• ELMS

DAVID ZOBDA EN GARDE A VUE


Le membres du PPM sont, à croire les actualités, pris dans une tourmente judiciaire qui n'en finit pas. Après la vice-présidente de la Région Corinne Conconne et l'affaire des navettes "Madinina", après la mise en examen de Joachim Bouquety Maire de Grand-Rivière. Après le scandale touchant Raphaël Séminor concernant l'arrestation de son fils Xénio et celui concernant le neveu de Serge Letchimy voici que David Zobda, premier vice-président du conseil général a été placé en garde à vue Mardi. Garde à vue, dans le cadre de l'enquête liée à des faits de corruption à la SMDS. Aucune charge n'est retenue contre lui à ce stade

Il semblerait que le PPM(Parti Progressiste Martiniquais) progresse dans la Corruption, Après la vice-présidente de la Région Corinne Conconne et l'affaire des navettes "Madinina". Après la mise en examen de Joachim Bouquety Maire de Grand-Rivière, après le scandale touchant Raphaël Séminor concernant l'arrestation de son fils Xénio et celui concernant le neveu de Serge Letchimy voici que David Zobda premier vice-président du Conseil général, a été entendu hier dans les locaux de la police judiciaire au commissariat du Lamentin, dans le cadre de l'information judiciaire ouverte pour corruption à la SMDS (Société Martiniquaise de Distribution et de Services).

Placé en garde à vue pendant environ 4 heures, l'élu a répondu aux questions qui lui étaient posées et a nié avoir bénéficié de billets d'avion en échange de passation de marchés publics. Selon lui, il ne faisait pas partie de la commission d'appel d'offres au Conseil général et n'avait pas de pouvoir de signature au sein de la collectivité départementale dans le cadre des marchés publics.

Laissé libre à l'issue de son audition, aucune charge n'a été retenue à son encontre à ce stade. La semaine dernière, Joachim Bouquéty, maire de Grand-Rivière et ancien président du SCNA (Syndicat des Communes du Nord-Atlantique) de 2008 à 2014 avait été mis en examen pour « corruption » . Un ancien dirigeant local de la SMDS a, lui, aussi déjà été mis en examen.

La SMDS, l'un des trois fermiers de l'île, assure la gestion de l'eau pour le compte du Syndicat des Communes du Nord Atlantique. Cela représente plus de la moitié de son activité. Le SMDS gère aussi l'usine de Vivé au Lorrain, propriété du Conseil général et principale usine de production d'eau de la Martinique.

Jeudi dernier, une perquisition avait été menée par le SRPJ dans un batiment administratif du Conseil général, boulevard du Chevalier Sainte-Marthe. Les investigations se poursuivent dans ce dossier, sous la coupe du juge d'instruction.

Cette nouvelle arrestation porte un coup médiatique au PPM, engagé dans les prochaines élections avec Serge Letchimy President of Martinique

E.L.M.S pour TheLinkFwi@l'Actualité en un clic !!

#Martinique #politique #scandale

24 vues0 commentaire