• ELMS

Outremer : LES FONCTIONNAIRES POURRONT TRAVAILLER CHEZ EUX


Mercredi 07 Octobre, une date à retenir, l'Assemblée Nationale a voté des mesures pour aider les fonctionnaires des Outre-mer à rentrer plus facilement dans leurs territoires. "Un moment important beaucoup de fonctionnaires ultra-marins.

Mercredi soir, les élus ultramarins épaulés par la Ministre des Outremers soumettaient à l'Assemblée des propositions permettant le retour des fonctionnaires ultramarins dans leur territoire. Sans surprise, L'Assemblée nationale a voté ces mesures visant à aider les fonctionnaires d'Outre-mer à rentrer plus facilement dans leurs territoires, via des amendements au projet de loi sur la déontologie des fonctionnaires, "un moment important dans l'histoire des Outremers" selon le Gouvernement.

Dans l'Hémicycle, la Ministre des Outremers George Pau-Langevin s'est réjouie et s'est exprimée en ces termes : "C'est un moment important pour beaucoup de fonctionnaires ultra-marins qui depuis des années évidemment souhaitent, tout en servant la République revenir un jour chez eux et qui ont les plus grandes difficultés".

La décision est le résultat d'une promesse de campagne de François Hollande en 2012.

Les amendements ont été adoptés à l'unanimité dans le cadre de l'examen du projet de loi porté par Mme Lebranchu, a souligné le président de la séance, David Habib (PS). Ils créent des "priorités supplémentaires" pour les mutations des agents "liées notamment à la situation personnelle des fonctionnaires justifiant du centre de leurs intérêts matériels et moraux dans une des collectivités régies par les articles 73 et 74 de la Constitution". Ce critère mesure l'attachement à un territoire indépendamment de l'origine et est donc considéré comme non discriminatoire.

Pour la député socialiste Erika Bareight, cela "permettra à tous les fonctionnaires ayant un lien avec les Outre-mer, qu'ils y soient nés ou non, de rentrer plus facilement dans leur territoire" a expliqué que le problème n'était pas nouveau, évoquant le cas de "fonctionnaires territoriaux ultra-marins qui dans les années 1970 ont pour beaucoup d'entre eux choisi la fonction publique comme métier et se sont engagés" et sont venus exercer ici en métropole", avec pour beaucoup "un certain désir de revenir au pays.

Les solutions trouvées jusqu'à présent "sont restées très fragiles juridiquement, peu efficaces et peu transparentes", et "régulièrement, nous inondons les ministères de demandes justifiées, de demandes graves de personnes qui souhaitent après de nombreuses années", rentrer, ce qui n'est en aucun cas un "caprice",

Victorin Lurel Président de Région actuellement en campagne pour les Régionales dans son île, s'est exprimé

"Comme annoncé la semaine dernière l'Assemblée nationale vient de résoudre à notre initiative les problèmes récurrents de mutation des fonctionnaires ultramarins. C’est l’aboutissement d’un travail de longue haleine mené de concert avec mes collègues députés Eric JALTON et Gabrielle-Louis CARABIN, depuis 2 ans. Une démarche portée par vos serviteurs et étayée par un rapport du député LEBRETON commandé par mes soins en 2013, alors ministre des Outre-mer. Depuis, nous avons continué à défendre ce dossier, pour aboutir ce mercredi soir, à l’adoption à l’unanimité des deux amendements qui permettront de lever les obstacles aux mutations de nos compatriotes fonctionnaires ultramarins. Cette réforme va contribuer à redonner leur chance aux agents de la fonction publique d’être affectés dans le territoire dont ils sont originaires et mettre ainsi fin aux drames des séparations familiales causés par un système de mutation inadapté et trop souvent injuste."

Le Député Maire de Baie-Mahault Ary Chalus, lui aussi en campagne était lui aussi parmi les défenseurs de ce projet de loi historique !

Lien vers son discours: https://www.facebook.com/Changezdavenir/videos/924656930955350/?pnref=story

E.L.M.S pour TheLinkFwi@l'Actualité en un clic !!

#Outremer #politique #Guadeloupe #Martinique #LaRéunion #société

6 vues0 commentaire