• Admin

Haïti : un seul candidat fait campagne pour le second tour de l'élection présidentielle ?


Le deuxième tour des élections en Haïti auront-il réellement lieu ? C'est la question qui doit être poser. Alors qu'il avait déjà était annulé, puis reporté pour enfin être annoncer pour le 24 Janvier, l'un des deux candidats en lisse refuse de concourir pour : plus de transparence. En effet, tant que les changements suggérés par la Commission en charge des votes ne seront pas appliqués, Jude Célestin ne participera pas à l'élection.

Les élections en Haïti auront elles lieu ? Il semble que non. En effet Jude Célestin (à droite) refuse de participer au deuxième tour prévu le 24 Janvier. La raison de ce refus ? Le candidat réclame plus de respect, plus de transparence et l'application des changements suggérés par la commission mandatée par l'ONU, en charge des élections.

M. Célestin, qui était auparavant à la tête de l'agence de construction du gouvernement, a dit au Miami Herald, jeudi, que le président sortant Michel Martelly devrait « faire une élection avec seulement un candidat ». Tous les appels qui lui sont adressés demeurent sans réponse et les responsables de sa campagne n'ont pas rappelé l'Associated Press vendredi.

Alors que le Conseil électoral provisoire a promis d'accroître la transparence pour le prochain scrutin, un porte­parole de la commission spéciale responsable d'enquêter sur le premier tour a indiqué qu'il avait vu très peu de progrès pour améliorer le processus et dissiper les tensions politiques depuis que le rapport de la commission a été publié à la fin de la semaine dernière.

Les Nations unies, les États­Unis et tous les autres gouvernements étrangers qui supervisent les opérations en Haïti appuient fortement l'idée de tenir un deuxième tour à la fin de ce mois­ci pour que le président soit assermenté le 7 février comme le prescrit la Constitution. L'absence de Jude Célestin pertuberait que légérement ces élections longemps demandées et attendues par le peuple. Comme l'atteste le porte­parole du Conseil électoral, Roudy Stanley Penn " À moins que M. Célestin ne retire officiellement sa candidature de la course, son nom apparaîtra sur les bulletins de vote...Jusqu'à ce qu'il nous envoie une lettre pour dire qu'il abandonne, il sera sur les bulletins de vote pour le dernier tour et les gens pourront choisir de voter pour lui »

Face à ce nouveau rebondissement politique, les haïtiens, en quête de Démocratie et de réels changements, sont perplexes, certains sont même déçus de la décision du candidat Célestin. Certains misaient sur sa présence pour balayer définitivement l'ombre de Martelly, représentée par Jovenel Moïse entrepreneur et chef de file du parti PHTK comprenez : Parti Haïtien Tèt Kale en hommage à Michel Martelly, actuel Président sortant de la République d'Haïti, en place depuis 2011 suite à des allégations, selon lesquelles le président sortant, René Préval, avait truqué le vote en faveur de Jude Célestin, qu'il appuyait. La controverse avait mené à des affrontements entre les partisans de son opposant de l'époque et président actuel, Michel Martelly, et les forces de maintien de la paix. M. Célestin avait finalement été éliminé de la course et M. Martelly avait pris le pouvoir en mai 2011.

Haïti est une jeune démocratie en apprentissage. La première République Noire n'a connue qu'une éphémère démocratie entachée par des coups d'états et des dictatures toutes plus horribles les une que les autres. Pour rappel Haïti a connu ses premières élections libres en 1990 avant de retomber dans la violence politique. Voter en Haïti peut coûter la vie à ceux qui veulent faire leur devoir de citoyen.

E.L.M.S pour ThelinkFwi@l'Actualité en un clic !!!

#Haïti #caraïbe #Monde #politique

7 vues

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com