• ELMS

USA/ CUBA : ASSATA SHAKUR AU COEUR DE L'AFFRONTEMENT DIPLOMATIQUE ?


Depuis Décembre le monde se félicite du rapprochement diplomatique à pas de Tortue entre Cuba et les USA. Il y a une semaine, les deux pays célébraient en grande pompe l'ouverture des leurs ambassades respectives. Pourtant, un différend reste en suspend : Assata Shakur, l'un des terroristes les plus recherchés par le FBI !

Les USA et Cuba éprouvent tous les deux un besoin inéluctable de se rapprocher, après cinquante année de brouille politique. Le 20 Janvier, Washigton et La Havane annonçaient en grande pompe l'ouverture de leurs ambassades respectives. Depuis, la bannière étoilée flotte sur le Malecon et le drapeau cubain à Washington. A voir cela, on y voit la fin d'une guerre froide qui a fait son lot de morts et de catastrophe économique. Pourtant, plusieurs points sont à éclaircir comme la levée de l'embargo, la restitution de Guantanamo mais surtout l'extradition de prisonniers politiques à la fois cubains et américains. Tel est le cas de Assata Shakur, la tante du défunt rapper Tupac Shakur.

En Décembre dernier, lorsque le président Obama a annoncé une nouvelle ère de relations avec Cuba, après que l’île ait subi cinquante ans d’embargo, l’affaire Assata Shakur refait surface sur la scène nationale.

Qui est Assata Shakur ?

Assata Shakur née Joanne Debora Byron, le 16 Juillet 1947 à New York. Militante politique afro-américaine, elle fut membre fondatrice du Black Panther Party (BPP) et de la Black Liberation Army (BLA). Accusée de plusieurs crimes entre 1971-1973, elle fut recherchée par le FBI. En mai 1973, elle fut impliquée dans une fusillade sur l'autoroute New Jersey Turnpike, au cours de laquelle Werner Foerster, un officier de police de l'État du New Jersey, et Zayd Malik Shakur, un membre de la BLA, ont été tués et Assata et un autre policier, blessés.Arrêtée avec Sundiata Acoli, Assata Shakur fut jugée lors de six différents procès, inculpée entre autres d'enlèvement, d'assaut armé, et de braquage. Elle sera acquittée sur trois d'entre eux, tandis que trois autres chefs d'inculpation seront annulés en raison de l'illégalité des enquêtes du FBI, qui travaillait alors dans le cadre expéditif.

Durant son procès, Assata Shakur affirma avoir été torturée lors de sa détention. Condamnée pour l'homicide du policier et aussi de son compagnon Zayd Shakur, aucune preuve n'a cependant pu montrer qu'elle était en possession d'une arme lors de la fusillade; en revanche, des preuves ont montré qu'elle avait été blessée par balles dans le dos alors qu'elle levait les bras.

Malgré son incarcération dans une prison de haute sécurité, le 2 Novembre en 1979, elle s'évada avec le soutien des membres du BLA et obtint l'asile à Cuba à partir de 1984, transitant apparemment par les Bahamas. Depuis 2005, le FBI l'a classé comme une « terroriste intérieure » (domestic terrorist) et a offert un million de dollars US de récompense pour toute aide à sa capture, somme doublée huit ans plus tard, le 2 mai 2013, avec son inclusion dans la liste des vingt-cinq terroristes les plus recherchés par le FBI. A savoir qu'Assata Shakur, est la seule femme de la liste.

En Décembre dernier, lorsque le président Obama a annoncé une nouvelle ère de relations avec Cuba, après que l’île ait subi cinquante ans d’embargo, l’affaire Assata Shakur refait surface sur la scène nationale et internationale, au point de crisper les relations étabies entre les deux nations autrefois ennemies.

En effet, plusieurs conservateurs de haut lieu, dont le gouverneur du New Jersey Chris Christie et le sénateur du New Jersey Robert Menendez, ont appelé Cuba à livrer Assata Shakur aux États-Unis. D’autres fonctionnaires auraient aussi exigé que le retour d’Assata Shakur soit l’une des conditions principale qui permettrait d’entamer de nouvelles et meilleures relations diplomatiques entre les deux pays.Dans une lettre adressée à John Kerry, Robert Menendez, membre du Parti Démocrate et secrétaire d’État des États-Unis, a déclaré que le refus de Cuba d’extrader Assata Shakur âgée actuellement de 67 ans « est une insulte intolérable à tous ceux qui aspirent à voir la justice vaincre. »

Du côté du gouvernement Cubain, c'est le refus catégorique. Comme le souligne Gustavo Machin, représentant du gouvernement cubain , a indiqué à ‘Yahoo News’ que la restitution de Joanne Chesimard aussi connue sous le nom d’Assata Shakur devait être retiré de la table des négociations. En effet, Cuba, pense qu'une fois Assata Shakur de retour dans son pays, elle sera victime de torture, de pressions psychologique et elle ne bénéficiera pas de jugement équitable. De plus Cuba, demande à son tour l'extradition du terroriste anticastriste Luis Posada Carriles, qui a revendiqué l’attentat à la bombe contre un avion de ligne cubain, au large de la Barbade, en juillet 1976. 73 personnes y avaient péri. Demandé par la justice vénézuélienne après son évasion de ce pays en 1985, Posada Carriles, 87 ans, reste juridiquement intouchable : il est protégé par son statut d’ancien agent de la CIA.

Vous l'aurez compris, le bras de fer entre les deux pays est loin d'être terminé.

E.L.M.S pour TheLinkFwi@l'Actualité en un clic !!

#USA #Cuba #politique #justice #diplomatie

10 vues0 commentaire

Qui sommes-nous ? 

Créé en 2012, The Link Fwi est un organe de presse libre et indépendant. Quotidiennement, retrouvez des articles autour de l'actualité des Antilles-Guyane, de la Caraïbe et des Outre-mer. 

La tâche de The Link Fwi est de diffuser des informations de qualité le plus rapidement possible au plus grand nombre. 

 

The Link Fwi, l'actualité en un clic !!!

Contact

Par mail

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com