• LB

LE MAS A KONGO

Dernière mise à jour : 22 avr. 2020


C'est Carnaval et comme chaque année, TheLinkFwi traite les différents "Mas" traditionnels de la Guadeloupe. En ce dimanche de carnaval, nous parlons du "Mas A kongo" connu sous le nom de "nèg gwo siwo" ou encore "mas a goudwon.

Le "mas a kongo", à toujours existé dans le carnaval sous le nom de "nèg gwo siwo" et cela bien avant l'arrivée des Congolais "libres" en Guadeloupe vers 1860 soit après l'abolition de l'esclavage en 1848. Le "mas a kongo" est vêtu d'un short comme à l'époque des travailleurs des champs.Les Kongo sont enduits sur toutes les parties visibles du corps d'un mélange de mélasse et de suie. Ils ont la tête couverte de chapeaux melon, de képis, de bonnets rouges.Avec du roucou ils se rougissent la bouche qui est comme une tache sanglante, la langue, qu'ils ne cessent de tirer, et, munis d'un simple cache-sexe, exécutent une danse faite de gestes et de mouvements obscènes où ils vont jusqu'à mimer l'acte de la reproduction.

"Dans l'inconscient collectif guadeloupéen, le congo est le nègre noir très foncé, sauvage. Cette image négative de l'africain est un vestige du colonialisme qui s'est toujours efforcé de nous présenter l'Africain comme différent de nous" propos de Nadya BELAIR.

Vidéo des groupes en mas a kongo :

L.B pour TheLinkFwi@l'Actualité en un clic !!

#Guadeloupe #tradition #carnaval #antillesguyane #culture

349 vues0 commentaire