• La Rédaction

Interdiction du téléphone portable dans les écoles et collèges à la rentrée.


Le jeudi 7 juin à l’Assemblée nationale, la loi qui prévoyait l’interdiction de l’usage du téléphone portable en direction des élèves dans les écoles et collèges a été adoptée. Elle entrera en vigueur en septembre 2018.

La mesure était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. Cette loi vise à interdire les téléphones portables et tous les autres outils de communication électroniques(tablettes, montres connectées…) dans les écoles et les collèges à partir de la rentrée prochaine. Ces appareils pourront toutefois être acceptés en classe à des fins pédagogiques et dans les lieux où le règlement intérieur l’autorise expressément.

Après le retour du redoublement et celui de la dictée quotidienne, le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer, compte désormais renforcer l’interdiction des téléphones portables « dans les écoles et collèges à la rentrée 2018 ».

Selon certaines études, le téléphone portable a pris une place considérable dans le quotidien des plus jeunes en quelques années. En effet, le baromètre du numérique établi par l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes indiquait que 93 % des 12-17 ans avaient un portable alors qu’ils étaient 72 % en 2005.

La loi interdit déjà l’usage du portable :

L’usage du portable, parfois source de conflit dans les familles, est de plus en plus répandu dans les salles de classe et les cours de récréation. En 2015, plus de huit adolescents sur dix étaient équipés en smartphone, selon une étude du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc), contre deux sur dix en 2011. La tendance gagne même l’école primaire, où les élèves commencent à en être dotés parfois dès le CM1, lorsqu’ils commencent à se rendre seuls à l’école.

En théorie, les portables devraient rester éteints dans les sacs, mais c’est loin d’être le cas. Le code de l’éducation précise que le téléphone est interdit « durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur »de chaque établissement, en règle générale les centres de documentation et d’information (CDI), les couloirs, la cantine et la cours de récréation…

À la question, peut-on utiliser son téléphone portable au collège ou au lycée ? , la réponse est différente :

  • au collège, son utilisation par les élèves est interdite pendant les heures de cours alors qu’elle peut être autorisée pendant les moments d’interclasse ou de récréation sauf si le règlement intérieur en limite l’utilisation ;

  • au lycée, c’est uniquement le règlement intérieur qui s’applique et qui va définir si son utilisation est autorisée ou non (selon les lieux et les circonstances).

L’opposition parle d’opération de com :

Alors qu’avec cette mesure, le gouvernement prétend vouloir combattre l’usage abusif des écrans, le « cyber harcèlement » et vouloir empêcher les plus jeunes de fréquenter des sites pornographiques, l’opposition dénonce une proposition “inutile”, une “tartuferie” ou encore une “simple opération de communication”. Pour Philippe Gosselin (LR), ce texte vient « ajouter de la loi à la loi » car l’interdiction des téléphones portables « durant toute activité d’enseignement » est inscrite au code de l’éducation depuis 2010.

#Guadeloupe #antillesguyane #société #politique

14 vues0 commentaire