• ELMS

LE PRIX CARBET CARAÏBE ET DU TOUT-MONDE


C'est le début d'année et comme chaque début d'année depuis 1990, le Prix Carbet Caraïbe et du Tout Monde est de retour, pour sa 26e édition. Après être passé par la Martinique, la Guyane, la France et Cuba en 2014 le Prix Carbet est de retour en Guadeloupe, du 19 au 23 Janvier.

C'est le début d'année et comme chaque début d'année depuis 1990, le Prix Carbet Caraïbe et du Tout Monde est de retour. Après être passé par la Martinique, la Guyane, la France et Cuba en 2014 le Prix Carbet est de retour en Guadeloupe, pour sa 26e édition. Du 19 au 23 Janvier, des rencontres, des débats, des projections, des expositions, mais aussi des concerts ont lieu. A la fin de cette semaine culturelle, un lauréat est désigné et présenté à la Presse.

Le Prix Carbet Caraïbe a une histoire. Fondé en 1990 à l'initiative de la revue Carbet et placé sous la direction de feu Edouard Glissant. Se sont ajoutés pour sa prise en charge Serge Domi et l’Association Carbet de 1990 à 1993, puis de 1994 à 2006 Gérard Delver et l'Association Tout-Monde de Guadeloupe, et à partir de 2007 par l'Institut du Tout-monde. A l'occasion de son vingtième anniversaire Le Prix Carbert Caraïbe décide de s'étendre aux Amériques, mais également à l’Afrique noire et à l’Afrique du Nord, le but étant toujours de mettre en avant les phénomènes de créolisation mais aussi permettre un échange culturel entre ces régions et les nôtres. Il Changera de nom en 2011 et deviendra donc : Prix Carbet Caraïbe et du Tout Monde... En optant pour ce nom, le but était de promouvoir plus largement des « visions du monde », artistiques, philosophiques, esthétiques ou politiques, sensibles à ses compositions métisses, singulières et plurielles, pouvant contribuer à une meilleure connaissance des processus de créolisation. Il s’agissait également, pour les membres du jury, d’étendre le regard au-delà des seules productions littéraires créolophones ou francophones, en ouvrant la sélection à d’autres langues et à d’autres imaginaires. Dans sa logique d'expansion voulu par son défunt fondateur, le Prix s'associe la Casa de las Américas et se déplace en 2014 à Cuba, avec pour objectif d'ouvrir un champ d’action culturelle pour toute la Caraïbe.

Pendant vingt deux ans, le Prix Carbet de la Caraïbe fut présidé par Édouard Glissant, qui malgré sa mort laisse une trace conséquente dans l'histoire de ce prix, dont la créolisation du monde fonde sa vocation et dont l’ambition consiste à contribuer à une meilleure compréhension des phénomènes et processus de créolisation, mais aussi à favoriser la diffusion de l’extraordinaire diversité des imaginaires des humanités, qui s’expriment, se disent, se relayent et se relient, à travers la multiplicité des langues, la pluralité des expressions artistiques et des modes de vie nouveaux. Le Prix Carbet contribue à la promotion d’une autre vision du monde, un monde ouvert, composite, un monde riche de ses mélanges et singularités, un monde éloigné d’un universel généralisant, un tout-monde. Le Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde, qui rassemble les sensibilités de notre région autour des productions littéraires créolophones et francophones, veut contribuer à défendre et à illustrer l'unité-diversité de nos cultures caraïbes.

Mots du défunt fondateur, Edouard Glissant :

"Le Prix Carbet de la Caraïbe contribue chaque année à illustrer et raviver la force de création, les imprévus de l’imaginaire, surgis de cet archipel et de ses prolongements, la parole née de tant d’énergies qui là se sont rencontrées et désormais se reconnaissent, entre les visions à grand espace des Amériques et la poussée flamboyante des Afriques.

Les littératures du monde semblent ainsi se parfaire et se compléter, mais comme autant de champs qui seraient des plaques tectoniques, dont les contacts fulgurent, dont les éruptions et les tremblements dessinent pour les humanités contemporaines une géographie nouvelle, à la fois urgente et menacée. Nous ne suivons pas avec rigueur ni précision les tracées de ces avancements, nous ne démêlons pas avec une science impeccable les détours de leurs langages, nouveaux ou traditionnels, composites ou ataviques, créoles enfin, mais nous éprouvons partout l’intuition de leurs nécessaires connivences. "

Pour ceux qui ne le savaient pas, le Prix Carbet Caraïbe à ses rêgles :

1) Les ouvrages admis à concourir traitent de l'imaginaire ou du réel de la Caraïbe et des Amériques. Les ouvrages devront avoir été édités en langue française ou créole, y compris les traductions dans ces langues, entre le 1er octobre de l'année précédente et le 30 octobre de l'année du concours. Tous les genres sont admis à concourir.

2) Une première sélection est organisée par l'instance chargée de l’organisation pratique du Prix, avec l'aide du Jury, composé de personnalités de la Caraïbe et des Amériques ou de personnalités spécialistes de la culture de ces pays.

3) Les travaux du Jury se déroulent à huis clos. La proclamation de l'œuvre primée a lieu lors d'une séance solennelle et publique.

En ce début d’année 2016, la 26ème édition du Prix Carbet revient en Guadeloupe pour récompenser un ouvrage paru durant l’année 2015.

Le programme :

MARDI 19 JANVIER :

Arrivée des membres du jury à Pointe-à-Pitre et accueil à l’hôtel (La Créole Beach Hôtel et Mahogany Hôtel, Le Gosier).

MERCREDI 20 JANVIER

10h : Conférence de presse avec les membres du jury au Gosier

14h-17h : « État des lieux de la littérature caribéenne contemporaine francophone », table-ronde à l’Université des Antilles Rencontre des membres du jury avec les étudiants du Département Pluridisciplinaire de Lettres et de Sciences Humaines (DPLSH) et les élèves des classes préparatoires du Lycée Gerville-Réache. Lecture de textes du corpus caribéen contemporain francophone par les étudiants, suivie d’une table-ronde avec les membres du jury animée par Laura Cassin (MCF en littérature française et francophone et responsable de la filière de Lettres modernes).

JEUDI 21 JANVIER :

10h-12h : Rencontre avec les élèves du Lycée Carnot, Pointe-à-Pitre Visite des membres du jury suivie d’une rencontre-débat autour de la poésie

18h : Soirée littéraire et poétique à « La Souvenance », Goyave (sur invitation) Simone Schwartz-Bart accueillera les membres du jury. Lectures de textes de La terre le feu l’eau et les vents. Une anthologie de la poésie du Tout-monde par la comédienne Esther Myrtil et Christophe Cherki (mise en scène), accompagnement par Joby Julienne, maître Ka.

VENDREDI 22 JANVIER :

10h-12h – Rencontre avec les élèves du Lycée Gerville-Réache de Basse-Terre

10h : Accueil des membres du jury et parcours à travers des performances et des mises en voix de différents textes des auteurs présents. Accompagnement par Joby Julienne, maitre Ka. Rencontre animée par M. Cherki, M. Bedminster, M. Lebon et Mme Heisel pour le lycée et autres enseignants et encadrants volontaires.

10h20-11h30 : Projection d’un film documentaire sur Édouard Glissant présenté par Philip Judith-Gozlin (producteur), suivie d’un débat entre les auteurs, les enseignants et les élèves.

11h30 : Pot de l’amitié

18h – Projection de « Poétique du divers – Édouard Glissant », un film de Guillaume Robillard, produit par Philip Judith-Gozlin (2015), au Mémorial ACTe Ce documentaire est un « voyage » dans les paysages de la pensée d’Édouard Glissant qui s’adresse à nous avec la complicité d’héritiers de sa « parole » : les écrivains Patrick Chamoiseau, Maryse Condé, Ernest Pépin, le journaliste et essayiste Edwy Plénel, le footballeur Lilian Thuram, des universitaires du Canada, de New York, du Maghreb… Accompagnés d’un conteur créole et de la mystérieuse Mycéa, personnage-fétiche d’Édouard Glissant, nous sommes invités, en quête de ses paroles, à une errance dans les paysages antillais et du Tout-Monde…

SOIREE DE CEREMONIE DE REMISE DU PRIX AU MEMORIAL ACTE (sur invitation) :

19h-19h45 – Remise du Prix par Ernest Pépin et les membres du jury En présence du Président de la Région Guadeloupe, du Président du Mémorial ACTe, des artistes et écrivains invités durant la semaine du Prix Carbet.

19h45-20h30 – « Les voix du Ka », soirée musicale et poétique Lectures de textes poétiques, chants et musique d’Eugène Mona (« Tambour Seryé »), danses et lectures par les élèves du Lycée Gerville Réache, musique de Joby Julienne, maître Ka, création par Christophe Cherki et Esther Myrtil.

SAMEDI 23 JANVIER :

10h : Conférence de presse avec le lauréat au Gosier (à l’hôtel)

Départ des membres du jury

MEMBRES DU JURY DU PRIX CARBET DE LA CARAÏBE ET DU TOUT-MONDE :

Ernest Pépin (Guadeloupe) – Président du Jury Rodolphe Alexandre (Guyane) Patrick Chamoiseau (Martinique) J. Michael Dash (Trinidad, États-Unis) Miguel Duplan (Guyane, Martinique) Romuald Fonkoua (France) Lise Gauvin (Québec) Samia Kassab-Charfi (Tunisie) Nancy Morejón (Cuba) Evelyne Trouillot (Haïti) Diva Barbaro Damato (Brésil) – Membre honoraire

*

Durant cette 26ème Édition du Prix Carbet de La Caraïbe et du Tout-monde, les équipes de France Ô en collaboration avec Guadeloupe 1ère réaliseront quatre émissions spéciales qui seront diffusées les dimanches 31 janvier, 7, 14 et 21 février (Présentation : Daniel Picouly ; Réalisation : Jean-Luc Benzimra).

E.L.M.S pour TheLinkFwi@l'Actualité en un clic !!

Source : http://www.tout-monde.com/prixcarbet.html

#Martinique #Guadeloupe #antillesguyane #PrixCarbet #littérature #Caraïbe

30 vues0 commentaire

Qui sommes-nous ? 

Créé en 2012, The Link Fwi est un organe de presse libre et indépendant. Quotidiennement, retrouvez des articles autour de l'actualité des Antilles-Guyane, de la Caraïbe et des Outre-mer. 

La tâche de The Link Fwi est de diffuser des informations de qualité le plus rapidement possible au plus grand nombre. 

 

The Link Fwi, l'actualité en un clic !!!

Contact

Par mail

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com