• ELMS

GHYSLAIN VEDEUX nouveau président du CRAN


Le Conseil représentation des Associations Noires a un nouveau président en la personne de Ghyslain VEDEUX. Il succède à Louis-George Tin à la tête du Lobby depuis 2011.

Une génération en chasse une autre. Finit la période Louis-George Tin. Désormais, le C R A N ( Conseil Représentatif des Associations Noires ) a un nouveau président, en la personne de Ghyslain VEDEUX. C'est sur son site que l'association a fait parvenir cette nouvelle.

Le jeune homme, militant associatif, membre du CRAN-Centre est vu comme un homme de terrain. Il était depuis trois ans chargé des relations entre police et société civile. Il s’est impliqué dans plusieurs dossiers sensibles, comme l’affaire Bertrand Nzohabonayo, l’affaire Adama Traoré et plusieurs autres, où les acteurs ont pu apprécier ses qualités d’engagement, de persévérance, mais aussi d’ouverture et de dialogue.

Reconnu à l'international, il est correspondant du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU pour les faits de violence policière en France, et il y a un an, il a été élu brillamment au bureau d’ENAR (European Network Against Racism), où il coordonne de nombreux dossiers liés à l’afrophobie.

Comme l'indique le CRAN sur son site, lors de sa campagne, Ghyslain Vedeux a indiqué les grandes orientations qui seront les siennes : « Je poursuivrai le travail engagé par mes prédécesseurs sur les questions de discrimination et de réparation. Mais je compte m’engager aussi sur les questions d’immigration, autant de thématiques que je serai amené à développer dans les mois et les années à venir », a déclaré le nouveau président du CRAN.

Avec Louis-George Tin, Ghyslain VEDEUX s'est battu pour la prise en compte du racisme anti-noir par la CNCDH. " Depuis des années, la Commission Nationale Consultative des Droits de l’homme publiait un rapport annuel sur le racisme : il y avait une section sur les Juifs, une autre sur les Roms, une sur les musulmans, et rien sur les noirs. Après trois ans de bataille acharnée, le CRAN vient d’obtenir que la CNCDH s’engage à intégrer le racisme anti-noir dans son prochain rapport et fasse au Premier Ministre des préconisations en conséquence. "

Le nouveau président est également connu pour ses articles et éditos consacrés à la question noire en France et publiés sur le site NOFI.

Selon les statuts du CRAN, le président de l’organisation ne peut faire plus de deux mandats. C’est donc tout naturellement que Louis-Georges Tin a quitté ses fonctions, « Je me réjouis que Ghyslain Vedeux soit notre nouveau président. Il a le dynamisme de la jeunesse, et la sagesse des militants les plus expérimentés. C’est l’homme qu’il nous fallait », a conclu le président sortant.

source : Le CRAN

#France #racisme #société #Monde #politique

73 vues0 commentaire