• ELMS

Présidentielels 2017: les soutiens des candidats.


Ils sont onze à s'affronter pour le poste de Président de la République. Onze candidats, onze programmes mais surtout des soutiens en Outremer. Quels sont les candidats soutenus par les principaux élus des Outre-mer ? Tour d'horizon en images.

Le 23 Avril prochain aura lieu le premier tour des élections présidentielles. Ils sont onze à s'affronter pour le poste de président de la République. Onze candidats avec un programme mais surtout des soutiens en Outremer. Voici notre petit tour d'horizon des soutiens ultramarin des cinq principaux candidats.

Benoit Hamon : Le vainqueur de la primaire de la gauche ne fait pas le plein des soutiens chez les grands élus socialistes ultramarins. Il peut tout de même s'appuyer sur plusieurs d'entre eux parmi lesquels :

- Victorin Lurel, ancien président de la Région Guadeloupe et ancien ministre des Outremer.

- Serge Letchimy, ancien président de la région Martinique, sénateur de la Martinique.

- Ericka Bareigts : ministre des Outremers du dernier gouvernement Hollande et sénatrice de la Réunion.

- Christiane Taubira, l'ancienne Garde des Sceaux est devenue la porte parole du candidat de la gauche.

François Fillon : Le vainqueur de la primaire de la gauche ne fait pas le plein des soutiens chez les grands élus socialistes ultramarins. Il peut tout de même s'appuyer sur plusieurs d'entre eux, parmi lesquels :

Emmanuel Macron : Le candidat d'En Marche a engrangé plusieurs soutiens de poids dans les Outre-mer, essentiellement venus du parti socialiste.

Jean-Luc Mélenchon.

Le candidat de "la France insoumise" peut compter sur les soutiens de plusieurs élus ultramarins parmi lesquels :

Marine Lepen :

La présidente du Front National a reçu peu de soutien de la part d'élus des Outre-mer, hormis en Polynésie où elle a bénéficié de 35 parrainages de la part d'élus locaux proches de Gaston Flosse.

A savoir que cette liste est bien évidemment évolutive. Plusieurs élus ayant soutenus des candidats qui n'ont pas passé la barre des 500 parrainages, ils se repositionneront certainement d'ici au 23 avril.

#électionprésidentielle2017 #France #Outremer #antillesguyane #politique

16 vues0 commentaire