• Admin

Young Chang MC comparaît devant les assises de Nancy


Yoni Sama dit Young Chang MC, la star du reaggae dance-hall dont la carrière avait débuté aussi rapidement qu'elle avait prit fin,comparaît depuis ce matin, devant les assises de Nancy. Emprisonné, depuis trois ans, du côté de Nancy. L'ex-star est poursuivit pour 14 chefs d'inculpations, dont des actes de torture et de barbarie et une tentative de meurtre.

Depuis ce matin, Young Chang Mc, de son vrai nom Yoni Sama comparaît de la cours d'Assises de Nancy. L’année dernière, la juge d’instruction avait renvoyé l’affaire devant les assises de Nancy. La star du reaggae dance-hall dont la carrière avait débuté aussi rapidement qu'elle avait prit fin, est emprisonné du côté de Nancy, depuis son interpellation le 13 Octobre 2013.

Young Chang risque gros, actes de barbarie, torture, infraction à la législation sur les produits stupéfiants, trafic de drogue en bande organisée, enlèvement et sans oublier tentative de meurtre. En gros 14 chefs d'accusation qui pourraient lui coûter la perpétuité. Ce lundi, le procès devra déterminer les responsabilités des différents protagonistes de l’affaire.

Rappel des faits :

Tout commence en 2013 lorsque le chanteur et son manager proposent à une jeune femme, rencontrée à un concert dans la banlieue de Nancy, de transporter quatre kilos de cannabis de Paris à Fort-De-France, malheureusement, la jeune se fait arrêter par les douaniers de l'aéroport Aimé Césaire. Laissée libre, elle rentre dans l’Hexagone où ses commanditaires vont tout faire pour la retrouver, elle, et la drogue.

En effet, les comparses,étaient à la recherche de la jeune femme. Pour qu’elle rembourse la marchandise ou la remplace. Ils ont débarqué en Lorraine fin septembre 2013, après avoir d’abord contacté un organisateur de spectacles, vague connaissance de la jeune femme de Pont-à-Mousson. Sous la menace, l’homme les a conduit jusqu’à une de ses amies qui habite Vandoeuvre. En quête de cet argent perdu, ils ont débarqué dans son appartement dans la journée du 20 septembre 2013. C'est alors que l’équipée se transforma en descente aux enfers.

Tandis que le manager oblige la jeune femme de Vandœuvre à entrer en contact via Facebook avec la « mule » de Pont-à-Mousson, Young Chang MC et son ami, infligent une terrifiante séance de torture dans la salle de bain à l’organisateur de spectacles.

L'homme est attaché et étendu à plat ventre. Ses fesses ont été brûlées avec une lame de couteau chauffée à blanc. Il est tabassé par de nombreux coups de poings et de pieds mais aussi de coups de casserole et de crosse de fusil. De l’huile chaude est versée sur ses parties génitales. Des incisions ont été pratiquées sur ses cuisses et ses fesses avec un couteau. Une de ses oreilles a été entaillée. Il est même sodomisé avec une cuillère. Et, enfin, du poivre et du vinaigre sont répandus sur ses blessures. Le supplice aurait duré plus de deux heures. Sous la torture, il parle et donne rendez-vos à la "mule".

Une fois trouvée, Young Chang Mc et ses complices enlevèrent, la jeune femme avec son enfant de 2 ans. Torturée, la jeune femme leur désigne au hasard un de ses amis comme étant susceptible de leur fournir drogue ou argent.

Le trio se rend chez lui, dans le quartier du Breuil à Pont-à-Mousson. Alors que l'homme était à l’entrée de son immeuble, l'équipe fait feu dans sa direction avec un fusil à pompe. Fort heureusement,personne n'est blessée. Entre temps, la jeune femme kidnappée, réussit à s’enfuir avec son bébé. Elle sera prise en chasse par une patrouille de police. Ses agresseurs quant à eux, parviennent à semer en voiture les forces de l’ordre et à rallier la région parisienne.

Interpellés le 16 Octobre 2013, les malfrats reconnaissent les faits. Mais aujourd'hui, ils se renvoient la balle concernant les actes les plus graves. Le manager du chanteur antillais, qui n’a pas participé à la séance de torture, a été remis en liberté.

L’année dernière, la juge d’instruction en charge du dossier, avait renvoyé l’affaire devant les assises de Nancy. Le procès devra déterminer les responsabilités des différents protagonistes de l’affaire. Avec 14 crimes à son encontre, au temps dire que

Young Chang MC risque gros, on parle d'une peine pouvant aller de 20 ans de réclusion à la Perpétuité.

#Guadeloupe #justice #antillesguyane #antilleguyane #YoungchangMc

231 vues0 commentaire