• ELMS

Ouragan Irma : les récits des pillages.


On vous en parlait, depuis le passage de l'ouragan IRMA dans le nord de l'arc antillais, les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy sont livrées à elles-mêmes. Les populations manquent de tout, mais ce qui leur fait peur, ce sont les pillages opérés par des gangs armés. Fautes moyens matériels et humains, les policiers néerlandais et français sont débordés. Sur les réseaux sociaux, les rescapés de l'ouragan Irma sont nombreux à expliquer vivre dans la terreur.

Dans la partie française de Saint-Martin, comme dans la partie hollandaise, les pillages sont très nombreux depuis le passage d'Irma. Sur les réseaux sociaux les habitants confient leur crainte d'être laissés à la merci de ces gangs armés mais, surtout à en croire ces personnes le nombre de victime pourrait être beaucoup plus important que l'annonce officielle.

Comme c'est le cas de cette internaute qui livrait le témoigne d'un de ses proches témoins de ces scènes de violence :

" Je viens de recevoir via whatsapp ce témoignage d'un rescapé de l'ouragan irma à SAINT-MARTIN et qui fait état d'une situation plus que cauchemardesque sur l'île.

Prenez lecture vous même :

Récit d'un proche, rescapé de l'ouragan irma à Saint-Martin qui vient de m'appeler : " les gendarmes francais sont d'abord en train de rapatrier leurs femmes et leurs enfants. Toute autre personne etrangère à l'armée francaise n'est pas autorisee pour le moment à être rapatriée. L'armée néerlandaise a fermé la frontière, couvre feu établi et autorisation de tirer à vue. Braquages de magasin la journée, braquages de domiciles la nuit. Le bureau des douanes francaises a ete braqué et pillé, les brassards de police et douanes ont ete volés ainsi que les armes. Donc impossible de savoir qui est flic vraiment et qui ne l'est pas. 8 morts ? Manti sa ! Il y a des CADAVRES qui flottent dans les rues!!!! J'en ai compté au moins 10 en allant a pied a marigot pour avoir du reseau..pourquoi on ne vient pas nous chercher ? Pourquoi on nous refuse le rapatriement ? Pourquoi on fait d'abord partir les blancs ? Pourquoi on ne nous dit pas qu ´il y a un cyclone qui arrive demain ? Ti mal fait de ton mieux mais dis la vérité au maximum de personnes parce que j'ai pas envie de crever la bouche ouverte a saint- martin !!"

Ca permet de mieux comprendre le silence de la prefecture, l'exclusion de la presse locale, et autres faits bizarres ..."

Un autre abonné qui nous a contacté sur Twitter, nous livre son analyse

Certains apeurés se sont barricadés comme le révèle ce témoignage :

" On s'est barricadé. Le début de soirée fut tendu. de nombreux coups de feu, d'abord à quelques kilomètres, puis dans le parking "

Ou encore cet autre témoignage qui atteste de la violence encours : " On a l'impression qu'une bombe atomique est tombée sur notre île. Saint-Martin est ravagée, un vrai cauchemar. L'enfer sur terre. Et malheureusement au lieu d'être solidaires, des coups de feu sont tirés, des pillages de partout..."

Un autre habitant de Saint-Martin, Hervé Meunier, lance en vidéo sur Facebook un appel à l'aide. "ça ne se passe pas bien du tout à Saint-Martin (...) On est abandonnés. Les militaires, les pompiers ne sont toujours pas là (...) On s'est fait piller. Il n'y avait personne pour protéger les boutiques et les magasins d'alimentation". Son témoignage en vidéo :

De plus, selon nos informations, la prison de la partie hollandaise de Saint Martin a été détruite, plusieurs détenus très dangereux se seraient évadés... Et feraient parti des gangs armés qui ont braqué les bâtiments de police... La frontière a été fermée et l'armée hollandaise déployée sur le territoire de Sint Maaten à ordre de tirer sur tout ce qui bouge. Des troupes supplémentaires et des policiers devaient arriver en renfort dans la partie sud de l'île pour aider à rétablir l'ordre. Côté français, 455 membres des forces de sécurité françaises sont en cours d'acheminement sur l'île de Saint-Martin, a précisé le ministre français de l'Intérieur Gérard Collomb, "et un nouveau contingent de 187 personnes va arriver dans les heures qui viennent"

En attendant l'arrivée de ces militaires, la population doit patienter et faire face à l'autre Ouragan de la saison JOSE.

#SaintMartin #StBarthélémy #justice #Caraïbe #société

514 vues

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com