• ELMS

LE TOURISME S'ENVOLE A CUBA


La Fin de la Guerre Froide, le rapprochement avec les USA, aura sans doute raison de la fermeture du pays. Le tourisme connait un boom sans précédent, ils sont des millions a vouloir visiter Cuba. Le secteur touriste croit quatre fois plus vite que le reste de l'économie cubaine.

Réouverture d'Ambassades, rapprochement diplomatique avec les USA, fin de la guerre froide entre les deux gouvernements, amélioration de l'image de Cuba à l'international sont les éléments déclencheurs de ce boom touristique, qui permet à l'économie cubaine de se maintenir. Ils sont des millions à vouloir visiter l'île castriste, parmis eux de nombreux nord-américains. C'est un boom sans précédent pour Cuba, dont le tourisme était au point mort depuis une décennie.

Les chiffres officiels confirment son enthousiasme : le secteur a explosé de 15,9% au premier semestre par rapport à l'année précédente, quatre fois la croissance du reste de l'économie (4%).

Les nord-américains sont les premiers visiteurs, avec en tête les Canadiens suivis des Américains, des Français, des Britanniques ainsi que des Allemands. Les visites d'Américains, ont bondi de 50,1%, celles des Français de 28,5%, des Britanniques de 27,5% et des Allemands de 21,7%. Les Canadiens sont premiers visiteurs étrangers de l'île, avec un tiers des trois millions de voyageurs enregistrés en 2014, ont été 13,2% de plus au premier semestre.

C'est avec l'effondrement du bloc soviétique, l'ouverture initié par Fidel Castro au début des années 90, que Cuba connu son premier boom touristique. Au cours de cette décennie, le secteur a augmenté de 15% par an. Mais après 2001, le rythme a ralenti, pour s'établit à environ +5% par an.

Pour les experts, les chiffres exceptionnels du premier semestre 2015 sont dus sans aucun doute possible au dégel avec les Etats-Unis, annoncé mi-décembre après plus d'un demi-siècle d'hostilité.Les Etats-Unis et Cuba ont rétabli le 20 juillet des relations diplomatiques rompues en janvier 1961. Depuis, à La Havane et dans la station balnéaire de Varadero (à l'est de la capitale), les hôtels affichent complet depuis le début de l'année, du jamais vu. Cet essor incite les chaînes hôtelières à investir, tandis que les compagnies aériennes et maritimes ont lancé les démarches pour opérer entre les Etats-Unis et l'île communiste, distante d'à peine 160 km de la Floride.Cet engouement dynamise un secteur essentiel pour les rentrées de devises de ce pays où le tourisme a rapporté 2,6 milliards de dollars en 2014, dans le trio de tête des secteurs les plus rentables de l'économie cubaine, quasiment totalement étatisée.

Le 14 août, le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, se rendra à La Havane pour hisser la bannière étoilée sur l'ambassade américaine, se qui permettra sans doute une arrivée massive des américains et du dollar dans l'économie cubaine.

E.L.M.S pour ThelinkFwi@ l'Actualité en un clic !!

#Cuba #tourisme #caraïbe #Monde #économie

9 vues0 commentaire