• ELMS

Harcèlement sexuel chez Air Caraïbe.


Il y aurait comme un problème d'harcèlement sexuel chez Air Caraïbe. En effet, une employée dévoile sa mésaventure sur les réseaux sociaux. La raison ? Elle se retrouve seule, sans aide, ni écoute. Son employeur, Air Caraïbe a tenté d'étouffer l'affaire en voulant rêgler cela à l'amiable, pire, l'entreprise a préféré simplement déclasser le supérieur malveillant et se séparer d'elle.

Harcèlement sexuel chez Air Caraïbe ! L'affaire pourrait faire grand bruit si, les médias locaux font leur travail. Sur facebook, à l'heure où cet article paraîtra, une employée nommée ALEXANDRA BEAUSIR, alias : Lex Singer sur Facebook, dévoile sa mésaventure sur les réseaux sociaux.

Mais a-telle commit une faute ? Non, au contraire, il semblerait comme elle explique dans son statut, que son supérieur, lui aurait fait, à plusieurs reprises des avances très osées, limite dégradantes. Avances, qu'elle aurait refusé, jusqu'au jour où elle a décidé de dénoncer les agissements de ce supérieur zélé, à la direction de Air-Caraïbe, qui soutient son employé. Après convocation des deux protagonistes, on apprend que la direction a prit la décision de le mettre a pied une semaine et de le déclasser. Quant à l'employée, elle n'aurait pas été gardée. Elle se retrouve seule, sans aide, ni écoute. Elle a perdu son travail, alors qu'elle était en CDD depuis 2006. Elle n'a pas été soutenue par le syndicat FO, pourtant eux qui jurent défendre les employés. Qui plus est, le syndicat ferait même pression sur la Direction, pour qu'elle ne reprenne pas Alexandra. Quant à ses collègues, ils lui ont tourné le dos, nombre d'entre eux refusent de lui parler, car, pour eux, cela aurait dû se rêgler à l'amaliable sans pour autant remonter à la direction.

Alexandra est donc seule contre tous, pour avoir dénoncer, des faits qui sont courants dans les entreprises, comme le soulignait en 2014 Le Parisien basé sur un sondage IFOP, une femme active sur cinq (20%) a dû faire face en France, au cours de sa vie professionnelle, à une situation de harcèlement sexuel, 5% seulement des cas ayant été portés devant la justice. Pour les trois quarts (75%) des femmes victimes de harcèlement sexuel au travail, il s'agissait de gestes ou propos à connotation sexuelle répétés, malgré leur absence de consentement. Dans trois cas de harcèlement sur dix (30%), les femmes victimes affirment qu'elles se trouvaient dans une situation d'emploi précaire. Près de trois victimes sur dix (29%) indiquent ne s'être confiées à personne. Pour 40% d'entre elles, l'affaire s'est terminée à leur détriment. Le nombre de situations de harcèlement sexuel au travail portées devant la justice est en tout cas marginal : seuls 5% des cas évoqués ont fait l'objet d'un procès devant un tribunal.

Il y aurait donc un tabou en ce qui concerne le harcèlement sexuel et bien souvent, il serait même préférable, que l'employée (féminin) accepte les "blagues" grivoises des supérieurs ou de leurs collègues masculins, ainsi, la majorité des Français (64%) estime qu'il est fréquent qu'une personne travaille dans un environnement avec des blagues à caractère sexuel (15% jugent même la situation très fréquente). Donc, la femme doit tout accepter...

Voici les propos d'Alexandra sur Facebook :

#‎JEDENONCE‬ Je travaille a air caraibes depuis 2006 en tant qu'agent escale. Jai cumulé les CDD et l'intérim et je nai jamais été titularisée.. En Décembre dernier alors que j'étais au comptoir d'enregistrement le Chef d'escale Adjoint est venu pour la énième fois me faire des avances...mais cette fois ci il.a dépassé les bornes..il est venu et m'a dit je.cite AIMES TU.KE LON TE SUCE LA.CHATTE?? IL FAUT QUE JE COUCHE AVEC TOI..JE VEUX QUE TU SOIS MON CADEAU DE NOEL...COUCHE AVEC MOI CELA ME MOTIVERA POUR FAIRE AVANCER TON DOSSIER POUR UN POSTE...

Comment.vous seriez vous sentis a ma place??? Je me suis sentie faible,salie,dégoutee,derespectee pire qu'une chienne..

J'ai mis la direction d'air caraibes au courant qui m'a tout de suite soutenue. On a été convoqué tous les deux. Entre temps le chef d'escale adjoint est venu me voir me demandant de le proteger et de mentir en disant que javais inventé tout ceci afin kil ne perde pas son travail...

La direction a prit la decision de le mettre a pied une semaine et de le declasser... Si air caraibes compte 400 salariés aujourdhui 380 sont contre moi et ne veulent plus me voir a l'aéroport.

JAI PERDU MON TRAVAIL... JAI PERDU MON TRAVAIL PARCKE JE NAI PAS.COUCHÉ AVEC MON CHEF. JAI PERDU MON TRAVAIL PARCKE JE NAI COMMIS AUCUNE FAUTE PROFESSIONNELLE. LES SYNDICATS ‪#‎FO‬ NE VEULENT PLUS QUE JE TRAVAILLE. JAI PERDU MON TRAVAIL PARCKE JAI DENONCÉ... MOI ALEXANDRA BEAUSIR...JE SUIS.COUPABLE DE NE PAS AVOIR COUCHÉ...

Y A TIL UNE JUSTICE.. JE ME LE DEMANDE...

Jai fait un résumé.bref....et jinvite tout le monde a partager ce statut.. Et a tous mes ex collègues passez bien le message!!!!

Alexandra, l'équipe de TheLinkFwi te soutient !!!

#Guadeloupe #antillesguyane #société #social

60 vues0 commentaire