• Admin

Démantèlement d'un trafic de cocaïne entre la Martinique et la région parisienne


Nous l'avons appris hier par la voix de La 1ère, un vaste réseau de cocaïne entre la France et la Martinique a été démantelé par la gendarmerie. 14 personnes ont été interpellées, dont cinq en Martinique. Comme le rapporte le quotidien, en région parisienne, il suffisait d'appeler un nu méro de portable pour se faire livrer de la cocaïne à domicile.

C'est via son compte Twitter que la gendarmerie nationale annonce le démantèlement de ce trafic de cocaïne entre la Martinique et la région parisienne. 14 personnes ont été interpellées. Les mules quittaient Fort-de-France tous les mois pour Paris Orly, les bagages pleins de cocaïne. Parfois aussi, la drogue était ingérée. C'est ce qu'ont constaté les enquêteurs de la Section de Recherches de Versailles, en s'intéressant à cette filière. L'enquête débute en janvier 2016. Elle porterait sur un trafic de poudre blanche entre la Martinique et la région parisienne où la drogue était revendue.

La cocaïne, une fois passée l'Atlantique, était stockée dans diverses cités de la région (Saint-Denis, Drancy, Le Bourget et Sarcelles). Les consommateurs avaient un simple numéro de téléphone portable à appeler pour être livrés... à domicile.

Le 4 mai 2016, les enquêteurs procèdent aux premières interpellations. Une mûle arrivant de Fort-de-France est arrêté à Orly avec trois accompagnateurs. Dans ses bagages, six kilos de cocaïne. La semaine dernière, nouvelle vague d'interpellations en région parisienne, principalement à Saint-Denis (93) : Cinq individus sont interpellés. Au total, dans le volet métropolitain de cette affaire, on dénombre neuf mises en examen, dont huit personnes qui sont en détention provisoire.

Hier matin(Mardi 17 Mai), une opération de la gendarmerie a également été menée à la Martinique, à la demande du juge d'instruction en charge de cette affaire. Malheureusement, aucune des personnes ciblées n'a été interpellée. Des perquisitions ont également eu lieu mais n'auraient pas permis la découverte d'éléments probants, de source bien informée. Les investigations se poursuivent sous commission rogatoire.

#Martinique #antillesguyane #France #justice #cocaïne

31 vues

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com