• Admin

Tweet raciste contre Taubira, un internaute condamné


Grégory Pasqueille c'est son nom, a été condamné mercredi à une amende de 1.000 euros, qui peut se transformer en emprisonnement, pour un tweet raciste dans lequel il comparait l'ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira à un singe. Ce n'est pas la première fois que l'ancienne Garde des Sceaux est victime de faits racistes.

Grégory Pasqueille c'est son nom, a été condamné mercredi à une amende de 1.000 euros, qui peut se transformer en emprisonnement, pour un tweet raciste dans lequel il comparait l'ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira à un singe. Il avait accompagné son tweet d'une image représentant la chaîne de l'évolution avec cinq hominidés, du singe jusqu'à l'homo-sapiens, le visage de Christiane Taubira étant superposé à la tête du premier singe. Pendant l'enquête, il s'était dit "victime d'un acharnement politique...

Affaire qui avait débuté le 16 juillet 2014. L'internaute avait tweeté : "Taubira t'es un bonobo et tu le resteras toute ta vie espèce de grosse merde que tu es",précédé du hashtag "#SoutienALeclere", référence à l'ancienne candidate Front national Anne-Sophie Leclère, qui avait publié sur Facebook un photomontage comparant la garde des Sceaux à un singe. Mme Leclère a pour cela été condamnée en septembre dernier à 3.000 euros d'amende avec sursis.

Le prévenu avait d'abord été condamné en son absence à deux mois de prison ferme en juin 2016, mais comme il n'avait pas été touché par la convocation, il a fait opposition et a été de nouveau jugé. A l'issue de ce deuxième procès, le tribunal correctionnel de Paris l'a condamné à 100 jours amende à 10 euro, soit 1000 €. Peine qui peut se transformer en emprisonnement s'il ne paye pas.

Habitué des provocations sur les réseaux sociaux,en août dernier, il avait été condamné à Béthune à cinq mois de prison pour menaces de mort. Il avait appelé sur Twitter à "prendre les armes" et à se rendre aux Invalides à Paris le lendemain, pour la cérémonie d'hommage à l'ancien Premier ministre Michel Rocard. Il avait accompagné certains de ses tweets, qui depuis ont été supprimés, du hashtag "#assassinerhollandevalls".

#racisme #antillesguyane #Guyane #société #justice

23 vues0 commentaire

Qui sommes-nous ? 

Créé en 2012, The Link Fwi est un organe de presse libre et indépendant. Quotidiennement, retrouvez des articles autour de l'actualité des Antilles-Guyane, de la Caraïbe et des Outre-mer. 

La tâche de The Link Fwi est de diffuser des informations de qualité le plus rapidement possible au plus grand nombre. 

 

The Link Fwi, l'actualité en un clic !!!

Contact

Par mail

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com