• ELMS

J.Kay : Une artiste à suivre en 2017


J.Kay, deux syllabes par qualifier cette jeune artiste guadeloupéenne à la voix d'or. C'est en faisant le "Sang Remix Challenge" que son nom a commencé à sortir de l'ombre, bien qu'elle ait déjà à son actif plusieurs collaborations. J.Kay est une jeune femme passionnée par la musique dont la célébrité ne saurait tarder. En 2017, elle sera une artiste à suivre de très près.

J.Kay, une voix, un style et surtout un timbre. La jeune artiste, installée en France, pourrait faire parler d'elle, dans les prochains jours, semaines, les mois ou l'année à venir. Son style, sa prestance et sa voix en or pourraient faire d'elle, une valeur sure de la musique antillaise.

C'est en faisant le "Sang Remix Challenge" que son nom a commencé à sortir de l'ombre, bien qu'elle ait déjà à son actif plusieurs collaborations.

Justement, la première fois que nous avons entendu parler de la jeune interprète c'était lors de sa collaboration avec Tofer, pour le titre : Fè Yonn (Remix) qui a atteint à ce jour, les 75 657 vues, puis avec " A Dé men" avec ses 34 105 vues.

Par la suite, la jeune chanteuse est revenue vers nous pour nous partager son tout premier Single intitulé : Loin. Titre qui est disponible sur Itunes, et sur youtube. Ensuite, la J.Kay était revenue avec un nouveau featuring sur le titre "Just Come with me" sur la mixtape TheGettin Out de Yung Feez. Un clip est même à prévoir et devrait sortir prochainement.

Le 21 Décembre la jeune interprète signait son grand retour avec : "Love Drought".Dans le clip, on peut y voir la chanteuse en pleine séance studio, chantée en acoustique avec pour fond sonore un simple piano. La vidéo continue de faire son chemin avec près de 8 015 vues sur Youtube

Qui est J-Kay ?

J.Kay n'a pas commencé la musique sur un coup de tête. C'est dès son plus jeune âge qu’elle découvrira son goût pour la musique, et pour le chant notamment. Soutenue par sa mère et ses tantes, elle participe au Mercredi de la première chance, un concours de chant organisé pour les enfants, qui l’incitera par la suite à s’inscrire aux auditions de la chorale de son école primaire en classe de CE1. Après un premier échec, elle réitérera puis sera acceptée ce qui lui permettra de participer aux prestations organisées par l’établissement.

C’est par ce biais qu’elle se fera repérer par Fritz Marie-Emilie, professeur de musique, qui lui proposera alors d’intégrer l’association dont il a la présidence : Expression Tropic’Art. Admiratives de prestations d’artistes tels que Beyonce et Mickael Jackson, elle trouve ici l’opportunité de découvrir le monde musical en intégrant une formation de musiciens âgés à l’époque de 7 à 17 ans environ. Entre répétitions et prestations pour diverses fêtes de communes et manifestations, le groupe interprète des standards locaux et internationaux. Elle intégrera en parallèle la chorale des enfants de l’église du Raizet en Guadeloupe en tant que soprane durant une année.

Au fur et à mesure, elle acquiert une expérience de la scène et se rend compte du plaisir que lui procure le partage de sa passion avec ses camarades et le public jusqu’en 2012 où elle quitte l’association afin de se consacrer à sa vie lycéenne.

Elle y rencontre alors de jeunes MC tels que Mynyctis, Le Smile, Mister M qui, bercés par le milieu Hip Hop, jouent avec les mots sur les nombreux rap qu’ils écrivent, et la poussent à ébaucher quelques textes. Afin de se confronter à l’avis d’un jury sur sa voix et combattre sa timidité sur scène, elle participera une première fois aux auditions du défi lycéen mais ne sera pas retenue. Ce n’est que l’année suivante que sa participation la mènera en finale du concours de chant en 2012. Malgré ce fait marquant dans sa carrière naissante, elle mettra le chant entre parenthèse afin de se consacrer à son autre passion, la danse qu’elle pratique alors depuis l’âge de 13 ans environ.

Après l’obtention de son baccalauréat elle entame une première année d’études en Guadeloupe pendant laquelle elle s’essaye aux enregistrements studio. Elle fera alors les chœurs sur divers titres de ses camarades et collaborera en featuring sur des titres tels que « A dé men » avec Tofer en 2014, titre qui sera alors accompagné d’un clip et diffusé sur une chaîne TV musicale.

Encouragée par ses proches, elle se décide à reprendre sa carrière mais cette fois en solo. Elle se consacre à l'écriture de son premier titre solo "Loin" qu'elle enregistre dans la foulée au homestudio "OneBlaze".

L’accueil positif reçu accompagné par les encouragements la conforteront dans son choix de carrière : la Musique qu'elle souhaite partager à un public beaucoup encore plus large.

2016 sera l'année où J-Kay fera parler d'elle, avec notamment sa reprise du Sang remix Challenge, (challenge musical lancé par Daly, Keros'n, Warped, Pon2Mik, Drex, Kriler, Bilix,Marik et Lighta : NDRL) dont l'idée était de rendre hommage au jeune Yoann Equinoxe 15 ans, tué pour son portable, mais avant il s'agissait de chanter contre la violence qui gangrène l'archipel.

Avec sa voix, elle avait sublimé cette musique emplit de tristesse.

Puisant son inspiration du gospel au Rn’b, de la pop au Zouk, J.Kay écrit et compose des titres aux univers éclectiques. 2017, pourrait être l'année de la consécration avec la publication de son deuxième single pour Janvier 2017. Vous l'aurez compris J-Kay est une artiste qu'il faudra suivre de très près.

Pour suivre J-Kay c'est simple , les réseaux sociaux :

Facebook : J.Kay

Twitter : JKaylive

Instagram : j.kaylive

Vidéos :

Tofer / J-Kay : A Dé men :