• ELMS

LES USA LE PLUS GROS EXPORTATEURS D'ARMES AU MONDE.


La Guerre fait rage dans de nombreux pays. d'Afrique, du Moyen et Proche Orien. Du Congo au Nigéria. Du Nigéria à la Lybie, en passant par la jeune démocratie Tunisienne victime des islamistes, sans oublier la Guerre Civile Syrienne et l'Irak, sans oublier les frappes sur le Yémen, le monde n'a jamais connu autant de violence. Face à tant de violence, des pays en font un commerce lucratif. C'est le cas des Etats-Unis qui se hissent à la 1ère place des pays exportateurs d'armes à travers la planète.

Le commerce des armes reste un business très rentable, et les guerres profitent aux pays qui s'en occupent et ils sont une poignée de pays et pourtant, leurs armes se retrouvent dans la majorité des conflits armés de la planête. Parmi ces pays on retrouve les Etats-Unis, qui se hissent à la première place des pays qui exportent le plus d'armes. La Russie arrive en deuxième position et est suivie de beaucoup plus loin par la Chine, l'Allemagne et la France.

Etats-Unis qui occupent la première place parmi les exportateurs de matériel de guerre, c'est d'ailleurs sur son territoire que cinq des six plus gros producteurs d'armes au monde se trouvent aux Etats-Unis.

Les chiffres des ventes légales d'armes (hors trafic d'armes) sont difficiles à évaluer précisément. Tout d'abord parce que les contrats dans ce domaine ne sont pas toujours publics. Ensuite parce que la vente peut associer du matériel à de l'assistance militaire ou de la formation. Selon les sources, les estimations peuvent donc diverger fortement.

Les États-Unis fournissent des armes à plus de 170 pays même s'ils ont restreint les transferts d’armes en direction du Myanmar, de la Chine, du Sri Lanka, du Zimbabwe et des pays visés par des embargos sur les armes décrétés par les Nations unies. Ils ont cependant vendu des armes à des pays comme l'Irak, Israël, le Sri Lanka, Bahreïn, l’Égypte et le Yémen, où il existait un risque substantiel qu’elles soient utilisées pour commettre de graves atteintes aux droits humains.

Les pays auxquels les Etats-Unis vendent le plus d'armes sont généralement ses pays "Frères" que sont Israël, l'Egypte, l'Irak, L'Afghanistan, Le Pakistan, L'Arabie Saoudite, la Corée du Sud, Singapour et la Chine. Les États-Unis vendent surtout des armes lourdes ainsi que des armes de petit calibre, des munitions et des agents chimiques antiémeutes, malgré de possible répression violente menée contre les manifestant dans ces différents pays. Ils ont également fourni des armes de petit calibre, des agents chimiques et des véhicules blindés à Bahreïn. Ils fournissent aussi des armes, une aide militaire et des formations aux forces de sécurité colombiennes, malgré les atteintes répétées aux droits humains qu'elles ont commis durant la guerre contre les Farc.

En 2014, une source médiatique place l'Inde à la tête des pays qui achètent le plus d'armes dans le monde, suivi par l'Arabie Saoudie, de la Chine, du Pakistan, de la Corée du Sud et la ville-Etat de Singapour et en dernier, la Turquie. 30% du commerce des armes dans le monde reviennent à ces pays émergents.

Parmis les armes made in américaines qui se vendent le mieux, on retrouve évidemment le célèbre M-16 mis en service à partir de 1958, utilisé depuis 1964 par l'armée américaine durant la Guerre du Vietnam. Cinquante et un ans après sa mise en service, le Fusil automatique M-16 est l'une des armes les plus utilisées par la majorité des armées du Monde entier, il est disponible sur l'ensemble des conflits armés qui ont lieu actuellement.

Les USA occupent donc 31% du marché mondial des armements, suivi de la Russie : 27% du commerce des armes, de la Chine : 5% du marché des armes l'Allemagne qui occupe 5% du Commerce des armes et la France, quant à elle, a perdu sa 4e place et disparait du top-5 des plus gros vendeurs d'armes, car la République s'est largement fait dépassé par la Chine et occupe 4% du marché mondial. Ses principaux clients sont la Chine, le Maroc, les Pays de l'Afrique Francophone, les Emirats Arabes Unis et les rebelles syriens de l'ASL(Armée Syrienne Libre) et le Front Al-Nosra branche "tolérante" d'Al-Quaïda en Syrie.

Dans le reste du classement, se place le Royaume-Uni qui occupe 4% du marché mondial, l'Espagne et ses 3% du commerce mondial, suivie de l'Italie occupant 3% des exportations d'armes, L'Ukraine qui malgré sa guerre avec les séparatistes Pro-Russes avec ses 3% des exportations mondiales et enfin Israël qui occupe 2% du commerce mondial des armes.

Le Commerce des armes est donc un marché juteux, pour une poignée de pays, au détriment des populations civiles. Les Etats achètent des armes pour en approvisionner leurs armées, mener des guerres, manifester leur puissance ou pour des marchés "sales", en les revendant à des groupes rebelles qui ne respectent pas les Droits Humains, comme on peut le constater en Syrie où des milliers de civils fuient les exactions de l'Etat-Islamique et se ruent sur les routes de la liberté que reflètent l'Europe. Cette Europe qui préfère vendre des armes plutôt que d'en acheter. Ces dernières années, elle a réduit de 36% ses importations de matériel de guerre. En temps de crise, les producteurs d'armes européens cherchent énergiquement de nouveaux marchés au Proche-Orient et en Asie.

E.L.M.S pour TheLinkFwi@l'Actualité en un clic !!

#USA #société #violence #armes

58 vues0 commentaire