• ELMS

Capleton libéré sous caution.


Le chanteur Capleton qui est accusé de viol par sa coiffeuse a été libéré sous caution. Le montant de la caution était de J$250,000 (US$1,995) soit l'équivalent de 1672.608€.

On vous l'apprenait, samedi dernier le chanteur producteur de reggae dance-hall Capleton était en garde à vue.. Sa coiffeur l'accuse d'avoir eu des rapports sexuels forcés.

La femme a déclaré qu’elle avait été embauchée par l’artiste jamaïcain de 51 ans et s’était rendue à l’hôtel de New Kingston le 28 avril dernier pour prendre soin des cheveux du chanteur. Elle a indiqué à la police, qu’une fois sur place, elle a été soumise à des rapports sexuels contre son gré. Il l’aurait maintenue de force pour parvenir à ses fins, a-t-elle indiqué.

Suite à une garde à vue qui a duré tout le weekend, l'artiste reggae jamaïcain Cappleton a été libéré sous caution ce lundi 14 mai 2018.

Le juge a été très clair, Clifton Bailey de son vrai nom, ne doit en aucun cas entrer en contact avec la plaignante ou ses proches. Son passeport n’a pas été confisqué par les autorités. Le chanteur pourra poursuivre sa tournée mondiale qui se déroulera du 25 Mai au 27 Juin. Cependant l'enquête confiée aux enquêteurs du Centre for the Investigation of Sexual Offences and Child Abuse, l'équivalent de la DAV en France.

Jusqu'à présent, l'accusé nie les faits qui lui sont reprochés. Ce dernier parle d’une relation sexuelle consentie. Il a porté plainte contre son accusatrice pour extorsion de fonds.

Présent dans le milieu musical depuis l'âge de 18 ans, c'est en 1985 qu'il connaît un début de notoriété. En effet cette année là, il décroche une place dans la comédie musicale, "African Star", produite par Stewart Brown : il chante avec Ninjaman, Collin Roach, Anthony Malvo et Flourgan. La tournée emmène la troupe jusqu’au Canada et Capleton goûte pour la première fois au succès. La même année, il enregistre un premier 45 tours intitulé Bumdo Red qui lui permettra de se faire un nom dans le milieu musical. En 1992, il sort en son premier single intitulé Double Trouble qui connaît, certes, un petit succès aux Caraïbes mais qui passe totalement inaperçu dans le reste du monde.Ses deux titres suivants, Alms Hous (1993) et Good So (1994), lui permettent d’asseoir sa notoriété dans les milieux reggae et ragga et la scène internationale commence à le reconnaître mais il faut attendre 1995 et la sortie de son premier album, Prophecy, pour que Capleton soit définitivement reconnu comme un artiste Reggae/Ragga de notoriété internationale.

Depuis, l'artiste jamaïcain qui a aujourd'hui 51 ans, est devenu une véritable star dans le milieu musical. Il est l'auteur de plusieurs tubes reggae dance-hall :

source : Caribbean360

#Jamaïque #Caraïbe #justice #musique

23 vues0 commentaire