• ELMS

"BlackFace" dans une grande école de LILLE


Scandaleux ! Des étudiants de l'Edhec, école de commerce de Lille sont au coeur d'un scandale auquel leur école s'en passerait bien. La raison est que plusieurs d'entre eux ont été épinglés par les réseaux sociaux après avoir usé du "blackface" lors d'une soirée. L'école, qui a présenté ses excuses, assure avoir convoqué les responsables.

Scandale à l'EDHEC (Ecole des hautes études commerciales), depuis le début de la semaine, cette prestigieuse école de commerce basée à Lille, fait parler d'elle, mais en mal. Des étudiants ont été épinglés sur les réseaux sociaux après avoir usé du "blackface" lors d'une soirée.

C'est le site Buzzfeed France qui révélait l'information. La semaine dernière, était organisée une soirée «Paires» pour les élèves de l’EDHEC de Lille. Les associations organisatrices invitaient les étudiants à se déguiser en duos célèbres. Alors que l'ambiance était bon enfant, trois paires d'étudiants sont arrivés, avec le visage peint en noir, certains portaient même des perruques afro, sans doute pour singer les personnes de couleurs...

Comme l'a décrite, l'étudiante à l'origine de la diffusion des photos,

le premier: celui de quatre étudiants déguisés en acteurs du film Rastarocket :

Le deuxième: deux jeunes filles qui veulent imiter Samuel L. Jackson et John Travolta dans le film Pulp Fiction.

Et le troisième: deux étudiantes déguisées en "black board", le nom de l'intranet de leur école.

Postées sur Twitter, les trois photos n'ont pas tardé à faire réagir des élèves de l'établissement ainsi que plusieurs utilisateurs du réseau social. choqués que de tels déguisement soient toujours arborés.

Pourtant le soir même, aucun élève n’aurait réagi, selon l’étudiante (qui témoignait) présente à la fête.

Le scandale est normal car, le "Blackface" a des connotations racistes. Née aux Etats-Unis, la pratique consistait pour des comédiens blancs à se grimer avec du cirage pour imiter les afro américains. Ils exagéraient la taille de leurs lèvres, portaient des perruques laineuses et des vêtements en lambeaux. Ainsi affublés, ils se livraient alors à une caricature des Noirs, qu’ils représentaient comme lâches, soumis, joviaux et simples d’esprits.

Depuis la fin de la ségrégation, le "BlackFace" a complètement été délaissé par le milieu du spectacle, car jugé raciste.

Face au tollé, l'école de commerce a pour sa part annoncé, toujours sur Twitter, avoir convoqué les étudiantes à l'origine de la soirée et a présenté des excuses.

Pourtant, comme le soulignent nos confrères de Buzzfeed, ce n'est pas la première fois que l'EDHEC est secouée par ce genre de scandale. Des clichés pris au printemps dernier et postés le 26 avril sur le compte d’Instagram de l’une des personnes figurant sur les photosn montre que le "BlackFace" est même le costume préféré des étudiants. La première montre 9 personnes (six femmes et trois hommes) déguisés en «Jackson 10», apparemment en référence au groupe Jackson 5 de Michael Jackson.

Au cours de la soirée, plusieurs des étudiantes présentes sur cette photo posent avec d’autres qui arborent eux aussi une «blackface». Les photos, postées sur Instagram, sont accompagnées de hashtags comme #SisterAct ou #Whoopi, en référence au film avec Whoopi Goldberg.

Jugés par vous même avec le diapo :

#racisme #France #société #antillesguyane #monde #Monde #scandale

91 vues0 commentaire