• ELMS

Free mobile débarque à la Réunion et casse les prix


Il y a des annonces qui ne passent pas inaperçue, surtout quand il s'agit des offres mobiles. Xaniel Niel patron d''Iliad Free, a annoncé Mardi 4 Juillet, que Free débarquait à La Réunion avec des prix attractifs, bien moins chers qu'en France Hexagonale. Coup d’œil.

Cinq ans après avoir chamboulé le marché métropolitain, Xavier Niel étend son empire en Outremer avec pour commencer la Réunion. Après deux ans de rumeur persistante, elle est désormais avérée. Free Mobile débarque à la Réunion. L’événement a été célébré au cinéma Cambaie de Saint-Paul et également diffusé en live sur Youtube. A cette occasion, l’opérateur a présenté ses offres et fêté bien sûr son arrivée sur le marché des télécoms ultramarins.

Free entend désormais de «rendre du pouvoir d'achat» aux Réunionnais. Le forfait «Free Réunion», disponible depuis le 4 Juillet inclut appels, SMS/MMS illimités, 25 Go de 4G+ et peut être utilisé dans les DOM, en métropole et Europe pour 9,99€/mois, sans engagement. Un tarif record à La Réunion, où les concurrents historiques SFR et Orange pratiquaient jusque-là des tarifs bien plus élevés.

En ce qui concerne l'épineuse question de la couverture réseau : Xavier Niel a assuré mardi matin que les antennes 4G+ de Free Mobile couvraient 98% de la population. L'opérateur a mis en ligne une carte interactive permettant de tester son éligibilité au réseau Free Mobile en rentrant son adresse à la manière de ce qui était déjà proposé en métropole. Xavier Niel a également fait savoir que les Réunionnais pourront prochainement s'appuyer sur un réseau physique de magasins grâce au déploiement de dizaines de bornes interactives ou aux Free Centers situés actuellement à Sainte-Clotilde et Saint-Pierre. L'assistance téléphonique est également incluse dans l'offre.

Guerre des prix :

Jusqu'à aujourd'hui, SFR et Orange étaient les deux seuls opérateurs métropolitains installés à La Réunion. Depuis l'annonce de l'arrivée de Free, les opérateurs historiques avaient déjà entamé une réévaluation de leurs tarifs sans pour autant tout chambouler. Chez Orange, il fallait jusqu'à aujourd'hui débourser 29,99€/mois pour profiter d'appels/SMS/MMS illimités et de 20 Go de 4G mais l'offre n'incluait ni service vers l'international, ni depuis l'international. De son côté, SFR proposait son offre sans engagement Red à 24,99€, plus proche de l'offre de Free, mais limitait l'utilisation de ses 20 Go d'Internet au territoire réunionnais. En métropole, les opérateurs avaient ajusté leurs tarifs à l'offre de Free après l'annonce de l'opérateur en 2012. Orange aurait déjà commencé son opération séduction pour conserver ses abonnés comme le signalent avec humour certains abonnés sur Twitter.

SFR Réunion avait été une première fois condamné en juin 2014 par l'Autorité de la concurrence à payer 45,9 millions d'euros d'amende pour abus de position dominante. L'opérateur au carré rouge, qui profitait d'une situation d'exclusivité jusqu'en 2000 sur l'île, encourageait les Réunionnais à ne s'abonner qu'aux offres SFR en surtaxant les appels émis vers d'autres opérateurs. Cette pratique a duré 12 ans.

En avril 2016, l'Autorité de la concurrence a de nouveau condamné SFR à une amende de 15 millions d'euros pour ne pas avoir respecté ses engagements à la Réunion et à Mayotte. Elle avait demandé à Altice de céder Outremer Telecom, afin de ne pas posséder plus de deux tiers du marché après avoir racheté SFR. Le groupe avait préféré pratiquer des augmentations des offres d'Outremer Telecom, ce qui a eu pour conséquence de pousser ses abonnés à résilier et à rejoindre SFR.

Dans les Dom-Tom, les taux de TVA sont inférieurs à ceux pratiqués en Métropole. Dans sa présentation, Xavier Niel a dénoncé le comportement des opérateurs profitant de ce taux réduit à 8,5% pour gagner plus d'argent. Free s'engage de son côté à faire payer moins cher les Réunionnais qui bénéficient d'un pouvoir d'achat inférieur à celui des Métropolitains. En France métropolitaine, plus de 12 millions de personnes se sont abonnées à Free Mobile en cinq ans. Le forfait Free illimité y est proposé pour 19,99€/mois.

Comme le souligne nos confrères de Médiaphore : " Free aurait pu être présent à La Réunion depuis longtemps, mais l’état du réseau ne le permettait pas"

source : Le Figaro

#LaRéunion #OcéanIndien #Outremer #economie #société

59 vues

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com