link Fwi est un organe de presse libre et indépendant. Quotidiennement, retrouvez des articles autour de l'actualité des Antilles-Guyane, de la Caraïbe et des Outre-mer. 

La tâche de The Link Fwi est de diffuser des informations de qualité le plus rapidement possible au plus grand nombre. 

 

The Link Fwi, l'actualité en un clic !!!

Contact

Par mail

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com