• ELMS

" PAS DE NOIR : SUR UNE AFFICHE LOCATIVE DE L'AGENCE LA FÔRET


Attention, important pour la sélection des locataires : nationalité française obligatoire, pas de Noir, immeuble avec des policiers uniquement." Quand une affiche locative de l'agence La Forêt créée la polémique et l'indignation sur internet. Tout est partit d'une photo postée sur Twitter par un internaute visiblement choqué par ce qu'il voyait. L'agence évoque la "négligence".

La Forêt cette agence notable locative présente aux quatre coins de la France est au coeur d'une polémique depuis plusieurs jours. En cause, une photo postée sur Twitter par un internaute visiblement choqué par ce qu'il voyait.

Tout a commencé, par une visite d'appartement, vers la fin du mois de Novembre. L'internaute qui se prénomme Moustapha est à la recherche d'un nouveau logement. Il décide de passer par l'agence La Forêt, qui est l'une des plus grandes agences immobilières en France. Sur la fiche technique de l'appartement situé à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), on peut voir clairement le message : " Attention, important pour la sélection des locataires : nationalité française obligatoire, pas de Noir, immeuble avec des policiers uniquement."

Scandalisé par la diffusion du message raciste, lMoustapha a posté la photo sur Twitter en identifiant le compte Twitter de l'agence en question. Par la suite, il a tenté à plusieurs reprises de contacter l'agence locative, qui ne lui a jamais répondu est passé par des moyens plus efficaces, les journaux.

Joint par nos confrères de franceinfo, le responsable de l'agence évoque un acte isolé d'une collaboratrice, qui ne fait plus partie de l'entreprise. De plus, l'agence évoque la responsabilité "d'une collaboratrice qui ne fait plus partie de l'entreprise" et l'agence rejette la faute sur l'ancienne propriétaire raciste, qui refusait de céder son logement à des noirs comme l'a retranscrit franceinfo, en interviewant le responsable " c'est sur "injonction de la propriétaire qui est raciste, que cette ancienne collaboratrice "a pris la responsabilité de marquer...Elle a été naïve et mal formée, elle a retranscrit sans savoir.... La politique de la maison est claire : "Lorsque les propriétaires sont racistes, je donne comme directive à mes employés de ne pas prendre les dossiers....On est aux Lilas, dans le 93, on ne peut pas se permettre ça "

Problème, la propriétaire, jointe par franceinfo mardi, conteste vigoureusement toute accusation de racisme. "Je ne suis absolument pas raciste. J'ai trois locataires maghrébins dans cet immeuble et une locataire noire", affirme-t-elle. Elle renvoie la balle à l'agence de location : "Je ne m'explique pas cette annonce, ça vient de Laforêt. D'ailleurs, nous ne travaillons plus avec eux depuis le 31 octobre, je n'étais pas satisfaite de leur travail."

Tandis que sur France Bleu, le gérant de l'agence Laforêt maintient, au contraire, que c'est lui qui a mis fin à cette collaboration. La propriétaire annonce encore à franceinfo qu'elle portera plainte contre Laforêt et qu'elle leur a laissé un message leur expliquant que la fiche technique était diffamatoire.

En attendant d'y voir plus clair, plusieurs associations se sont saisies du dossier. Le Défenseur des droits s'est ainsi auto-saisi de l'affaire, mardi, en début de soirée. L'association la Maison des potes annonce également à franceinfo avoir déposé une plainte au parquet de Nanterre contre l'agence immobilière Laforêt des Lilas et la propriétaire pour subordination d'offre location à un critère de nationalité et de couleurs de peau.

SOS Racisme réfléchit, de son côté, à une action en justice..

#racisme #France #scandale #justice

28 vues0 commentaire