• ELMS

L'Atoumo, la plante de tous les maux !


Vous avez mal à la gorge ? Vos bronches sont encombrées ? Vous êtes enrhumés donc malade ? Evidemment votre réflexe sera d'aller à la pharmacie, de vous procurez les médicaments nécessaires. Cependant, il existe un moyen naturel de vous soigner, avec l'atoumo qui est la plante de tous les maux.

" Ou ni mal vant ? Ou ni mal goj ? Ou trapé lagrip ? Ou vlé sa pasé ? Ou sav tini on rimèd razyé ! Nom ay sé Atoumo. "

L'Alpinia Zerumbet de son nom vernaculaire : Atoumo comprenez A-tout-maux, la plante qui guérit tous les maux est le remède qu'il vous faut. De la famille des Zingibéracées, l’à-tous-maux antillais, appelé larmes de la vierge et gingembre coquille à la Réunion, a des vertus médicinales reconnues. Malgré l'évolution de la médecine, de la science, aux Antilles, l'Atoumo demeure le remède par excellence. Mal de gorge, vomissements, état grippal, fièvre, une bonne infusion et le tour est joué.

Cette plante est caractérisée par ses fleurs parfumées disposées en épis (une dizaine par tiges) blanches et rouges et dont les extrémités présentent un aspect nacré. Ses fruits ressemblent à des petites citrouilles oranges contenant de nombreuses graines. Cette magnifique plante mesure tout de même jusqu’à plus de 3 mètres de haut dans la nature. Dans un jardin, elle peut atteindre maximum les 1m90. Si vous vous baladez dans les campagnes aux Antilles (Guadeloupe, Martinique) vous verrez l'omniprésence de l'Atoumo.

Propriétés pharmacologiques:

La plante contient une huile essentielle riche en dérivés terpéniques, dont la teneur varie selon l’origine de la plante. Camphre, bornéol, linaléol, nérolidol, et bêta-caryophillène. L’analyse chimique de l’huile essentielle d’Atoumo martiniquais a révélé une forte teneur en terpinéol(30%), et en cinéol (17%). Une activité bactériostatique a été mis en évidence sur les gram+, Staphylococcus aureus et Mycobactérium smegmatis, et fongistatiques sur Candida albicans. L’activité anti-ulcéreuse des rhyzomes attribuée à des diterpènes et des composés phénoliques, a été récemment confirmée par des chercheurs japonais. L’extrait éthanolique des fleurs et des rhizomes possède une activité anti-oxydante et antiseptique qui pourrait être mise à profit comme conservateur des préparations dermatologiques.

Usages traditionnels :

Le site agarta972, apporte des précisions sur l'usage traditionnel de l'Atoumo. " Anciennement, l’Atoumo était recommandé contre l’aérocolie et les flatulences d’où son nom de « dégonflé » encore utilisé en créole. En Dominique, les fleurs et les feuilles conservent cet usage, alors qu’elles étaient utilisées contre les catarrhes dans les petites Antilles. Plus spécifiquement, les feuilles étaient utilisées contre les maux de tête, les fleurs et les rhizomes comme diurétique. Actuellement, c’est le remède employé le plus régulièrement dans le traitement de la grippe. Les fleurs, et à défaut les feuilles sont réservées à cet usage. La décoction des feuilles serait fébrifuge et stomachique. Elles servent aussi à préparer un bain rafraîchissant.L’atout majeur de l’Atoumo est sa richesse en huile essentielle bactéricide et en antioxydants. Ce qui veut dire que chaque partie de cette plante géniale est destinée à un besoin précis"

Les autres utilisations de l’Atoumo: digestion, flatulences, maux de tête :

Pour les problèmes de digestion, c’est la décoction du rhizome qui sera efficace. En cas de maux de tête, on boira une tisane de fleurs uniquement, tandis que pour les ballonnements et flatulences, on privilégiera la feuille.

Pour combattre la grippe: Prendre une poignée de fleurs et découper en lamelles une moitié de sa feuille, préalablement lavée bien entendu. Dans une casserole de taille moyenne, faites bouillir 1 litre d’eau et versez les feuilles et les fleurs. Laissez au feu doux 15 minutes. Pour augmenter l’efficacité du thé, vous pouvez ajouter à la préparation basilic, rose de Cayenne, sureau, citron, gingembre, menthe, brisée, etc…. Servir chaud 3 fois par jour avec 1 doigt de rhum a 55°. Cela favorise le sommeil. Un peu de miel pour les voix cassées et le goût. Un état grippal est en général accompagné de maux de tête, dans ce cas, l’infusion des fleurs est très efficace.

Fièvres tenaces:

Utilisez la racine d’Atoumo en décoction. Servir chaud. Antiulcéreux gastrique: Boire, après les repas, une tasse de la décoction d’une petite poignée de racines coupées en petits morceaux dans un litre d’eau (30 g/l.)

De plus, les fleurs donnent un sirop qui permet de profiter de leurs propriétés toute l’année et de réaliser des desserts subtilement parfumés.

sources : Pawoka. La sorcière et le médecin / B-naturel


14,516 vues0 commentaire