• ELMS

INTERDIT DE PARLER CREOLE A CHOISY


Le créole, est une langue qui a toujours été méprisée. Longtemps associée aux grossiers personnages, la langue créole était jadis, reniée par la société civile. Pourtant, le créole a connu son âge d'or grâce aux mouvements indépendantistes, qui revendiquaient par la lutte armée leur identité. Des personnalités se sont illustrées et ont, pour certaines payer de leur vie pour que le créole soit reconnu comme une langue à part entière. Pourtant cette semaine, le journal "Le Mot Phrasé" a lancé une fuite selon laquelle la direction de la Clinique Choisy située au Gosier, demande à ses employés de ne pas parler créole.

Le créole, est une langue qui a toujours été méprisée. Longtemps associée aux grossiers personnages, la langue créole était reniée par la société civile. Pourtant, le créole a connu son âge d'or grâce aux mouvements indépendantistes, qui revendiquaient leur identité. Des personnalités se sont illustrées et ont, pour certaines payer de leur vie pour que le créole soit reconnu comme une langue à part entière.

Cette semaine, le journal "Le Mot Phrasé" a lancé une fuite selon laquelle la direction de la Clinique Choisy située au Gosier, demande à ses employés de ne pas parler créole.

" LE CREOLE INTERDIT EN GUADELOUPE ?: Le créole est indésirable à la clinique Choisy. La direction assimile l’utilisation de cette langue guadeloupéenne à une insulte et a convoqué un employé devant les instances disciplinaires…. Cette délicieuse trouvaille linguistique et anthropologique vient certainement d’un qui rêve d’une Guadeloupe sans Guadeloupéens. L’état français qui a validé un CAPES de créole et des épreuves de créole au baccalauréat devrait rappeler à l’ordre ses caniches ivres de leur propre supériorité. Kon di on zanmi « apa jen an Corse yo té fè sa ». Il est vrai que bien souvent nous nourrissons le crachat qu’on nous réserve. "

Par la suite l'inter-syndicale UGTG, a révélé dans son communiqué de presse la direction a convoqué un employé de la Clinique parce qu'il aurait parlé créole dans l'enceinte de l'établissement. Suite à cela, l'employé aurait été sanctionné et la direction de la clinique aurait prit la décision d'interdire le Créole.Les employés se sont dès lors mobilisés.

Comme nous le rappelle nos confrères de MontrayKreyol, quotidien créolophile, si aujourd'hui le créole est parlé librement au sein de la société, c'est le résultat d'une longue lutte. A laquelle ce sont illustrés de grands noms, citons "Gérar Lauriette dit Papa Yaya" mais aussi Sonny Rupaire.

Dans sa diatribe, MontrayKréyol, nous remémore les grandes lignes de la lutte pour l'usage du Créole.

"On connaissait, dans les années 80-90, les centres de tri parisiens de la Poste, avec une majorité de personnel antillais, dans lesquels la direction faisait apposer des affiches demandant de ne plus parler en créole. Cela avait fait grand bruit à l'époque et suscité de très vives réactions au sein de la communauté antillaise vivant dans l'Hexagone.

On a connu aussi, à peu près à la même période, en Martinique, la mise à pied d'enseignants qui s'étaient exprimés en créole dans leurs cours. Tout le monde se souvient de la grève de la faim mémorable, pendant plus d'un mois, de l'un d'entre eux.

Enfin, on a constaté l'extrême-réticence, jusqu'aux années 2005, de l'enseignement primaire et secondaire aux Antilles a faire une petite place à la langue et à la culture créoles, les collèges de Capesterre-Belle-Eau (Guadeloupe) et Basse-Pointe (Martinique) étant tout justes tolérés. Et puis, grâce à l'énorme travail durant plus de vingt ans d'un groupes de recherches universitaires sur le créole, le GEREC et son directeur, le Pr Jean BERNABE, grâce aux auteurs créolophones de plus en plus nombreux (H. Poullet, M. Rippon, R. Valy, R. Confiant, Joby Bernabé, T. Léotin, G-H. Léotin, S. Restog, Jala, G. Barthéléry, R. Belllay, J-M. rosier et tant d'autres), grâce aux radio-libres créolophones comme Radio Inité et Radio Tanbou en Guadeloupe ou Radio RLDM et Radio Asé Pléré Annou Lité en Martinique, le créole a pris un véritable essor dans nos pays.

Essor qui s'est vu couronné par la création, grâce aux actions déterminantes du GEREC, de deux concours de recrutement d'enseignants de créole : le CAPES de créole pour l'enseignement secondaire et le Professorat des écoles-Option "Créole" pour l'enseignement primaire."

Aujourd'hui en 2016, une direction demande sanctionne l'un de ses employés pour avoir parler sa langue, la langue de ses parents, de ses grands-parents et arrières grands-parents... De ses ancêtres. Cette même direction impose aux employés l'usage du Français, tout cela pour "l'image" de la Clinique. Nous qui pensions que ce sujet sur l'utilisation du créole était réglée ou, à tout le moins, avait des pas de géants. Or, quand on lit le tract syndical ci-après des employés de la clinique de Choisy, au Gosier (Guadeloupe), force est de reconnaître que non...

E.L.M.S pour TheLinkFwi@l'Actualité en un clic !!

#Guadeloupe #antillesguyane #créole #société

38 vues

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com