• ELMS

LA MEMOIRE D'AIME CESAIRE BAFOUEE PAR SARKOZY !


Quand Nicolas Sarkozy se réfère à Aimé Césaire chantre de la négritude, cela fait sourire plus d'un. Normal quand on se souvient des récentes déclarations de l'ancien chef de l'Etat, "Nos ancêtres étaient des gaulois". Pas sure que Aimé Césaire apprécierait !

Il y a trois semaines, Nicolas Sarkozy choquait la France après sa très marquante déclaration, "Si l'on veut devenir français, on parle français, on vit comme un Français. Nous ne nous contenterons plus d'une intégration qui ne marche plus, nous exigerons l'assimilation. Dès que vous devenez français, vos ancêtres sont gaulois. 'J'aime la France, j'apprends l'histoire de France, je vis comme un Français', doit se dire celui qui devient français..qu'à partir du moment où l'on devient français, "l'on vit comme un Français et nos ancêtres sont les gaulois". Déclaration qui avait suscité de vives réactions au sein de la population et de la classe politique.

Pour se racheter, Nicolas Sarkozy avait alors changé son discours. Effectivement, lors du meeting de où il a rendu hommage aux harkis, des « Français musulmans morts pour notre drapeau » Par la suite, dans le même discours, il avait dit " Nos ancêtres étaient aussi les soldats de la Légion étrangère qui se battaient à Camerone et les tirailleurs sénégalais »

L'ancien président avait même déclaré, "nos ancêtres étaient gaulois, mais aussi les tirailleurs sénégalais". Malheureusement ces déclarations venaient trop tard, elles avaient même attirer les railleries sur le net.

Cette fois, le challenger de la primaire de la droite, sans doute dans sa volonté de charmer l'électorat ultramarin, a lâché une "bourde" qui a fait rire l'ensemble du web antillais. Pour ceux qui ne comprennent pas, voici les faits. En meeeting au Zénith de Paris, Nicolas Sarkozy est revenu sur la polémique suscitée par son expression "nos ancêtres les Gaulois". "Dans mes ancêtres", a-t-il affirmé, "il y a les Gaulois et il y a Aimé Césaire aussi."

L'ancien président a ainsi déclaré : "Parce qu'être Français, c'est partager un héritage qui vient de loin, qu'importe de savoir où sont nés tes parents, peu importe la couleur de ta peau, peu importe quel dieu, tu baisses la tête, tu es mon semblabe en nationalité. Tu es semblable en citoyenneté à une condition: que tu reçoives, que tu célèbres, et que tu proclames l'amour de la République. C'est cela le combat de l'assimilation...Et je vais même vous dire mieux, dans mes ancêtres il y a les Gaulois et il y a Aimé Césaire aussi"

Non, ce n'est pas une blague, le candidat Les Républicains, a à sa façon rendu hommage à Aimé Césaire, ancien maire de Fort-de-France et chantre de la négritude. Rappelons, que Aimé Césaire de son vivant, s'opposait ouvertement à Sarkozy, notamment en 2005, où il était monté au créneau suite à la volonté du gouvernement de l'époque de mettre en avant les biens faits de la colonisation. De plus, soulignons le, Césaire s'opposait à toutes formes d'assimilation, car pour lui, il s'agissait d'un "génocide culturel".

Pas sure que de sa tombe, cet hommage lui plaise.

#Martinique #antillesguyane #antilleguyane #politique

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout