• ELMS

L'incontournable repas de Noël aux Antilles


Aux Antilles françaises, les fêtes de Noël riment avec pleins de bonnes choses. Si les « chanté nwèl » sont des incontournables, le traditionnel repas de noël fait parti des choses auxquelles les antillais ne badinent pas. Entre le schrubb, le sirop de groseille, les pâtés à la viande épicés, les accras de morues; le jambon de Noël, le boudin (noir ou blanc), le ragoût de porc accompagné du riz et poids d'angole, le repas de noël est un festin coloré.

Aux Antilles françaises, les fêtes de Noël riment avec pleins de bonnes choses. Si les « chanté nwèl » sont des incontournables, le traditionnel repas de noël fait parti des choses auxquelles les antillais ne badinent pas. Entre le schrubb, le sirop de groseille, les pâtés à la viande épicés, les accras de morues; le jambon de Noël, le boudin (noir ou blanc), le ragoût de porc accompagné du riz et poids d'angole, le repas de noël est un festin coloré.

1) Le Schrubb :

Généralement, le repas de Noël commence à l'apéro avec une boisson à base de Rhum appelé le Shrubb. Il s'agit d'un Rhum arrangé (écorces d'oranges macérées dans du rhum).

Pour la fabrication, il vous faut donc

- des oranges pays (c’est meilleur) OU oranges non traitées

- du Rhum blanc,

- Une bouteille vide ou un bocal à fermeture hermétique.

Pour la « réalisation de la liqueur » :

Il vous faut :

  • 50 cl d’essence d’oranges

  • 75 cl de rhum blanc.

  • 75 cl de sirop de canne à sucre

2) Le sirop de grosseilles (Bissap) :

Parmi les boissons que l'on retrouve sur les tables à noël, le célèbre sirop de groseilles.

3) Les pâtés de Noël :

Semblables à des petits chaussons avec une farce à base de viande porc appelés petits pâtés de Noël. Ces petits chaussons sont servis durant toute la période qui entoure Noël et notamment à l'occasion de ce que l'on appelle les « Chantés Noël », manifestation très conviviale, durant laquelle des antillais se rassemblent pour chanter des chants traditionnels de Noël en créole.

4) Le Jambon de Noël :

Incontournable dans le repas de noël il s'achète déjà cuit, il est entouré d'une couenne qui est parfois épicée. Il se déguste en salade ou cuit accompagné des rondelles d'Ananas. En fin de cuisson, le jambon est caramélisé comme il se doit.

5) Boudins et accras :

6) Les gratins :

En Accompagnement, nous retrouvons les divers gratins à base de christophine, de banane jaune, ou plantain, ou patate douce..

7) Riz et Poids d'Angole et ragoût de porc :

Tout antillais qui veut passer un bon noël doit mettre à sa table, le fameux riz et Poids d'Angole et et le ragoût de porc dans une sauce épicée. Les pois d'Angole que l'on ne consomme qu'au moment de Noël. C'est une légumineuse que l'on fait cuire comme des lentilles. On les trouve en version séchée ou en version surgelée.

8) Les desserts :

Après un repas aussi copieux, généralement on finit par un dessert, on retrouve la bûche mais aux accents antillais comme une bûche à la crème de coco mais aussi des litchis importés de La Réunion ou le sorbet coco.

#culture #société #antillesguyane #Guadeloupe #Martinique

363 vues0 commentaire