• ELMS

La Guadeloupe, Terre de tournages :


Du 14 au 17 Novembre la Caribbean Location Roadshow a posé ses valises en Guadeloupe. La Caribbean Location Roadshow est le rendez-vous des professionnels du cinéma dans la Caraïbe. L’occasion de faire l’état des lieux du cinéma dans la Caraïbe et en Guadeloupe, mais aussi de développer le ciné-tourisme et la production cinématographique locale.

Cette année, le cinéma guadeloupéen fête ses 50 ans. 50 ans d’une histoire riche qui a vu éclore des talents bien de chez nous. De Christian Lara, ( Jeu de Dame, Adieu Foulards, 1802 : L’épopée Guadeloupéenne) à Jean-Claude Barny ( Neg Mawon, Le Gang des Antillais) en passant par Firmine Richard, ils ont apporté cette signature propre à la Guadeloupe. Malgré leur notoriété, le cinéma guadeloupéen peine à se faire une place au niveau mondial, certainement ombragé par le cinéma national et ses acteurs, scénaristes, réalisateurs et producteurs de renommée internationale.

La Guadeloupe, terre de tournages ?

Il est bien loin le temps des Siméon ( Euzhan Palcy), “ Le Radeau de la Méduse, Antilles sur Seine ( Pascal Légitimus), Nèg Maron. Fini le temps du désert cinématographique, désormais, les tournages se multiplient sur l’île aux Belles Eaux. Ces dernières années, la Guadeloupe s'est imposée comme le nouveau lieu de tournage à la mode. Entre la saison 2 de Platane ( Eric Judor), Death in Paradise (8e saison de tournage sur l’île), Villa Karayib, Le Gang des Antillais, et plus récemment, Minuscule 2, Le Rêve Français, la Guadeloupe séduit de plus en plus les réalisateurs. L'île est même devenue la région la plus attractive de France pour l’accueil des tournages.

Mise à part les tournages, la Guadeloupe accueille également des Festivals valorisant le 7e Art. En effet, depuis 1992, le FEMI ( Festival Régional et International du Cinéma de Guadeloupe), unique festival francophone de cinéma de cette ampleur dans la Caraïbe a élu domicile sur le papillon. Enfin, le festival Nouveaux Regards, qui lui, met en avant le travail de jeunes cinéastes locaux ou internationaux a lui aussi choisi la Guadeloupe. Forte de toutes ces expériences, l’île fait figure d’exemple pour l’ensemble de la Caraïbe.

Une 1ère édition de la Caribbean Location RoadShow en Guadeloupe :

Fruit d'un partenariat entre la Région Guadeloupe, le Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe le Bureau d’Accueil des Tournages de Guadeloupe (BAT) et Film France, la Caribbean Location RoadShow est le grand rendez-vous des scénaristes, producteurs, réalisateurs et des diffuseurs caribéens et guadeloupéens.

Un Location RoadShow, est un type de manifestation destinée aux professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, organisé sous forme de visites guidées, de découvertes, de rencontres autour de la promotion des activités de tournages et des commissions du film dans une zone géographique précise.

Conviés à l'instar de nos confrères des médias locaux à la Conférence de Presse qui avait lieu à l'Hotel Arawak, nous avons pu voir ô combien, la Région mise sur le cinéma pour faire connaître la destination Guadeloupe. Face à nous, les responsables ont à plusieurs reprises émis l'envie de faire de cette Caribbean Location Roadshow le quatrième lieu d'échange et de discussion entre professionnels du cinéma, c'est le cas de Tony Coco-Viloin, directeur du BAT « L’ensemble des commissions des films se retrouvent sur trois grands rendez-vous annuels : Los Angeles, Paris et Londres[...] Nous voulons créer le quatrième. »

Il faut dire que notre île à des atouts naturels, plages paradisiaques avec du sable de différentes couleurs, forêt tropicale, Volcan, îlots désertiques, sécurité, la Guadeloupe n'a rien à envier à ses voisines des Néelendaises, Britanniques ou hispaniques. C'est justement pour cela que des réalisateurs ont choisi la Guadeloupe comme lieu de tournage. C'est le cas de Fabien Onteniente ( Camping) qui a tourné sa nouvelle production All Inclusive chez nous.

Grâce à cet événement la Région espère valoriser les décors naturels de l’île, promotionner, encourager la production locale et surtout mettre en relation les professionnels du milieu entre eux avec la mise en place de vrais réseaux (conventions de partenariat) d’échanges capables de fédérer les ressources existantes sur les territoires caribéens dotés d’une commission du film.

Cependant, selon une étude réalisée par Alain Grenier, de l’université du Québec au Québec, le ciné-tourisme n’a de retombées réelles et durables que si la production cinématographique devient culte, à l’instar de Sex and the City à New York ou du Seigneur des Anneaux en Nouvelle Zélande, ou encore Harry Potter en Grande-Bretagne, et que le flot de touriste ainsi appelé est maîtrisé. Par ailleurs souhaiter le succès des productions à tous prix, peut vite orienter les budgets vers un seul type de production au détriment de la diversité culturelle des oeuvres dites d’auteurs. Enfin la population doit s’approprier l’image véhiculée par le film et recherchée par les fans. Par exemple, la série Death In Paradise a, à sa façon, contribué à l'essor de la destination Guadeloupe en Grande-Bretagne.

Première Mondiale du Film : Minuscule 2 en Guadeloupe :

Pour clôturer ce weekend, l'ensemble des professionnels de l'audiovisuel, du cinéma et de la presse étaient rassembler au Cinéstar afin de visionner en Avant-première mondiale, le film Minuscule 2 « Les Mandibules du Bout du Monde » réalisé par le duo Thomas Szabo et Hélène Giraud.

Tourné entre la Région Alpes Côte D'Azur et la Guadeloupe, le 2e volet de la Saga, risque de connaître le même succès que le précédent épisode. Selon Philippe Delarue ( producteur) présent pour l'occasion, le film d'animation dont la sortie est prévue pour le mois de Janvier, sera diffusé dans au moins 30 pays.

Dans ce nouvelle épisode qui s’annonce épique : « l’unité de conditionnement d’une petite usine de crème de marron dans un petit village paisible où l’hiver s’installe doucement, une jeune coccinelle se retrouve piégée par accident dans un colis en partance pour les Antilles. Son père s’envole alors pour l’archipel paradisiaque pour retrouver son petit.

Synopsis

Dans le l’unité de conditionnement d’une petite usine de crème de marron dans un petit village paisible où l’hiver s’installe doucement, une jeune coccinelle se retrouve piégée par accident dans un colis en partance pour les Antilles. Son père s’envole alors pour l’archipel paradisiaque pour retrouver son petit. Une fois sur place, notre héros est investi d’une double mission : trouver son rejeton et sauver la maison de sa nouvelle amie, la coccinelle antillaise, menacée par un chantier de construction. Heureusement, notre héros pourra compter sur son amie la fourmi noire qui vole à sa rescousse depuis l’autre bout du monde.

#Guadeloupe #antillesguyane #cinéma #société #tourisme

21 vues0 commentaire

Qui sommes-nous ? 

Créé en 2012, The Link Fwi est un organe de presse libre et indépendant. Quotidiennement, retrouvez des articles autour de l'actualité des Antilles-Guyane, de la Caraïbe et des Outre-mer. 

La tâche de The Link Fwi est de diffuser des informations de qualité le plus rapidement possible au plus grand nombre. 

 

The Link Fwi, l'actualité en un clic !!!

Contact

Par mail

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com