• Admin

[Tourisme] la Guadeloupe au sommet.


Selon l'étude Qualistat pour son étude sur la fréquentation de notre île menée à l'aéroport Pôle Caraïbes et au Grand Port maritime., la Guadeloupe a accueillie l’an dernier 512 000 touristes. Le contexte international et la tension ailleurs dans le monde y sont pour quelque chose. Depuis 5 ans, le nombre de touristes de séjour ne cesse d'augmenter.

Malgré les faits divers, les critiques émanant des médias locaux ou nationaux. La Guadeloupe a la côte auprès des touristes. En effet, depuis 5 ans, le nombre de touristes de séjour ne cesse d'augmenter. En 2015, 512 000 touristes ont dépensé plus de 600 millions d'euros dans l'archipel.

C'est une augmentation de 5% de plus qu'en 2014. Ces chiffres sont issus d'une enquête menée par Qualistat à l'aéroport Pôle Caraïbes et au Grand Port maritime de la Guadeloupe, de janvier à décembre 2015, auprès de 7 248 personnes. Cette augmentation régulière des touristes de séjour - 418000 en 2011, 512000 en 2015 - est le résultat des investissements touristiques opérés depuis 2007. C'est aussi le résultat d’un accueil de plus en plus satisfaisant, de la diversité qu’offre nos îles, des investissements réalisé dans l’hôtellerie (rénovation, modernisation) et des manifestations d’envergures (route du rhum, karujet, Terre de blues) qui assurent notre promotion.

Selon l'Observatoire du tourisme dans sa dernière Newsletter. « Ces investissements s'apprécient dans l'hôtellerie rénovée et modernisée de notre archipel, ainsi que dans les manifestations de grande envergure pérennisées comme la Route du Rhum, la Karujet et Terre de Blues. L'année 2015 aura également été marquée par l'opportunité de la Coupe Davis qui a renforcé l'image médiatique de la Guadeloupe, mais aussi par le regain de confiance des tours opérateurs aériens et croisiéristes comme Norwegian Air Shuttle avec ses nouvelles lignes directes, et Costa Croisière avec le positionnement du megaship Costa Favolosa. »

Le profil type de nos touristes n'évolue pas par rapport aux enquêtes précédentes. 65% effectuent ce voyage pour le plaisir, les loisirs, les vacances (tourisme d'agrément), 20% pour rendre visite à la famille ou aux amis (tourisme affinitaire) et 14% pour les affaires (tourisme professionnel). La durée du séjour dépend fortement du motif de leur déplacement, puisque les touristes restent en moyenne 21 jours, les touristes d'agrément 16 jours et les touristes d'affaires 8 jours. Les mois de juillet et août sont ceux où les touristes de séjours restent le plus longtemps en Guadeloupe puisqu'ils correspondent aux vacances scolaires en Europe notamment (entre 21 et 23 jours en moyenne).

La destination demeure toujours fortement dépendante du marché français d'où proviennent 85% de nos visiteurs. Notons que la présence des voyageurs résidant en Amérique du nord et dans les autres pays d'Europe croit chaque année, passant de 6 à 7% entre 2014 et 2015.

Un bémol cependant : le budget moyen que les touristes consacrent à leur séjour est en régression de quelque 9%.

La majorité d’entre eux se concentre sur les trois communes de Gosier, Sainte-Anne et Saint-François, mais le Nord Grande Terre en accueille également quelques uns tout comme la côté sous le vent (environ 15%), puis très loin derrière Marie Galante. Ils sont très souvent logés chez des amis ou de la famille, ils choisissent ensuite les gites et enfin les hôtels et club de vacances pour le quart d’entre eux. L’essentiel de ces touristes vient de l’Hexagone. Mais depuis 2014, ceux en provenance des Etats Unis, du Canada et d’Europe sont de plus en plus nombreux même s’ils ne représentent que 7% des voyageurs. Au total l’an dernier chez nous, ils ont dépensé 608 000 millions d’euros soit en moyenne près de 1200 euros par visiteurs. Une embellie qui devrait durer : la Guadeloupe figure en effet dans le top 20 des destinations vantées par les tours opérateurs.

En ce qui concerne les budgets, que nos visiteurs consacrent à leur séjour diffèrent selon le type de tourisme. Ces budgets peuvent varier du simple au double. À noter que, par rapport à la dernière enquête du même type, tous ces budgets sont en régression d'une centaine d'euros.Le touriste d'agrément dépense, en moyenne 1 321 euros (contre 1 442 en dernière enquête) pendant son séjour. Le touriste affinitaire dispose d'un budget de 883 euros (972 euros), le touriste professionnel - dont le séjour est plus court - de 634 (716 euros).La moyenne des dépenses est de 1 189 euros par touriste et par séjour (hors billet d'avion). En 2015, nos 512000 touristes ont donc dépensé 608,7 millions d'euros en Guadeloupe.

Sources : France-Antilles et Guadeloupe 1ère.

#Guadeloupe #antillesguyane #tourisme

52 vues0 commentaire