• ELMS

Nicolas Hulot aux Antilles, " 48h pour ramasser les sargasses "


Attendu comme le messie, le ministre de la Transition écologique est arrivé dimanche aux Antilles. Nicolas Hulot est accompagné de la ministre des Outremers Annick Girardin. De son passage en Guadeloupe, on retient cette annonce, un ramassage des algues Sargasses en moins de 48heures.

Très attendu par les collectivités de Guadeloupe et Martinique, Nicolas Hulot est arrivé dimanche en compagnie de la Ministre des Outremer. Le Ministre de la Transition écologique a entamé une tournée marathon aux Antilles touchées depuis le début de l'année par les échouages de Sargasses.

Depuis février, ces algues brunes, dont l'origine reste incertaine, arrivent en masse sur les côtes de Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, et même de Guyane. Elles s'amoncèlent sur les rivages, salissent plages et ports, bloquent parfois, l'accès des bateaux, mais surtout dégagent, en séchant, de l'hydrogène sulfuré et de l'ammoniac, qui peuvent provoquer maux de tête, nausées et vomissements. Une véritable catastrophe écologique, que subissent la Guadeloupe et la Martinique.

Dès son arrivée en Guadeloupe, les deux ministres accompagnés des élus locaux, se sont rendus à Petit Bourg, commune très impactée par les sargasses. Sur place, comme le soulignent nos confrères de La 1ère, ils ont eu droit à un accueil citoyen où des dizaines de personnes sont venues manifester leur colère. Les ministres ont pu constater une partie de l'ampleur des dégâts, même si quelques jours auparavant, les plages avaient été nettoyées.

Les ministres ont été critiqué sur leur venue tardive, notamment par la présidente du Conseil départemental, Josette Borel Lincertin, lors d'une réunion de travail entre les ministres et les élus locaux: "Vous n'empêcherez personne ici de penser que si un tel désastre avait eu lieu sur les côtes bretonnes ou méditerranéennes, vous n'auriez certainement pas attendu 4 mois pour venir vous rendre compte de ce qui arrive à ce territoire de la République", a-t-elle souligné dans son discours.

« le ramassage «en moins de 48 heures »

De cette visite, on retiendra principalement les annonces faites par le ministre. En effet, Nicolas Hulot a indiqué que "l'Etat sera aux côtés des habitants et des élus qui affrontent cette calamité.""L'Etat répondra présent pour organiser la collecte des sargasses dans chaque territoire et prendre toutes les précautions sur la santé. Il faut également poursuivre la coopération régionale dans la Caraïbe. Nicolas Hulot a indiqué que "l'Etat sera aux côtés des habitants et des élus qui affrontent cette calamité." « L'Etat répondra présent pour organiser la collecte des sargasses dans chaque territoire et prendre toutes les précautions sur la santé. Il faut également poursuivre la coopération régionale dans la Caraïbe" ont soutenu les deux ministres.

De plus, le ministre de l'écologie, interviewé par nos confrères de RCI, a ainsi promis un ramassage des sargasses en moins de 48 heures.

« L'objectif que nous nous sommes fixés, c'est que pour les zones habitées, tout échouage soit traités sous 48 heures. Il faut que l'on se dote de moyens et on va apporter des moyens financiers en terme d'investissement pour que l'on ait les équipements et pour prévenir les échouages des sargasses. Avec notamment les moyens satellitaires, on peut savoir à quel moment elles arrivent. Aussi on peut savoir à quel moment on peut mettre en place le ramassage. Et puis les moyens techniques pour ramasser les sargasses.... »

Une mission pour Dominique Théophile,

Parmi les annonces faites par le ministre Hulot, il y a l'accréditation du Sénateur Dominique Théophile s’est vu confier une mission dans la Caraïbe. Interrogé par Ingrid Sénat, il a dit : « ce qui va être nécessaire, c'est l'approche avec les Etats voisins sur la problématique des sargasses. Ce qui va préparer la grande Conférence Internationale avec les Etats. Ils subissent eux aussi les mêmes choses que nous. Ils anticipent, ou pas. Nous allons interroger leurs pratiques, savoir quelles sont les différentes précautions à prendre. Analyser le phénomène avec nos voisins. Il faut agir à l'international, c'est ce que nous avons dit car, ce n'est pas seulement la Guadeloupe, la Martinique, les Antilles Françaises qui sont touchées mais toute la zone Caraïbe... »

3 millions d'euros en plus :

Après un peu plus de 24 heures de visite chez nous qui les ont fait se déplacer à Petit-Bourg, hier, et dans les îles du Sud : Désirade, Marie-Galante et aux Saintes, là où le problème des sargasses se pose avec le plus d’acuité. Les deux ministres ont annoncé une aide supplémentaire de 3 millions d’euros, afin de répondre à l’urgence, et d’être désormais en capacité, non seulement de ramasser les algues déjà échouées, et de pouvoir, par la suite, les ramasser dès l’échouage sous 48 heures.

Pas de réponse sur les indemnisations

Malgré toutes les annonces, il n'y a pas un mot cependant sur les questions de la reconnaissance de catastrophe naturelle que les professionnels, notamment de la pêche et du tourisme, réclament depuis des mois, ni sur les indemnisations que les Guadeloupéens attendent, qu'ils soient chefs d'entreprise avec obligation de fermer leur établissement, ou simples habitants qui voient les appareils électroménagers tomber en panne les uns après les autres, attaqués par le sulfure d'hydrogène.

Le ministre de l'écologie doit se rendre à la Martinique, où sur place l'ambiance est très tendue depuis la confrontation entre des citoyens et les forces de l'ordre. Pour rappel ils étaient venus crier leur colère près de la préfecture, la police a dû les disperser par la force.

#Guadeloupe #Martinique #antillesguyane #environnement #société #politique

23 vues0 commentaire

Qui sommes-nous ? 

Créé en 2012, The Link Fwi est un organe de presse libre et indépendant. Quotidiennement, retrouvez des articles autour de l'actualité des Antilles-Guyane, de la Caraïbe et des Outre-mer. 

La tâche de The Link Fwi est de diffuser des informations de qualité le plus rapidement possible au plus grand nombre. 

 

The Link Fwi, l'actualité en un clic !!!

Contact

Par mail

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com