• ELMS

Les 5 plats à base de crabe des Antilles


En Guadeloupe comme en Martinique, si la période pascale est le moment le plus important de la vie religieuse des antillais, et qu'elle donne lieu à des retrouvailles familles ou amicales, Pâque aux Antilles est surtout le moment où les guadeloupéens et les martiniquais concoctent différents plats tous à base de crabe.

Bien qu'elle prenne une connotation religieuse, puisqu'il s'agit de la commémoration de la résurrection de Jésus-Christ, la célébration des festivités pascales donne également lieu à des rencontres en famille ou entre amis. Ainsi, c'est une véritable invasion de tentes, de bâches, de hamacs, de table de pic-nic. Les plus téméraires apportent même des groupes électrogènes pour les réfrigérateurs, la sono, les TV et les paraboles, pour ne pas manquer le match de football. Certaines familles occupent le même coin de plage depuis plusieurs décennies.

Pâque c'est aussi le moment où guadeloupéens comme martiniquais concoctent des mets raffinés à base de crabe, fruit d'une tradition ancestrale. Tout commence un mois avant par la chasse aux crabes, effectuée généralement par des jeunes qui se rendent dans les mangroves pour poser des pièges ( en créole " zatrap " ).

Une fois chassés, les crabes sont vendus sur le bord des routes puis, ils sont nourris durant plusieurs semaines de pommes de terre, de carottes, de tomates, de piments et de divers feuillages.

Vous l'aurez compris, en Guadeloupe comme à la Martinique, le crabe se déguste donc sous différents aspects.

1) Le matété ou Matoutou :

Plat le plus apprécié de cette période, le nom Matété proviendrait selon le Rêvèrent Père Labat le " Matoutou " des Caraïbes. Selon l'homme d'Eglise, c'est une sorte de grand plat qui servait aussi de table; il était fait en roseau et en latanier et était totalement imperméable.

Autrefois plat des classes populaires, le matété s'est hissé dans la catégorie des plats préférés des antillais, principalement à Pâque.

2) Le Calalou :

Le Calalou est lui aussi, un plat très prisé du week end pascal. Malgré son aspect visqueux, le calalou est très bon en bouche. Préparé avec des feuilles de madère, ou d’épinards, il s'accompagne de riz blanc, pour un meilleur plaisir en bouche.

3) La fricassée de crabe :

Autre plat traditionnel de la Pâque antillaise, la fricassée de crabe est tout autant appréciée.

4) Dombré de crabe :

Le crabe de terre peut également se déguster avec des dombrés, petits bouts de farine que l'on fait bouillir dans une sauce aux épices.

5) Crabes farcis :

Plat non conventionnel de la tradition, les crabes farcis sont un véritable délice, que les fins gourmets apprécieront.

#Guadeloupe #Martinique #culture #tradition #société

33 vues0 commentaire

Qui sommes-nous ? 

Créé en 2012, The Link Fwi est un organe de presse libre et indépendant. Quotidiennement, retrouvez des articles autour de l'actualité des Antilles-Guyane, de la Caraïbe et des Outre-mer. 

La tâche de The Link Fwi est de diffuser des informations de qualité le plus rapidement possible au plus grand nombre. 

 

The Link Fwi, l'actualité en un clic !!!

Contact

Par mail

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com