• Admin

Raoul Nicolo, un inventeur venu de Guadeloupe


La Guadeloupe a longtemps enfanté des personnalités qui à travers les époques, ont marqué l'histoire de leur empreinte. Parmi ces personnes aux qualités exceptionnelles,il y a Raoull Nicolo. Si vous pouvez avoir aujourd’hui plusieurs chaînes sur votre télévision, dites merci à cet homme. Raoul Nicolo est celui qui a inventé la télécommande de télévision et le contrôle et la réalisation de centrales nucléaires.

Raoul Georges Nicolo naît en 1923 au Gosier à la Guadeloupe de parents agriculteurs. Après des études au lycée Carnot de Pointe-à-Pitre, il a finalement rejoint le Commissariat à l’énergie atomique à la suite d’études ingénieries à l’école centrale de T.S.F. Devenant le premier guadeloupéen à être ingénieur au Commissariat à l’Energie Atomique en France.

À la faculté des sciences de Paris, il a obtenu, le 14 mai 1962, un Doctorat en Sciences. Ses travaux portaient sur l’amélioration de la technologie de l’information télévisuelle ainsi que le contrôle et la réalisation de réacteurs nucléaires.

Nicolo est détenteur de plusieurs brevets déposés en Europe, preuve manifeste de son génie. De nombreux ont porté sur la sécurisation des centrales nucléaires. Les changements majeurs qu’il a introduits dans ce domaine ont permis la réussite du programme d’électricité à l’énergie nucléaire, qui fait tant la fierté de la France.

Mais c’est surtout le bloc de commutation pour télévision multi-canal qui a un impact direct sur la planète entière. Cette invention permet la réception de plusieurs chaînes sur un même poste de télévision. Raoul Nicolo fut reconnu de son vivant comme un des plus grands savants de son temps. Son nom est très connu des spécialistes de droit français car c'est sa requête devant le Conseil d'État qui a été à l'origine de l'arrêt Nicolo sur le contrôle de conventionnalité des lois

Passionné par son île, il est retourné dans sa ville natale où il a occupé les fonctions de conseiller municipal de 1983 à 1989.

Engagé politiquement, Raoul Nicolo défend avec force l’indépendance énergétique et économique de la Guadeloupe par rapport à la France. Il a été conseiller municipal au Gosier de 1983 à 1989, premier noir candidat à l’élection présidentielle française en 1981. Défenseur de la cause noire en général, de la jeunesse guadeloupéenne en particulier. Sa démarche visait à promouvoir le sens des responsabilités et des devoirs tout en luttant contre l’aliénation culturelle, la migration systématique vers la France, l’ignorance et ce qu’il considérait comme de l’assistanat perpétuel. Il milite au sein de diverses associations des Départements d’Outre Mer.

Le 7 avril 1993, Raoul Nicolo s'éteint laissant derrière lui un héritage lourd héritage scientifique et politique.

A titre posthume, en 2006, la médiathèque du Gosier est rebaptisée « Médiathèque Raoul Georges Nicolo » et le 30 septembre 2011, à l'occasion des vingt ans de sa disparition, le lycée de Rivière des Pères de Basse-Terre est rebaptisé en son honneur : Lycée Raoul Georges Nicolo.

De lui, on retiendra, le bloc de commutation pour la télévision multi-canales, permettant la réception de plusieurs chaînes sur un même poste de télévision, les dispositifs de contrôle de la réactivité des piles atomiques en régime sous-critique et l'introduction de l’électronique dans les appareils de contrôle nucléaire.

#Guadeloupe #antillesguyane #histoire #société

210 vues

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com