• ELMS

Outremer : 2018, une année d'actualité


Entre les Assises des Outremers, la visite d'Emmanuel Macron, la Coupe du Monde, la récompense de Maryse Condé, les Gilets Jaunes à La Réunion et la Route du Rhum, l'année 2018 a été riche en actualité. Rétrospective de cette actualité riche en rebondissements.

Dans moins de trois jours, l'année 2018 tirera sa révérence, pour laisser place à une nouvelle année qui nous réserve son lot de mystères. 2018 surtout été une année riche en actualité. Entre la crise des Sargasses, les Assises de l'Outremer, la visite d'Emmanuel Macron aux Antilles, la victoire de l'équipe de France à la Coupe du Monde, le Mouvement des Gilets Jaunes sur l'île de La Réunion, la Route du Rhum, la nomination de Maryse Condé au Nobel Alternatif et la finale ultramarine de Miss France, 2018 a surtout été une année riche en rebondissement. Rétrospective.

1) La crise des Sargasses :

Chaque année depuis 2013, les Antilles-Françaises subissent l'invasion des algues sargasses et chaque année elles sont de plus en plus nombreuses à échouées sur les rivages de la Guadeloupe et de la Martinique, offrant une image de désolation. Avec littoraux et des récifs ravagés par ces algues brunes qui au moment de la putréfaction, lâchent une odeur nauséabonde. De cette crise des Sargasses on gardera en mémoire, les images apocalyptiques des Saintes, de Marie-Galante, des villes côtières touristiques de la Guadeloupe.

Face à la colère des antillais, Nicolas Hulot, à l'époque Ministre de la Transition écologique avait fait le déplacement. L'ancien Ministre avait annoncé l’investissement de 10 millions d’euros pour lutter contre la prolifération des algues sargasses sur les côtes de Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin. Ce plan, comprend le déploiement de 22 capteurs en Guadeloupe, mais aussi en Martinique, qui permettront de remonter les données d'échouages, de dégagement de gaz, et d'améliorer la surveillance, afin que les collectivités puissent émettre des bulletins quotidiens par exemple. L'ensemble des données seront mises en ligne sur un site en open data et participatif. Le renforcement du réseau de suivi et d’échouage des sargasses par satellite, avec une enveloppe de 300 000 euros pour continuer à améliorer la prévision et le suivi des nappes qui dérivent vers les Antilles et qui présentent un risque d’échouage. Enfin, le sénateur Dominique Théophile fut mandaté pour une mission de coopération régionale autour des sargasses.

2) : Les Assises de L'Outremer :

Grande promesse de campagne d'Emmanuel Macron pour les Outremers, les Assises de l'Outremer se sont tenues le 28 Juin 2018 au Palais de l'Elysée. Sorte de grande réunion rassemblant des élus d'Outremer, les membres du gouvernement et des investisseurs. Il s'agissait de présenter les ambitions du Gouvernement pour ces territoires éloignés de la métropole. Cette réunion générale succédait à la grande consultation lancée en Octobre 2017.

A la clé, la rédaction d'un Livre Bleu rédigé en fonction des idées de chacun et qui a été remis à l'équipe gouvernementale lors de la réunion à Paris. De ces idées, on retiendra principalement l'intégration de la jeunesse dans le monde du travail,le développement économique de ces territoires, le combat contre le chômage endémique qui touche notamment cette jeunesse, la sauvegarde l'environnement, le retour de la jeunesse diplômée chez elle en Outremer et le retour des fonctionnaires ultramarins dans leur région de naissance. Plus de 15 000 personnes ont participé aux Assises de l'Outremer via la plateforme internet. : 36 projets sont choisis, dont 19 élus par les citoyens. Le livre bleu a été remis le 28 Juin lors de la cérémonie de clôture des assises des Outre-mer. Parmi les nombreuses annonces du Chef de l'Etat, on retiendra son engagement à se rendre dans l'ensemble des territoires ultramarins durant son quinquennat.

3) Visite d'Emmanuel Macron aux Antilles.

Beaucoup se souviendront de la polémique qui a émaillé la visite présidentielle aux Antilles. Une photo prise lors de la rencontre entre Emmanuel Macron et des habitants de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, un an après le passage de l'ouragan Irma. Il s'agit de la deuxième visite du président dans les petites Antilles et son quatrième déplacement dans les Outre-mer depuis le début de son mandat, après la Guyane en octobre 2017 et la Nouvelle-Calédonie en mai 2018. Au programme, la lente reconstruction des îles touchées par l'ouragan, mais aussi des dossiers plus spécifiques à la Martinique et à la Guadeloupe, comme les sargasses, le chlordécone, le tourisme, la gestion des CHU, ou encore la question de l'eau potable.

4) Victoire de l'Equipe de France à la Coupe du Monde.

2018 a aussi été année sportive. 20 ans après la victoire des Bleus au mondial de 1998 qui se déroulait à Paris, l'équipe de France réitère l'exploit en Russie face à la Croatie. De quoi redonner la joie et l'espoir aux français. Un succès aussi pour l'Outremer du fait de la présence des ultramarins Thomas Lemar et Raphaël Varane. Ce dernier est l’auteur d’un but de la tête en quart de finale face à l’Uruguay, qui permet à la France de se qualifier en phase suivante. Il est même nommé au Ballon d’Or 2018, où il se classe 7ème.

5) La Route du Rhum :

Autre événement sportif à avoir marqué l'actualité ultramarine, la Route du Rhum. La célèbre régate transatlantique qui relie depuis 1978 la ville de Saint Malo à Pointe-à-Pitre a encore une fois suscité l'engouement de chaque côté de l'Atlantique. Cette nouvelle édition a été un véritable record. Record en terme de participation, 124 bateaux au départ. Parmi eux, 8 Guadeloupéens. Un record au niveau de la vitesse, Francis Joyon qui remporte la 11ème édition de la Route du Rhum, après un duel d'anthologie avec François Gabart. Il franchit la ligne d'arrivée à Pointe-à-Pitre le 12 novembre à 4h21, au bout de 7 jours, 14 heures et 21 minutes de course. En ce qui concerne les skipers guadeloupéens, dès les premières heures de la course, Willy Bissainte, l'un de ces huit skippers, s'échoue au large de Roscoff. La coque est réparée mais son assureur ne veut plus le couvrir et il est contrait d'abandonner. Il sera suivi par David Ducosson qui naviguait à bord du bateau d'une amie disparue en 2015, forcé de quitter la course après plusieurs avaries. Enfin le 14 novembre, Dominique Rivard annonce lui aussi abandonner la course. Après une première escale médicale à Brest, son dispositif électronique de navigation a cessé de fonctionner, l'empêchant de continuer dans de bonnes conditions. Pour les autres, Thibault Vauchel-Camus est le premier à boucler la Route du Rhum le 16 novembre à 23h18, en Multi 50. Trois jours après, Damien Seguin arrive le 19 à 08h55 dans la catégorie Imoca. En Rhum mono, Luc Coquelin est le 3ème Guadeloupéen à arriver, dans la soirée du 26 novembre. Les deux derniers skippers de l'archipel, Rodolphe Sepho et Carl Chipotel, tous deux en Class 40, arrivent respectivement les 27 novembre à 0h38 et 1er décembre à 10h18, après de longues réparations en Espagne.

6) Maryse Condé reçoit le Prix Nobel Alternatif :

Bien qu'il ne s'agisse pas du prestigieux Prix Nobel, cette récompense remise à Maryse Condé pour l'ensemble de sa carrière littéaire a été au coeur de l'actualité ultramarine. La récompense lui est officiellement remise le 9 décembre à Stockholm.Après Saint-John Perse en 1960, Maryse Condé devient le deuxième Guadeloupéen a recevoir un Nobel de Littérature. Une immense fierté pour tous les Guadeloupéens. Comme un hommage à sa terre natale, l'écrivaine a tenu à revenir chez elle, en Guadeloupe.

7) Le mouvement des Gilets Jaunes à La Réunion

Le mouvement "Gilet Jaune" n'a pas pris dans tout l'Outre-mer pour diverses raisons, mais La Réunion a été très mobilisée. Au lancement du mouvement le 17 novembre, une vingtaine de barrages étaient mis en place dans toute l'île, bloquant la circulation. Ce qui était au départ une mobilisation contre la hausse des prix des carburants s'est élargi par la suite à une colère contre la vie chère. Un livre jaune est réalisé pour centraliser les revendications. Le mouvement des Gilets jaunes a donné lieu à de nombreux débordements à La Réunion. Violences urbaines, incendies, voitures brûlés, jets de galets, affrontements avec les forces de l'ordre, pillages, examens reportés, cours suspendus... La tension est telle que le préfet met en place un couvre-feu pendant plusieurs jours.

8) Une finale ultramarine à Miss France.

Elles étaient trente candidates,à représenter leur région respective. Trente belles jeunes femmes animées par l'envie de devenir l'ambassadrice du charme français. De cette compétition, on se souviendra de la cette finale 100% Outremer, avec Vaimalama Chaves, Miss Tahiti, métissée de la Polynésie et de Wallis-et-Futuna et Ophélie Mézino Miss Guadeloupe, métissée de La Réunion et de la Guadeloupe. Finalement la couronne reviendra à Miss Tahiti. La Miss Guadeloupe est devenue la 1ère Dauphine Miss France.

#Outremer #antillesguyane #OcéanIndien #LaRéunion #Guadeloupe #Martinique #société #sport #politique

18 vues

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com