• ELMS

[Politique] Primaire de la Droite : La Droite guadeloupéenne divisée.


Alors que nous soulignons l'absence de l'Outremer dans les débats de la primaire de la Droite et du Centre, nos confrères de Guadeloupe 1ère dans leur article du 7 /11/2016, le fait que la Droite Guadeloupéenne, est profondément divisée sur le choix du candidat qui représentera le parti aux prochaines élections présidentielles de 2017.

L'Outremer est certes absent des débats de la primaire de la droite et du centre, mais cela n'empêche pas les divisions concernant les soutiens politiques. C'est effectivement le cas en Guadeloupe, où le parti Les Républicains est profondément divisé au sujet du soutien à apporter aux différents candidats. Entre le clan Chevry, Sonia Petro, Laurent Bernier et les autres droitistes locaux, l'heure est à la division.

Ainsi, comme le soulignent nos confrères de Guadeloupe 1ère, le candidat Alain Juppé actuellement en tête des sondages chez Les Républicains, est soutenu par les ténors locaux de la Droite : Philippe Chaulet, Blaise Aldo, mais également Lucette Michaux Chevry qui a siégé deux fois dans un Conseil des Ministres en compagnie d'Alain Juppé.

De plus, l'ancien ministre bénéficie de Marie-Luce Penchard, actuelle maire de Basse-Terre et ancienne ministre des Outremers,qui annonçait récemment ne pus se reconnaître en Nicolas Sarkozy. Se détachement est notamment dû aux récentes déclarations de l'ancien président :"Si l'on veut devenir français, on parle français, on vit comme un Français. Nous ne nous contenterons plus d'une intégration qui ne marche plus, nous exigerons l'assimilation. Dès que vous devenez français, vos ancêtres sont gaulois. 'J'aime la France, j'apprends l'histoire de France, je vis comme un Français', doit se dire celui qui devient français..qu'à partir du moment où l'on devient français, "l'on vit comme un Français et nos ancêtres sont les gaulois".

Déclaration qui avait suscité de vives réactions au sein de la population et de la classe politique, surtout en Outremer. Face à ces propos, Marie-Luce Penchard de passage sur les ondes de Guadeloupe 1ère

avait estimé qu'elle ne pouvait plus soutenir un tel candidat , qui selon elle, mène une campagne à la droite de la droite. Dans la foulée, elle annonçait le candidat de son choix : Alain Juppé.

Que Nicolas Sarkzoy se rassure, il bénéficie du soutien de Sonia Petro 2e adjointe à la Ville de Basse-Terre, présidente de Les Républicains (LR) et présidente du comité de soutien de l’ancien président de la république. Sonia Pétro est donc en opposition avec les chefs historiques de la Droite Locale ! De plus, l'ancien chef de l'état a le soutien du député de Saint Martin, Daniel Gibbs s’affiche

En ce qui concerne les autres candidats de la Primaire, les soutiens divergent. En effet, Bruno Le maire est quant à lui soutenu par Sylvie Chammougon Ano. Jean Frédéric Poisson est soutenu par Sully Tacite inconnu à ce jour sur la scène politique guadeloupéenne mais qui représente le Parti Chrétien Démocrate en Guadeloupe.

Face cette division, les prochaines élections internes risquent d'être pimentées, aux accents de coups bas et de joutes verbales épicées. Il ne reste plus qu'à savoir ce qu’en pensent les militants et tous ceux qui se reconnaissent dans ses différents programmes politiques. 1er éléments de réponse : le 19 novembre prochain.

#politique #Guadeloupe #UniversitédesAntilles

31 vues0 commentaire

Qui sommes-nous ? 

Créé en 2012, The Link Fwi est un organe de presse libre et indépendant. Quotidiennement, retrouvez des articles autour de l'actualité des Antilles-Guyane, de la Caraïbe et des Outre-mer. 

La tâche de The Link Fwi est de diffuser des informations de qualité le plus rapidement possible au plus grand nombre. 

 

The Link Fwi, l'actualité en un clic !!!

Contact

Par mail

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com