• Admin

POINT SUR LE CHÔMAGE AUX ANTILLES-GUYANE


Si le nombre de demandeurs d’emploi a littéralement bondi le mois dernier en France métropolitaine (40 000 de plus par rapport au mois dernier), aux Antilles-Guyane, pas de changement brutal. Seule la Martinique voit son nombre de demandeurs d’emploi augmenter sur la période mais cette augmentation reste tout de même légère.

Pas d'embellit pour les chiffres du chômage en France Hexagonale. Au contraire fin octobre, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A à Pole emploi a bondi de 40.500, pour atteindre les 3,85 millions d’inscrits en France métropolitaine. C’est le plus mauvais résultat enregistré depuis… avril 2013, soit depuis deux ans et demi. Cette hausse intervient surtout après la baisse de 24.700 chômeurs survenue fin septembre, la plus forte observée depuis avril 2007, qui avait fait croire à certains que le moment de l’inversion de la courbe tant attendue était venu !

Aux Antilles-Guyane, pas d'évolution conséquente. Seule la Martinique voit son nombre de demandeurs d’emploi augmenter sur la période mais cette augmentation reste tout de même légère.

S’agissant de la catégorie A par Département Français d’Amérique (DFA), le nombre de demandeurs d’emploi varie en octobre 2015 par rapport à fin septembre 2015 entre -1,4 % et +0,2 % :

Martinique (+0,2 %) / Guadeloupe (-0,2 %) / Guyane (-1,4 %).

S’agissant de la catégorie A, B, C par DFA, le nombre de demandeurs d’emploi varie en octobre 2015 par rapport à fin septembre 2015 entre -1,2 % et +0,3 % :

Martinique (+0,3 %) / Guadeloupe (-0,0 %) / Guyane (-1,2 %).

La Martinique seul départment d'Amérique a connaître une fulgurate augmetation du chômage : le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi de *catégories A, B, C s’établit à 53 508, Òn octobre 2015. Ce nombre augmente de 0,3 % (soit +169). Sur un an, il croît de 0,8 %

«Ces chiffres ne sont pas satisfaisants», reconnait Myriam El Khomri la ministre du Travail et de l'Emploi, dans un communiqué. Avant, tout de suite, de nuancer : «Ils doivent néanmoins être interprétés avec prudence car les résultats de ces derniers mois connaissent de fortes variations».

Pour information : Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont regroupés en différentes catégories. Conformément aux recommandations du rapport du Cnis sur la définition d’indicateurs en matière d’emploi, de chômage, de sous-emploi et de précarité de l’emploi (septembre 2008), la Dares et Pôle emploi présentent à des fins d’analyse statistique les données sur les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en fonction des catégories suivantes :

– catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ; – catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (i.e. de 78 heures ou moins au cours du mois) ; – catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (i.e. de plus de 78 heures au cours du mois) ; – catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’une maladie…), sans emploi ; – catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés).

TheLinkFwi@l'Actualité en un clic !!

#Guadeloupe #Martinique #Guyane #chômage #social #société

16 vues0 commentaire