• ELMS

Myriam El Khomri en visite en Guyane et en Guadeloupe


Après la Polynésie, la ministre du Travail Myriam El Khomri sera en visite en Guyane à partir du lundi 24 octobre. C'est une visite rapide mais chargée qui attend la ministre du travail. Elle doit, entre autres, inaugurer l’Université de la formation professionnelle des Régions et Collectivités Outre-mer (Urcom).

Après la Polynésie, la ministre du Travail Myriam El Khomri, entame un périple aux Antilles-Guyane.

Elle sera dès lundi en visite en Guyane. Une visite de deux jours, placée sous le signe de l’emploi et de la formation. En effet, elle doit, entre autres, inaugurer l’Université de la formation professionnelle des Régions et Collectivités Outre-mer (Urcom).

Dès le lundi matin, elle se rendra à Maripasoula où elle devrait signer le contrat d'étude prospectif « Maripasoula et Papaïchton » , visant à évaluer les perspectives d'emploi et d'activité sur le Haut-Maroni. Elle poursuivra sa visite dans l'après-midi avec un chantier du groupement d'employeurs pour l'insertion et la qualification BTP concernant 64 logements sur la route de Saint-Jean.

Puis, elle rencontrera le régiment du service militaire adapté. Sa visite se poursuivra à la Mission locale et à Pôle emploi où lui seront présentés le partenariat avec Uniformation pour la formation de 50 demandeurs d'emplois, désormais salariés d'un groupement d'employeurs.

Mardi matin, la ministre rencontrera les organisations syndicales et professionnelles en préfecture, puis signera une convention garantie jeunes à la Mission locale de Cayenne. Dans l'après-midi, elle visitera les deux entreprises, Cogumer et l'Esat, et se rendra à l'Urcom.

Mercredi, elle sera à l'agence Pôle emploi de Baduel pour aborder un plan de formations et se rendra à l'Office public régional de formation (OPRF) afin de découvrir la plate-forme d'appui aux jeunes en sortie d'emploi d'avenir. Sa visite se terminera avec un chantier BTP à Matoury en compagnie de l'inspection du travail.

Après la Guyane, la ministre doit se rendre en Guadeloupe, où elle doit rencontrer les différents acteurs politiques et économiques.

Source : France-Guyane

#antillesguyane #antilleguyane #Guyane #Guadeloupe #politique #économie

37 vues0 commentaire