• ELMS

DYLANN ROOF, LE TUEUR DE CHARLESTON CONDAMNE A MORT


Le verdict est tombé, Dylan Roof 22 ans, auteur de la tuerie de l'église de Charleston a été condamné à mort, pour neuf meurtres racistes. C'est le soulagement pour la communauté noire et les familles des victimes, après deux ans de procès. L'accusé n'a jamais exprimé le moindre remord. Au contraire, il en est encore fier.

Soulagement, larmes d'émotions et satisfaction pour les familles des victimes mais aussi pour la communauté noire de Caroline du Sud. Après deux ans de procès, Dylan Roof, 22 ans a été condamné à la peine de mort pour les meurtres des neufs fidèles de l'Eglise de Charleston : Emanuel African Methodist Episcopal Church qui rassemble la plus ancienne communauté noire de Charleston, ville historique de l’époque des plantations, située dans le sud-est des États-Unis. Cette église a également joué un rôle déterminant dans la lutte contre l'esclavage dans le Sud des USA.

Les 12 jurés composés de dix femmes et deux hommes, à l'unanimité, sont tombés d'accord sur les facteurs aggravants en ce qui concerne ses homicides, sans trouver de circonstances atténuantes bénéficiant à l'accusé.

Le jeune tueur de masse qui assurait seul sa défense a écouté le verdict sans la moindre émotion et sans le moindre remord. Durant son procès, il en été même fier.

Fier, car, il est encore convaincu d'une suprématie des Blancs sur les autres races qu'il considère inférieures, Dylann Roof n'aura jamais cherché à atténuer ses crimes, poussant la provocation jusqu'à porter lors de récentes audiences des chaussures affichant des symboles racistes. Sur des photos devenues des pièces à conviction, Dylann Roof portait une cagoule du Ku Klux Klan ou brûlait le drapeau américain.

Durant sa défense, le jeune tueur affirmait même être tout à fait sain d'esprit, qu'il n'aimait simplement pas "les nègres". De plus, dans un texte écrit dans sa cellule, il affirme n'avoir jamais pleuré pour "les innocents" assassinés : «Je n'ai pas versé de larme pour les innocents que j'ai tués».

Durant le procès, il a expliqué aux jurés que le massacre qu'il avait commis était quelque chose qu'il devait faire et n'a pas demandé qu’on lui accorde la vie sauve.

Rappel des faits :

Le 17 Juin 2015, les paroissiens de l’Emanuel African Methodist Episcopal Church étaient rassemblés pour l'étude biblique, un jeune homme de type caucasien, qui participait lui-aussi à la séance d’étude et qui sera identifié comme étant Dylann Roof se lève et tire 77 fois sur les fidèles avec son calibre 45.

Comble de l'effroi il avait crié «Je dois le faire. Vous violez nos femmes et vous vous emparez de notre pays. Vous devez partir» tout en rechargeant son arme à feu. Neuf personnes perdirent la vie dont le pasteur et homme politique Clementa C. Pinckney, qui officiait ce jour-là.

Interrogé par le FBI après son arrestation, le jeune homme avait déclaré, qu'il voulait simplement déclencher une guerre raciale aux Etats-Unis, entre les blancs et les minorités parmi lesquelles : les noirs.

#DylanRoof #USA #faitsdivers #justice #police #Monde #monde

302 vues0 commentaire