• ELMS

Nuit d'émeute et de violence à la Dominique


Roseau a été secouée par une nuit d'émeute et de violence entre pilleurs et force de l'ordre. Tout a commencé par un rassemblement de l'opposition politique de l'île, the UWP (United Workers Party), qui réclame le départ du premier ministre Roosevelt Skerrit et de son gouvernement.

Mardi matin, se tenait à Roseau, une grande manifestation organisée par l'opposition de UWP (United Workers Party), qui réclame le départ du premier ministre Roosevelt Skerrit et de son gouvernement. A la tête de cette mobilisation, Lennox Linton, le leader de l’opposition, qui accuse le gouvernement en place de corruption, notamment de vente illégale de passeports dominicais à des étrangers. A l'appel de leur parti, ils étaient des milliers à défiler dans les rues de Roseau.

Malheureusement, la manifestation a rapidement dégénérée. Ainsi, en marge du rassemblement, des manifestants en ont profité pour vandaliser des magasins ainsi que des bureaux administratifs et la grève s'est transformée en émeute.

Toute la nuit, la police a dû faire face à des équipes de casseurs et de pilleurs. La police a tiré des gaz lacrymogènes contre les manifestants qui avaient bloqué les artères principales de la capitale. Des incendies ont été allumés dans plusieurs quartiers de Roseau, le feu a ravagé plusieurs bâtiments et des commerces ont été vandalisées. Des coups de feu ont été tirés et plusieurs personnes ont été interpellées.

Le calme est revenu ce matin.

Source : Dominica News Online

#Dominique #Caraïbe #police #politique #justice

27 vues0 commentaire