• ELMS

LE LABORATOIRE PHYTOBÔKAZ COMPTE SUR LES JEUNES.


Le laboratoire Phytobôkaz est basé à Gourbeyre en Guadeloupe. Sa philosophie : privilégier à la fois les jeunes chercheurs locaux et la biodiversité ultramarine. Depuis 2005, le laboratoire mise sur la jeunesse, et les nouvelles idées pour améliorer la pharmocopée guadeloupéenne.

Phyotobôkaz est le laboratoire qui a misé sur les plantes traditionnelles des iles de Guadeloupe. Situé à Gourbeyre en Guadeloupe, le laboratoire Phytobôkaz fabrique et propose desproduits aux actifs puisés au coeur de la flore caribéenne. Il a été fondé en 2005 par le pharmacien et pharmacognoste, le Dr Henry Joseph et le professeur de chimie, le Pr Paul Bourgeois. Précurseur sur le marché des phytocosmétiques et compléments alimentaires entièrement conçus et fabriqués en Outre-Mer le laboratoire allie actifs novateurs et actifsissus de la tradition ultramarine.

Conscients de la nécessité de revaloriser le patrimoine naturel des outre-mer, deux passionnés de Phytochimie, le Dr Henry Joseph (Pharmacien docteur en Pharmacognosie) et le Professeur Paul Bourgeois (Professeur de Chimie) décident de fonder en 2005 le Laboratoire Phytobôkaz.

S’inspirant du savoir faire traditionnel, le laboratoire fabrique localement des produits à partir de plantes médicinales ultramarines. Cette activité crée des emplois qualifiés et participe à la diversification des activités agricoles. Fort de son développement, le laboratoire a intégré à partir de 2006 des collaborateurs spécialistes de leur domaine.

Afin de maintenir notre niveau d’exigence sur l’innovation, le laboratoire Phytobôkaz dépose des brevets et finance des thèses sur les plantes locales susceptibles d’être valorisées.

Depuis sa création, le laboratoire a basé son activité sur la conception et la fabrication de produits dont les principes actifs sont issus de plantes de la médecine traditionnelle ultramarine. Les nombreuses vertus de ces plantes en font des alliées de choix pour l’élaboration de produits cosmétiques et de compléments alimentaires à haute valeur ajoutée.

L’approvisionnement en plantes médicinales et aromatiques est assuré par des agriculteurs sélectionnés qui respectent un cahier des charges précis. En contrôlant le cheminement de ses matières premières végétales de la culture à la récolte, Phytobôkaz garantit donc des produits de qualité

Les têtes pensantes de ce projet gagnant, sont le Dr Henri Joseph et le professeur Paul Bourgeois, unis par l'amour de la médecine et des plantes traditionnelles.

Henri Joseph

Pharmacien, Dr en Pharmacognosie (science étudiant les principes actifs issus des substances naturelles) et titulaire d’un DEA à l’Institut National Polytechnique de Toulouse en Production et traitement des matières premières végétales, le Dr Joseph est engagé depuis plus d’une trentaine d’années dans la valorisation de la biodiversité végétale.

Au fil des ans, il est devenu une icone pour le secteur santé par les plantes. Ses qualités de pédaogue et une présence médiatique certaine ont permis de légitimer l'usage des plantes en la sortant de la catégories" savoirs faire patrimoniaux" pour en faire une pratique populaire. En 1999, il publit un premier volume sur la Pharmacopée caribéenne. Ouvrage né, du travail d'une équipe de 200 chercheurs de la Caraïbe (groupe Tramil) sur la classification des usages de 625 plantes de la région. La même année, il créé et préside toujours l'Association pour la promotion des plantes aromatiques et médicinales en Guadeloupe (Aplamedarom), sorte de lobby pour la reconnaissance et la promotion des plantes traditionnelles de la Guadeloupe auprès des politiques. En 2003, sous la houlette du Dr Henri Joseph, un diplôme universitaire de botanique et en phytomédicaments est institué à la faculté de Pointe-à-Pitre, Campus de Fouillole. Le but, former de jeunes chercheurs locaux et sensibiliser tous les professionnels de la santé.

Le Professeur Paul Bourgeois :

Professeur de Chimie à L’Université Antilles-Guyane de Pointe- à-Pitre jusqu’a la fin des années 90, le Pr Bourgeois est un spécialiste de la chimie des substances naturelles auteur de plusieurs centaines de publications scientifiques de niveau international. Il a de plus dirigé plusieurs thèses portant sur les côtés bénéfiques de l'usage des plantes traditionnelles :

- Contribution à la connaissance de deux plantes oléagineuses de la Guadeloupe : Poutera multiflora et calophyllum calaba

- Contribution à la connaissance chimique des cires de canne à sucre de Guadeloupe

- Contribution à la connaissance et à la valorisation d'un sous-produit de distillerie:les cires de vinasses de canne à sucre-Sulfonation par le sulfate de bis (trimèthylsilile) d'ethers phénoliques naturels

- Contribution a l'étude des constituants chimiques de Licaria salicifolia (Sw. ) Kosterm (lauracées) et de leurs activités insecticides.

- Contribution à la connaissance chimique de deux Apocynacées antillaises : Tabernaemontana citrifolia L. et Rauvolfia biauriculata J. Müll : oligomères de l'indole, mode d'ouverture du cycle dihydroindolepar

Le Virapic est le premier produit commercialisé par Phytobôkaz. Depuis, le laboratoire, propose toute une game de produits aux nombreuses vertus :

Liste des produits et vertus ici : http://www.phytobokaz.fr/index.php/fr/nos-produits

Aujourd'hui, fort de son succès, le laboratoire est en quête de sang neuf. Il mise sur les jeunes chercheurs locaux, formés en Guadeloupe. Les deux hommes ont décidé de croire en la jeunesse ultramarine et en leurs capacités de chercheurs innovants. Ce mode de fonctionnement permet de créer des emplois qualifiés, de diversifier les activités agricoles et d’encourager les jeunes ultramarins à mettre leurs compétences au service d’entreprises locales. Le laboratoire Phytobôkaz finance également des étudiants en thèse sur les plantes locales ! L’une de ces thésardes a d’ailleurs rejoint l’équipe de chercheurs.

Vous êtes Guadeloupéens ? Vous êtes dans la recherche ? n'hésitez pas à les rejoindre car la recherche guadeloupéenne a besoin de vous.

E.L.M.S pour TheLinkFwi@l'Actualité en un clic !!

#Guadeloupe #antillesguyane #santé #société #médecine #pharmacopée #plantetraditionnelle

99 vues0 commentaire