• ELMS

CHRISTIANE TAUBIRA COMPAREE A UN SINGE PAS DE SANCTION POUR L'EMPLOYEE


Depuis qu'elle est en poste au Ministère de la Justice, Christiane Taubira est la cible, quasi quotidiennement d'attaques à caractère raciste. A force, la Garde Des Sceaux doit s'en accoutumer, car chaque mois, ou chaque semaine, les attaques les plus virulentes à son encontre sont relayées par la presse nationale. Cette semaine c'est en Indre-Et-Loire, qu'une une élue d'un petit village nommé Saint-Martin-le-Beau, a posté sur son compte Facebook, plusieurs commentaires racistes à l’encontre de Christiane Taubira, sauf que la Maire (Les Républicains) refuse de le sanctionner.

Depuis qu'elle est en poste au Ministère de la Justice, Christiane Taubira est la cible, quasi quotidiennement d'attaques à caractère raciste. A force, la Garde Des Sceaux doit s'en accoutumer, car chaque mois, ou chaque semaine, les attaques les plus virulentes à son encontre sont relayées par la presse nationale. Cette semaine c'est en Indre-Et-Loire, qu'une une élue d'un petit village nommé Saint-Martin-le-Beau, a posté sur son compte Facebook, plusieurs commentaires racistes à l’encontre de Christiane Taubira, sauf que la Maire (Les Républicains) refuse de le sanctionner.

Roseline Dagnas, c'est la conseillère municipale de Saint-Martin-le-Beau, en Indre-et-Loire, qui depuis Lundi, est au cœur d’une controverse politico-médiatique. Son crime : avoir tenu des propos à caractère raciste à l'encontre de la Garde Des Sceaux, sur son compte facebook. L'affaire a prit une tournue à laquelle l'élue ne s'attendait pas. En effet, l’association SOS Racisme d'Indre-et-Loire est montée au créneau et a dénoncé, lundi 26 octobre, le "racisme vulgaire" d'une élue municipale de Saint-Martin-le-Beau. Membre de la majorité Les Républicains de sa commune.

"SOS RACISME 37" publié deux captures d'écran de commentaires et photos postés par l'élue. "C'est une ministre de la Justice, ça ?" A cette question posée sur une photo de christiane Taubira, elle répond : "Non, un singe qui attend sa banane."

Durant une semaine, l'association a bataillé pour que l'élue démissionne du poste qu'elle occupait, problème la Maire refusait que son élue quitte son poste. Pour elle, sa conseillère municipale n'est pas raciste. "Je connais Mme Dagnas depuis longtemps, je ne l'ai jamais entendue tenir de propos racistes, assure Angélique Delahaye, interrogée par France 2. "Elle a eu dans son entreprise des tas de salariés de toute nationalité. (...) Je sais qu'elle ne l'a pas fait dans cette intention-là. Pour moi, c'est de la bêtise humaine, du commentaire idiot sur la politique." a t-elle rajouté.

L'association a donc eu pour seul recours de publier les captures d'écran sur lesquelle apparaissait les propos de Roseline Dagnas, ainsi que de déposer plainte. Samedi, à l'appelle de SOS RACISME, une mobilisation réunissant plus de 100 personnes se sont rassemblées sur le parvis de la Mairie, pour dénoncer des propos « racistes » et « indignes d'une élue ». Finalement la manifestation a eu raison du refus de l'élue communale. Prise à partie, la maire de la commune, Angélique Delahaye, a « condamné avec la plus grande fermeté la teneur des propos», avant d’accepter officiellement la démission de Mme Dagnas.

L'élue a donc démissionée.

E.L.M.S pour TheLinkFwi@l'Actualité en un clic !!

#antillesguyane #Guyane #politique #racisme #taubira

11 vues0 commentaire