• ELMS

BILAN MITIGE POUR MARISOL TOURAINE


La ministre de la Santé Marisol Tourraine était de passage en Guadeloupe et à la Martinique, où elle était très attendue par les professionnels de la santé. A chaque île, ses problèmes et les mesures à adopter. La ministre a donné des consignes qui sonnent comme redondantes. A l'heure de la pandémie de Zika, le bilan de cette visite est très mitigé.

Le bilan de la visite de Marisol Touraine pourrait être qualifié de mitiger. En effet, elle était attendue dans les deux îles où sévit actuellement l'épidémie de Zika. Les professionnels s'attendaient à des solutions, mais la ministre n'a fai que répété ce qu'ils savaient déjà. En Guadeloupe, le nouveau CHU était au centre des discussions, éclipsant au passage, le zika. Durant sa visite dans l'archipel ,la ministre a promit de continuer d'aider à renflouer les caissses du CHU dont le déficit est évalué à 90 millions d'euro. La ministre a réitéré l'engagement de l'Etat à aider au remboursement de cette dette.Après les 40M d’euros injectés l’an dernier, ce sont 20M supplémentaires qui sont en passe d’être alloués à l’établissement de santé en souffrance. Au total, se sont 180 millions d’euros, qui ont été injectés, depuis 2012. Il semblerait, selon le directeur du CHU, interrogé par Guadeloupe 1ère, que ces 20M supllémentaires serviront aux emplois menacés. Point positif la construction du nouveau CHU tant attendu par la population, n'est pas en suspend.

« Ma volonté est que l’offre de soin, en Guadeloupe, soit de meilleure qualité et

En Guadeloupe elle a également profité pour rencontrer et échanger avec les professionnels de la santé malheureusement, le temps trop court, ne permettra pas d'aborder les questions essentielles qui tracassent le monde de la santé. Temps trop court également, au final, pour aborder toutes les thématiques de santé, malheureusement d’actualité chez nous : Zika, H1N1, CHU, Cyclotron, Chlordécone… la liste est longue et, force est de constater que Marisol Touraine n’était pas venue pour aborder l’ensemble de ces questions, qui auraient dû être une priorité.

En Guadeloupe, la ministre a notamment tenu à se rendre compte des dispositifs déployés au CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes, pour faire face au Zika.

A la Martinique, même constat, visite éclaire où les questions essentielles ont été survolées. Elle a visité le service obstétrique du Centre Hospitalier Universitaire de Martinique. Elle a échangé avec des femmes enceintes venues faire des échographies. Durant sa visite elle a annoncé, que les femmes de Guadeloupe, de Martinique et de Guyane, pourraient bénéficier d'échographies supplémentaires remboursées à 100% par la Sécurité Sociale. Seul hic à sa visite, la présence de syndicalistes, qui l'attendaient, pour lui transmettre, leur revendication. Parmi lesquelles, le manque de moyens humains et matériels, mais aussi le déficit du CHU de Martinique. Les représentants des organisations syndicales se sont adressés directement à la ministre, demandant un effort financier supplémentaire de l'État.

Vous l'aurez compris les questions sur lesquelles étaient attendues Marisol Touraine n'ont pas été abordées, car, l'agenda était trop court. Elle est attendue en Guyane où comme dans les autres départements, elle doit soutenir la lutte contre le Zika. Gageons qu'elle sera plus à l'écoute des problèmes.

E.L.M.S pour TheLinkFwi@l'Actualité !!

#Guadeloupe

6 vues

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com