• ELMS

HAÏTI LES RESULTATS DES ELECTIONS


Les résultats du premier tour des élections présidentielles en Haïti sont tombées ce jeudi. Est arrivé en tête Jovenel Moïse, candidat soutenu par le pouvoir en place.Ces résultats sont contestés par l'opposition, qui dénonce "le projet dictatorial du pouvoir en place".

Grand challenger de ces élections présidentielles, Jovenel Moïse 47 ans, entrepreneur agronome, proche du Président Martelly, qui entame sa carrière politique a obtenu 32,81% des suffrages et se retrouvera au second tour, prévu le 27 décembre, face à Jude Célestin, du parti de l'ex-président René Préval, qui a cumulé 25,27%. Jovenel Moïse s'est déclaré "ravi" jeudi soir et a expliqué, lors d'une déclaration à la presse, que son parti "célèbre aujourd'hui cette première victoire, qui est la preuve que le peuple a compris notre message de développement".

Mais cette satisfaction est loin d'être partagée par les autres candidats : un porte-parole de Jude Célestin a annoncé qu'un appel serait déposé auprès des tribunaux électoraux pour contester ces résultats. Il considère que les résultats sont "une farce ridicule" : "Les résultats du peuple n'ont pas encore été annoncés", a affirmé Jude Célestin. L'homme de 53 ans accuse directement les autorités actuelles de dérive autoritaire.

Le premier tour de ces élections est entaché par un acte de violence en effet, dans la foulée de l'annonce des résultats par le Conseil électoral provisoire, un partisan de l'opposition a par ailleurs été tué dans la capitale haïtienne, a indiqué le porte-parole du parti dont était membre l'homme d'une trentaine d'années. Assad Volcy, représentant du parti Pitit Dessalines (fils de Dessalines en créole) a indiqué que le sympathisant "Maxo Gaspard, très connu de tout le monde, a été abattu froidement près du siège du parti suite à l'annonce des résultats frauduleux du CEP" (Conseil électoral provisoire). Avec 14,27% des voix exprimées, le candidat du parti Pitit Dessalines, Moïse Jean-Charles, opposant au président Michel Martelly est arrivé en troisième position.

Le porte-parole de cet opposant accuse le pouvoir d'être responsable du meurtre de leur sympathisant. "Nous condamnons cet acte barbare du régime Martelly", a déclaré Assad Volcy. Le parti Pitit Dessalines va lui aussi contester, en suivant le cadre légal, les résultats annoncés, mais appelle aussi ses sympathisants à investir les rues.

Les Nations unies et le "Core Group", (regroupant les ambassadeurs du Brésil, du Canada, de la France, de l'Espagne, des Etats-Unis et de l'Union européenne) ont "déploré les actes isolés de violences et de vandalisme". Dans leurs communiqués publié vendredi soir, ces diplomates "prient instamment les autorités haïtiennes d'arrêter et de juger les responsables, en pleine conformité avec la loi".

L'organisation des Etats américains (OEA) a indiqué par communiqué qu'elle déploiera, comme en octobre, "une mission d'observation pour le second tour des élections présidentielles prévu au mois de décembre". En attendant ce nouveau scrutin, l'OEA "encourage les partis politiques et les citoyens à faire usage des voies légales disponibles pour faire valoir toute potentielle inquiétude". Les principaux partis d'opposition ont déjà annoncé qu'ils allaient contester les résultats devant les tribunaux comme le permet la loi électorale. Jude Célestin a par ailleurs expliqué que des pourparlers seraient en cours avec d'autres prétendants à la présidence, sans que des détails aient été fournis sur ces discussions.

Les résultats ici :

Jovenel Moïse (PHTK) 511,992 votes 32.81% Jude Célestin (LAPEH) 394,390 votes 25.27% Moïse Jean Charles (Pitit Dessaline) 222,646 votes 14.27% Maryse Narcisse (LAVALAS) 110,049 votes 7.05% Jean Baptiste Eric (MAS) 56,671 votes 3.63% Jean Henry Céant (Renmen Ayiti) 39,005 votes 2.50% Sauveur Pierre Étienne (OPL) 30,227 votes 1.94% Ivenson Steven Benoit (Konviksyon) 17,851 votes 1.14% Steeve Khawly (Bouclier) 16,791 votes 1.08% Samuel Madistin (MOPOD) 13,656 votes 0.88% Au total il y a eu 12,939 procès verbaux inclus sur 13,725 ; 1,538,393 votes valides, 22,238 votes valides aucun candidats et 120,066 votes nuls. Selon la loi électorale Jovenel Moïse (PHTK) et Jude Célestin (LAPEH) seront au second tour pour la Présidence d’Haïti le 27 décembre 2015.

Pour cette élection présidentielle, le pays le plus pauvre des Amériques a enregistré un nombre record de candidatures : ils étaient 54 en lice pour succéder au sortant Michel Martelly, à qui la constitution interdit d'effectuer un second mandat consécutif. Depuis la fin de la dictature des Duvalier en 1986, Haïti connaît une crise démocratique émaillée de coups d'état et d'élections contestées qui fragilisent le développement économique du pays encore marqué par le terrible séisme de janvier 2010 qui avait fait plus de 200.000 morts.

E.L.M.S pour TheLinkFwi@l'Actualité en un clic !!

#Haïti #caraïbe #politique #violence #Monde

6 vues0 commentaire

Qui sommes-nous ? 

Créé en 2012, The Link Fwi est un organe de presse libre et indépendant. Quotidiennement, retrouvez des articles autour de l'actualité des Antilles-Guyane, de la Caraïbe et des Outre-mer. 

La tâche de The Link Fwi est de diffuser des informations de qualité le plus rapidement possible au plus grand nombre. 

 

The Link Fwi, l'actualité en un clic !!!

Contact

Par mail

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com