• ELMS

Lénaïck Adam dans la tourmente !


Le vent semble avoir tourné pour Lénaïck Adam. Vendredi dernier, le Conseil Constitutionnel a invalidé son élection entant que Député de la la deuxième circonscription de Guyane. Cette décision fait suite à la décision de son adversaire du second tour, Davy Rimane, qui avait déposé une requête en annulation. Après l'annulation, vient le dépôt de plainte. En effet le parquet de Paris a confirmé ce mercredi matin : une main courante a été déposée contre lui, pour harcèlement moral. L'avenir semble s'assombrir pour ce jeune au parcours méritant.

L'avenir semblait lui sourire. A tout juste 25 ans, Lénaïc Adam faisait figure d'exemple pour la jeunesse guyanaise et bien plus encore, pour la jeunesse ultramarine. Né le 19 février 1992 à Saint-Laurent-du-Maroni, son parcours était digne d'une success story. Il obtient son Bac 2011et entre à Science Po Paris. En 2014, il entre en master finance et stratégie à Sciences Po Paris, qu'il obtient. Lénaïck Adam est titulaire d'un master en finance de l'Institut d'études politiques de Paris.

Passionné par la politique, le jeune guyanais décide d'entrer dans l'arène politique locale et devient en décembre 2015 conseiller à l'Assemblée de Guyane, élu sur la liste du président Rodolphe Alexandre dans la section de Saint-Laurent-du-Maroni. Il fait parti de ceux qui ont soutenu dès le départ Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle de 2017.

Fort de ces victoires, le jeune Saint-Laurentais se porte candidat sous l'étiquette En Marche ! aux élections législatives de 2017 dans la 2e circonscription de la Guyane, il est élu au second tour avec 50,22 % des voix. Il siègeait au sein du groupe La République en Marche, à l'Assemblée nationale. Son parcours avait été salué par le Premier ministre Edouard Philippe lors de son discours de politique générale, au mois de juin.

Vendredi dernier ( vendredi 08), le Conseil Constitutionnel a invalidé son élection entant que Député de la la deuxième circonscription de Guyane. Cette décision fait suite à la décision de son adversaire du second tour, Davy Rimane, qui avait déposé une requête en annulation. Pour les membres du conseil constitutionnel, le nombre d'assesseurs n’a pas été respecté dans plusieurs bureaux de vote, à St Laurent du Maroni, Maripasoula et Grand-Senti, ce qui remettait en question plus de mille bulletins de votes ; Lenaïck Adam avait gagné l’élection sur une centaine de voix d’écarts. Les électeurs guyanais devront donc revoter pour choisir leur député.

Un dépôt de plainte pour harcèlement moral :

Une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule. En effet, après l'annulation, vient le dépôt de plainte, et c'est le Parquet de Paris qui a confirmé ce mercredi matin : une main courante a été déposée contre lui, pour harcèlement moral.

Une main courante a été déposée par l'une des collaboratrices de Lénaïck Adam, pour harcèlement moral dans le cadre du travail, début novembre. Une enquête préliminaire a été ouverte. L'homme politique a réagit dans un communiqué, répondant par la même occasion à ses détracteurs.

Lénaïck Adam justifie cette procédure par des « agissements particulièrement fautifs au niveau professionnel » commis par sa collaboratrice. Par la suite, il précise que sa collaboratrice s’est mise en congés de maladie et a tenté de lui nuire. « Cette collaboratrice […] a essayé de me mettre abusivement en cause d’abord par l’intermédiaire d’un avocat ». Il rajoute que malgré sa suspension, « cette collaboratrice a toujours manifesté clairement son intention de poursuivre la relation professionnelle ».

Toujours dans ce communiqué de presse, Lénaïck Adam considère qu’il s’agit « d’une démarche motivée par une volonté de vengeance, certainement récupérée et exploitée par d’autres qui ont des intérêts masqués». Quoiqu'il en soit, Lénaïck Adam réfute ces accusations de harcèlement. Il a d'ailleurs annoncé qu'il portera plainte pour dénonciation calomnieuse.

Il est important de noter que Lénaïck Adam est toujours présumé innocent. Il ne s’agit, pour l’instant, que d’une enquête préliminaire. Qu’est ce que cela signifie ? Que le parquet s’est saisi de l’affaire, pour ouvrir une enquête. On a dépassé le stade de la simple main courante. Les magistrats veulent aller plus loin. Cette enquête a été confiée à la BRDP, la brigade de répression de la délinquance contre la personne.

source : RCI, RCI Martinique, Guyane 1ère

#Guyane #antillesguyane #politique #justice

96 vues0 commentaire