• ELMS

Marche des Syndicats [ Photos]


A l'appel de la CGTG et de l' UGTG, 30 organisations syndicales se sont réunies pour entamer leur mobilisation contre toutes les formes d exploitation des travailleurs de Guadeloupe. Cette 1ère journée a été marquée par un soutien aux employés en grève de Milenis. Ce sont donc 3000 personnes qui se sont dirigées vers le 2e centre commercial de l'île, mais, sur place, le ton est monté entre les syndicalistes et les vigiles qui assuraient la sécurité de la grande surface.

A l'appel de la CGTG et de l' UGTG, 30 organisations syndicales se sont réunies pour entamer leur mobilisation contre toutes les formes d exploitation des travailleurs de Guadeloupe. Un millier de personnes, 3000 selon les syndicalistes se sont mobilisées, pour défendre tant le système scolaire que les terres agricoles et le service public, pour exiger une véritable politique de santé, l'accès à l'eau potable, et pour protester contre les atteintes au droit social et la jeunesse.

Vers 10h, au cri de " Despointe volè, Hayot volè, Béké volè", le cortège s'est élancé en direction du centre commercial Milénis, déjà perturbé par près de 2 mois de grève. Sur place, le ton est monté entre les syndicalistes et les vigiles qui assuraient la sécurité de la grande surface. Les portes étant closes à leur arrivée, les manifestants ont forcé l'entrée, détruisant notamment une baie vitrée. Les organisateurs ont lancé un appel enjoignant aux manifestants de demeurer sur place jusqu'à la réouverture des négociations. Le face à face a été tendu entre les manifestants et les forces de l'ordre arrivées en nombre. Les protestataires ont levé le camp vers 17h30 avec l'annonce des reprises des négociations entre la direction et les syndicats.

#Guadeloupe #antillesguyane #société #politique #économie #santé

24 vues0 commentaire