• ELMS

Le grand retour de la dengue aux Antilles


La dengue fait son grand retour aux Antilles françaises. En Guadeloupe, près de 206 cas évocateurs auraient été recensés mais seuls 8 cas pour le moment sont avérés. A Saint-Martin, il y aurait 5 cas avérés tandis qu'à la Martinique, pour le moment, un seul cas a été recensé par les autorités sanitaires.

Avec les pluies diluviennes de la semaine dernière, il fallait s'y attendre. Les moustiques sont de retour et avec eux, la dengue. Cette dernière fait son grand retour aux Antilles-Françaises.

Selon le dernier point épidémiologique, au cours de ces deux dernières semaines, 206 cas cliniquement évocateurs de dengue, vus en médecine de ville, ont été estimés en Guadeloupe. Toujours selon les estimations des scientifiques, huit cas de dengue sont avérés sur la Guadeloupe. Pour l'heure, seules les communes de Petit-Bourg ( 2 cas); Les Abymes ( 1 cas) Baie-Mahault ( 1 cas), Pointe-à-Pitre ( 2 cas), Goyave ( 1 cas ) et Port-Louis ( 1 cas) sont touchées, mais cela pourrait augmenter. Point positif, aucun passage aux Urgences entraînant une hospitalisation n'a été enregistré.

5 cas confirmés à Saint-Martin :

A Saint-Martin, cinq cas de dengue ont été biologiquement confirmés. Ils ont été identifiés dans trois quartiers : 3 à Friar’s Bay où un foyer a été identifié, 1 à Concordia et 1 à Sandy Ground. Parmi ces cinq cas, un a été sérotypé DENV-1. A la différence de la Guadeloupe, deux passages à l'hôpital Flemming ont été confirmés même si la situation reste calme.

La Martinique sous surveillance :

Face à l'augmentation du nombre de cas sur la Guadeloupe et Saint-Martin, la Martinique reste sous surveillance. La phase 1 du programme d'alerte des épidémies de dengue a été déclenchée par l'Agence Régionale de Santé (ARS). Actuellement, seul un cas isolé a été diagnostiqué.

L'épidémie de 2013 dans les esprits :

Les Autorités sanitaires restent alerte, car on a tous en tête l'épidémie de 2013 où en Martinique 9 500 cas évocateurs avaient été recensés, avec 128 hospitalisations pour 3 décès. En Guadeloupe, pour la même période 15 250 cas avaient été diagnostiqués, avec 235 hospitalisations pour 9 décès. En Guyane, 13 240 cas évocateurs, 5 574 cas confirmés, 701 hospitalisations dont 6 décès.

Transmise par le moustique Aedes (Ae aegypti), la dengue se manifeste comme une grippe « tropicale », avec au début : - une fièvre élevée de survenue brutale, - des douleurs musculaires et articulaires, - des maux de tête, - des nausées, - des vomissements.

Deux ou trois jours plus tard : - la fièvre baisse avant de remonter - une éruption très caractéristique, semblable à la rougeole apparaît dans un cas sur deux d’une, - quelques saignements de la peau et/ou des muqueuses (saignements cutanéomuqueux) apparaissent. Ces saignements peuvent se présenter sous forme d’hématomes spontanés (bleus sur la peau), de pétéchies (petits points rouges à la surface de la peau), de saignement de nez, de saignement de gencives, de vomissements de sang ou de sang dans les selles. L’évolution : Le plus souvent elle évolue vers la régression et la guérison en 4 à 5 jours, laissant une certaine fatigue. La dengue touche indifféremment les personnes de tout âge. La maladie se déclare dans les 3 à 14 jours après la piqure du moustique (4 à 7 jours en moyenne) qui suivent la piqure par le moustique.

Des moyens de prévention :

L'ARS rappelle que la prévention individuelle repose essentiellement sur les moyens de protection contre les piqûres de moustiques (répulsifs en sprays ou crèmes, serpentins, diffuseurs électriques,vêtements longs, moustiquaires).La prévention collective repose sur la lutte anti-vectorielle et la mobilisation sociale. Pour éviter la propagation des arboviroses, il est impératif de :Lutter contre les gîtes larvaires (récipients, soucoupes, pneusP), se protéger contre le moustique pour éviter les piqûres, consulter rapidement son médecin en cas d’apparition de symptômes pouvant penser à une maladie transmise par les moustiques (fièvre même modérée, douleurs musculaires ou articulaires, etc.).

source : Bulletin de Veille Sanitaire / ARS

#Guadeloupe #Martinique #SaintMartin #antillesguyane #société #santé

9 vues

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com