• ELMS

Benoît Hamon en tournée aux Antilles


Campagne présidentielle oblige, les Antilles sont une étape importante de la course à l'Elysée. Cette fois c'est Benoit Hamon, de se rendre aux Antilles. Première étape la Guadeloupe, où il tiendra un meeting au centre culturel Sonis, aux Abymes, samedi à 19h30. Dimanche, à 8h30, il est attendu pour une rencontre citoyenne à Sainte-Anne, et à 11h30 au Lamentin. Par la suite, direction la Martinique, sur place il sera en meeting, le Dimanche 12 mars 2017 à 19h00 au Grand Carbet du Parc Aimé CESAIRE à Fort de France.

Bemoit Hamon est arrivé en Guadeloupe. Le candidat socialiste à la présidentielle fait campagne dans notre département, ces samedi et dimanche. Il tiendra meeting au centre culturel Sonis, aux Abymes, samedi à 19h30. Dimanche, à 8h30, il est attendu pour une rencontre citoyenne à Sainte-Anne, et à 11h30 au Lamentin. Il sera entouré de tous les ténors de la gauche locale, parmi lesquels Victorin Lurel, Josette-Borel-Lincetin.

Par la suite, direction la Martinique, sur place il sera en meeting, le Dimanche 12 mars 2017 à 19h00 au Grand Carbet du Parc Aimé CESAIRE à Fort de France.

Longtemps désigné comme le troisième homme de cette primaire citoyenne, loin derrière Manuel Valls et Arnaud Montebourg. Benoît Hamon a su se hisser dans le coeur des français et pourtant, aucun pronostic ne le donnait vainqueur.

Le 29 Janvier dernier, Benoit Hamon remportait la primaire, face à l'ancien premier ministre Manuel Valls. Les scores étaient sans rappel 36,03 % contre 31,48 % pour le premier ministre sortant.

Dans les récents sondages, le représentant du PS s'établit à 13,5%, il a perdu deux points devançant Jean-Luc Mélenchon à 11,5% des intentions de vote mais toujours loin derrière les favoris de cette présidentielle 2017 : Marine Lepen crédité à 26% et Emmanuel Macron établit à 25,5% des intentions de vote. La candidate Fn et le fondateur de EN MARCHE, sont au coude à coude. Quant à François Fillon, malgré le "PénélopeGate" est parvenu à stabiliser la situation : il est crédité de 20 % des intentions de vote, un score qui progresse d’un point par rapport à la fin de semaine dernière.S’il a réussi à endiguer la fuite des sympathisants LR, il n’est pas encore parvenu à faire revenir la totalité des électeurs qui s’étaient tournés vers d’autres candidats : 73 % des sympathisants LR déclarent avoir l’intention de voter pour lui, soit 4 points de plus qu’au plus fort de la crise mais 3 points de moins qu’avant le début de l’affaire. Parallèlement, son socle électoral se solidifie également : les trois-quarts de ses électeurs se déclarent sûrs de leur choix (+6 points depuis notre dernière mesure).

Pour revenir dans la course, Benoit Hamon devra redoubler d'efforts, pour enfin faire battre le coeur de la France.

#Guadeloupe #antillesguyane #Martinique #politique #électionprésidentielle2017

21 vues0 commentaire